Les incidents de chasse se multiplient

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Grosse frayeur pour les passagers du TGV Paris-Nice mercredi 12 décembre : la balle d'un chasseur a traversé la vitre du train et a terminé dans un appui tête. Le nombre d'incidents de chasse de ce type a augmenté de 40% depuis 2011.

Images extraites de la vidéo
Images extraites de la vidéoImages extraites de la vidéo

Images extraites de la vidéo

Les chasseurs l’affirment : le nombre d’accidents de chasse est au plus bas depuis 20 ans. C’est vrai, mais L’œil du 20 heures a trouvé d’autres chiffres, plus inquiétants : les incidents de chasse. Tous ces tirs qui finissent dans une habitation, un véhicule, ou même un animal domestique ont, eux, explosé.

“La balle est sortie de l’appui-tête”

Ligne TGV Paris-Nice, la semaine dernière : en plein voyage, une balle de chasse traverse une vitre du train. “On croyait que c’était une bombe, témoigne une passagère. On a tous sursauté. Et c’est après coup qu’on a réalisé que c’était un tir. La balle est sortie de l’appui-tête : s’il y avait eu quelqu’un à cette place-là, la balle serait entrée dans son crâne.

Est-ce un incident de chasse ? Une enquête est en cours. Ce qui est sûr, c’est que la munition utilisée est une balle pour le gros gibier. Elles portent 5 fois plus loin que les cartouches classiques de petit plomb, et s’utilisent avec les mêmes fusils. Le Président de la Chambre Syndicale des Armuriers Yves Gollety l’affirme : elles ont de plus en plus de succès chez les chasseurs. “Il y a un transfert dans les pratiques parce qu’il y a de moins en moins de petit gibier et de plus en plus de gros gibier, donc les gens tirent beaucoup plus souvent maintenant à balles qu’au plomb.

Images extraites de la vidéo
Images extraites de la vidéoImages extraites de la vidéo

Images extraites de la vidéo

157 habitations touchées en 3 ans

Toutes munitions confondues, les incidents de chasse augmentent d’année en année : +40% en 6 ans. Depuis 2015, 157 habitations ont été touchées par des munitions de chasse, 99 véhicules… ou encore 21 vaches.

Et ça continue. Depuis l’ouverture de la chasse, les incidents se succèdent : en Gironde, un père de famille a vu avec ses enfants une balle traverser le salon. “A 2 mètres près je suis pile dans la trajectoire,” relève-t-il après coup.

L’histoire se reproduit le lendemain en Savoie. Et dans le Vercors, trois jours plus tard, Claude et Michel Charles trouvent leur chat criblé de plombs. Ils vivent en lisière de forêt depuis 20 ans, mais ces dernières années, disent-ils, les chasseurs se sont rapprochés de leur maison. “Ils commencent à avoir la gâchette un peu trop facile,” regrette Michel Charles. Sa femme ajoute : “Ça a été une fois dans la cour, une fois sur le toit et une fois sur notre chat.” Tigrou est mort au bout du jardin, alors qu’il est interdit de chasser à moins de 150 mètres d’une habitation.

Pourquoi des incidents, si près des maisons ? Pour l’office national de la chasse, cela s’explique par un déplacement du gibier : à la recherche de nourriture, sangliers et chevreuils quittent les forêts, pour se rapprocher des zones habitées.

'' Malheureusement, le chasseur n’a pas l’habitude de chasser autour des maisons, il ne peut pas tirer comme il tirait tranquillement au milieu de la forêt, il n’est pas formé pour, il n’a pas l’habitude, et c’est la raison pour laquelle les incidents augmentent d’année en année ''. (Jacques Bouchet - Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage)

L’office national appelle les chasseurs à plus de vigilance. Car les incidents explosent, alors que le nombre de chasseurs, lui, ne cesse de diminuer depuis 30 ans…

 

L'Œil du 20 heures/France Télévisions (17.12.2018)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Publié dans Chasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

albert 08/01/2019 11:45

Je chasse et je pêche ,ainsi que ramasser les champignons, cueillir des baies pour la confiture, ramasser des noix , cueillir des pommes et des cerises sauvages, glaner dans les champs,etc., dans la nature, j'y suis presque tous les jours: observation des animaux, des plantes, les photos d'animaux ,de plantes ou d'insectes, cela fait 40 ans que je pratique, personnellement j'apprécie le produit de ma chasse et de la pèche , pour qu'elle raison devrait t'on se priver de cette viande que l'on déguste en famille. Pour quelle raisons certaines personnes dictent la façon de vivre de leur semblables, vous n'aimez pas la chasse ,vous ne chassez pas; je ne vois pas le problème de chasser un gibier pour le consommer.

