Ragondin, une espèce quelque peu envahissante

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Rongeur aquatique très commun en France, le ragondin est en fait une espèce exotique envahissante…

Le Ragondin (Myocastor coypus) est un rongeur assez proche du Castor : cependant, le milieu où il vit est différent et sa taille est nettement moins imposante que celle de ce dernier. La queue ronde et longue pour le ragondin, plate et en forme de pelle pour le castor, les différencie aisément… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Ragondin (Myocastor coypus) est un rongeur assez proche du Castor : cependant, le milieu où il vit est différent et sa taille est nettement moins imposante que celle de ce dernier. La queue ronde et longue pour le ragondin, plate et en forme de pelle pour le castor, les différencie aisément… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Ragondin (Myocastor coypus) est un rongeur assez proche du Castor : cependant, le milieu où il vit est différent et sa taille est nettement moins imposante que celle de ce dernier. La queue ronde et longue pour le ragondin, plate et en forme de pelle pour le castor, les différencie aisément… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Ragondin (Myocastor coypus) est un rongeur assez proche du Castor : cependant, le milieu où il vit est différent et sa taille est nettement moins imposante que celle de ce dernier. La queue ronde et longue pour le ragondin, plate et en forme de pelle pour le castor, les différencie aisément… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Castor ou ragondin ?

En Suisse, une coulée qui mène vers le bord de l'eau signe la présence du castor. Mais en France, le doute est permis. On peut cependant facilement identifier les indices de présence du ragondin. Il ronge volontiers les iris et autres plantes aquatiques, mais jamais le bois. Ses crottes brunes et oblongues sont elles aussi typiques.

Et si vous voyez un gros rongeur aquatique, quelques critères très simples vous permettent de faire la déférence : le ragondin est plus petit que son cousin castor, il a des moustaches claires et une queue cylindrique…

Apprenez-en plus sur le castor dans le dossier complet de la Salamandre.

Un rongeur qui vient de loin

Le ragondin est originaire d'Amérique du sud. Il a été introduit en France à la fin du 19e siècle pour sa fourrure. Quand cet élevage est devenu moins intéressant économiquement, il a été abandonné et les ragondins ont été libérés. Le rongeur s'est assez bien adapté à son nouvel environnement. Très prolifique, il fait trois portées de deux à neuf petits par an et les adultes peuvent se reproduire dès l'âge de six mois. C'est donc devenu une espèce envahissante qui est maintenant très commune près des zones humides.

Les ragondins posent plusieurs problèmes. Leur présence en grand nombre provoque un déséquilibre de l'écosystème. Les ragondins, en creusant leurs terriers, dégradent les berges et favorisent leur érosion. En plus, le rongeur véhicule plusieurs maladies, dont certaines sont transmissibles à l'humain et aux animaux domestiques.

Le plus gros problème, c'est que ces animaux n'ont pas de prédateur naturel en France. Seuls le busard des roseaux, l'aigle botté et le renard peuvent tuer des jeunes.

La seule espèce qui peut limiter la pullulation du ragondin en France, c'est l'humain. Ce piégeage et cette chasse posent cependant des problèmes éthiques : certains protecteurs de la nature estiment qu'il faudrait piéger bien plus systématiquement et massivement les ragondins pour les éliminer. D'autres trouvent qu'on devrait laisser ces animaux tranquilles…

Julien Perrot

Vidéo : Envahissants ragondins (La Minute Nature n° 273) 6 :33

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Une très belle vidéo Nature que je vais également partager...
De la faute des hommes encore une fois si ils sont présents et nombreux en France et ailleurs en Europe...
Répondre
Z
Que dire! On crée le problème et aprés on s'étonne qu'il y en ait un et on massacre cruellement pour le régler ! Pauvres ragondins !
Répondre
J
Les images sont superbes. L'être humain a du pain sur la planche pour régler ses erreurs. Le ragondin n''est pas la pire.
Répondre
J
Une fois encore, c'est l'homme qui créé le problème et c’est l’animal qui en paye le prix fort ! Il y a une petite colonie de ragondins pas très loin de chez moi et, comme tous les autres animaux, j’aime bien les observer ! Jamais il ne me viendrait à l’idée de leur faire du mal… Quant aux dégâts qu’ils commettent, il convient de relativiser : comparé au degré de nuisance d’homo sapiens, ce n’est vraiment pas grand-chose…
Répondre