dominique 28/12/2018 15:54

Je m'adresse à Albert, je suis étonnée de constater qu'un chasseur fréquente ce blog mais c'est sans doute le signe qu'il est moins borné que les autres; ce que je lis ici est parfois incompréhensible comme l'histoire du "vaccin" mais je ne vois chez Albert aucune insulte et cela donne envie de lui répondre.
D'abord Albert sachez que pour beaucoup de citoyens, de plus en plus nombreux, la chasse est une hérésie car elle fait de la mort un loisir; nous ne pouvons simplement pas comprendre que quiconque ait envie de tirer en voyant un innocent lapin, un si beau et si utile(si si) renard, un joli chevreuil (si je le retrouve et si Jean-Louis le permet , je mettrai ici le beau texte de Lamartine, chasseur repenti après avoir blessé un chevreuil, tradition familiale d'un autre temps). La description de cet innocent agonisant sans comprendre pourquoi, dont les yeux demandent "pourquoi", je suis sûre qu'elle vous émouvra vous aussi; et vous y êtes prêt, sinon pourquoi fréquenter ce blog anti chasse, anti mort en fait, anti plaisir à faire souffrir; je pense que vous essayez de vous justifier et ce n'est pas choquant, on dirait que vous sentez qu'en chassant vous faites qq chose de moche et essayez de vous faire pardonner; de là il n'y a plus qu'un pas pour que vous déposiez votre fusil , pour avoir l'immense bonheur de parcourir la campagne sans intention de tuer, juste pour le plaisir de voir vivre la Nature dans ce qu'elle a de plus touchant; vous savez les humains ont longtemps cru que les autres espèces sont sur Terre pour les besoins ou plaisirs de l' Homme, la faute à la Chrétienté (qui évolue à ce niveau actuellement grâce au nouveau Pape), qui a fait de l' Homme le centre du Monde...... alors que toutes les espèces participent du même avenir, de la cohésion de notre monde, chacune ayant son rôle à jouer et ayant droit à notre respect; Vous savez quand on aime on est aimé, quand on respecte on est respecté et vous auriez des joies immenses en troquant votre fusil contre un télé objectif.
Il faut savoir aussi qu'un philosophe du 17ème siècle, René Descartes pourtant renommé et considéré comme le fondateur de la philosophie moderne !!!!!! a lui aussi fait beaucoup de mal aux animaux en les assimilant à des objets incapables de souffrir, l'imbécile !!!!! Vous le savez l'inverse est désormais connu et démontré par la Science, en fait nous n'avions pas besoin de la Science pour le savoir...Je vous
souhaite de continuer sur le chemin de la réflexion.

albert 27/12/2018 19:07

comme vous ne l'avez pas encore signale ,je vous envoi cet article.
Cela vous feras gagner du temps.


France



6Medias , publié le jeudi 27 décembre 2018 à 17h10



La partie de chasse a mal tourné. Comme le rapporte Sud-Ouest, un retraité a asséné un coup de couteau à un de ses amis après une battue au sanglier, dimanche 23 décembre dans la commune de Fouquebrune (Charente).

Le pire a été évité de très peu.


Comme le révèle Sud-Ouest, les chasseurs étaient à l'œuvre dimanche 23 décembre à Fouquebrune, à l'approche du réveillon. Une fois leur battue au sanglier terminée, place au dépeçage des animaux et à l'apéritif. D'après la Charente Libre, c'est lors de cette dernière étape qu'un retraité a asséné un coup de couteau dans le ventre d'un de ses amis. Ce dernier a été opéré en urgence et fort heureusement, il est désormais hors de danger même s'il reste hospitalisé.

Jean-Louis 27/12/2018 21:01

Ha ha ha ! Savez-vous que je commence à apprécier votre humour, Albert ? Bon, on en n’est certes pas à de joyeuses claques dans le dos ni à s’interpeller par de triviaux ‘’cher ami’’ mais, je dois reconnaître que, là, vous me devenez un tantinet plus sympathique ! En fait, je n’avais aucunement l’intention de publier ce nouveau ‘’fait d’arme’’ à ajouter à l’actif de vos collègues et amis chasseurs mais, puisque vous le suggérez si aimablement, voici, à l’attention de ceux que le sujet intéresse, l’article de la Charente Libre qui relate le stupide ‘’incident’’ : http://www.charentelibre.fr/2018/12/26/fouquebrune-un-chasseur-poignarde-son-collegue-qui-s-incrustait-au-repas-de-chasse,3364570.php !
Le fait est évidemment peu glorieux mais caricatural à souhait ! Dire que d’aucuns s’échinent à vouloir nous présenter cette sinistre corporation comme étant composée exclusivement de gens éminemment respectables dont la préoccupation principale serait la ‘’protection de la nature’’… J’imagine que certains doivent rire… jaune !

albert 20/12/2018 19:50

entre gens de bonne compréhension,nous avons de la sollicitude.

albert 20/12/2018 12:33

tireurs fous ha,attention au jugement hâtif et au début d'insultes.
Mais rassurez vous j'ai un bon vaccin:la chasse

Jean-Louis 20/12/2018 17:38

Je vous plains...

albert 20/12/2018 11:23

comment savez vous que le tir a été effectue par un chasseur ou chasseresse?
Présomption d'innocence pour l'instant.

Jean-Louis 20/12/2018 11:32

Albert : vous devriez vous orienter vers une nouvelle carrière ! Avocat de ces tireurs fous, voilà qui vous ouvrirait de nouveaux horizons !
En tous cas, je constate que vous avez du mal à vous passer d'une petite visite de temps à autre sur ce blog : faites attention, ce serait bête que vous ne puissiez plus vous en passer et, qui sait ? qu'à force vous soyez carrément "intoxiqué" par les idées hostiles à la chasse qui y sont véhiculées ! Si ça se trouve, c'est contagieux...

Zoé 19/12/2018 23:36

Je déteste la chasse et les chasseurs!

LADY MARIANNE 19/12/2018 14:05

mon dieu jusque dans un train ! l'horreur-
il faut qu'ils arrêtent--- je suis contre la chasse-
merci pour l'info- amitiés-

Dominique ARNAUD 19/12/2018 14:05

l'explication ONC est fallacieuse : si le gibier est près d'une maison et que les conditions de tir sont incertaines, qu'on l'épargne ! c'est bien qu'une grande chaîne de télé ait mis en évidence le problème !
la proximité des maisons peut constituer des réserves et le problème serait moins grand si on n'avait pas mité les campagnes au lieu de faire du bon urbanisme

kimcat 19/12/2018 13:46

Guère rassurant...
C'est très inquiétant... Encore ce matin... j'ai entendu un coup de fusil qui m'a fait sursauter alors que j'étais dans mon jardin... Les chasseurs n'étaient pas loin...
Grrrrrrrrr...