Confinement J.29

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Mardi 14 avril. C’est désormais officiel, le confinement durera au moins jusqu’au 11 mai avec une prolongation probable pour les « personnes âgées et/ou vulnérables » ! Déjà se posent nombre de questions sur cet « après » qui est, pour beaucoup d’entre nous, des plus incertains… Le débat est d’ores et déjà ouvert !

Matin du 14 avril… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Matin du 14 avril… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Toujours très gêné à la marche, mes sorties s’en trouvent altérées et nettement moins agréables ! Les observations créent certes une agréable diversion mais cela dure peu et fini par saper considérablement le moral. Au jardin, je me réfugie dans mon abri d’affût et attend…

L’attente sera du reste brève car, à peine ai-je disposé quelques graines de tournesol que, déjà, les premiers amateurs se posent non loin et s’approchent sans trop de crainte : les plus nombreux –et aussi les plus hardis- sont indiscutablement les Verdiers d’Europe qui, comme ils le font en hiver aux mangeoires, sans gêne, occupent le terrain et le défendent à coups de bec contre l’envahisseur parfois y compris s’il est de la même espèce : ici, l’expression « se voler dans les plumes » prend tout son sens ! Plutôt querelleurs, les verdiers s’empiffrent ainsi tout en adoptant une posture d’intimidation dès lors qu’un autre oiseau s’approche : ailes soulevées et légèrement ouvertes, queue également écartée et bec largement ouvert, le message est clair et signifie « passez votre chemin sinon… ».

Il n’en faut guère davantage pour se faire comprendre et, de fait, lorsque les Verdiers tiennent la place, rares sont les autres espèces qui s’y hasardent ! Parfois une Mésange profite de la mêlée pour dérober une graine et repartir en vitesse…

Le bec est puissant et les graines de tournesol sont aisément décortiquées : il affectionne également les arachides (non salées bien sûr) !

Le Verdier d’Europe (Chloris chloris) chante souvent perché sur un arbre ou pendant son vol... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Verdier d’Europe (Chloris chloris) chante souvent perché sur un arbre ou pendant son vol... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Verdier d’Europe (Chloris chloris) chante souvent perché sur un arbre ou pendant son vol... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Verdier d’Europe (Chloris chloris) chante souvent perché sur un arbre ou pendant son vol... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Chant du Verdier d’Europe

Les Verdiers –tout comme d’autres passereaux comme le Pinson des arbres, le Bouvreuil, le Chardonneret…- figuraient jadis parmi les gibiers fort prisés. Si, heureusement, les mœurs ont évoluées, il subsiste néanmoins nombre de braconniers toujours prêts à braver les lois sous prétexte de faire « perdurer la tradition » !

Le verdier est menacé par les changements des méthodes d'agriculture ces dernières années (abattage de certains arbres dans lesquels il a l'habitude de nicher et de se nourrir)… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le verdier est menacé par les changements des méthodes d'agriculture ces dernières années (abattage de certains arbres dans lesquels il a l'habitude de nicher et de se nourrir)… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le verdier est menacé par les changements des méthodes d'agriculture ces dernières années (abattage de certains arbres dans lesquels il a l'habitude de nicher et de se nourrir)… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le verdier est menacé par les changements des méthodes d'agriculture ces dernières années (abattage de certains arbres dans lesquels il a l'habitude de nicher et de se nourrir)… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Verdier d’Europe ♀ (à gauche) et Verdier d’Europe ♂ (à droite). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Verdier d’Europe ♀ (à gauche) et Verdier d’Europe ♂ (à droite). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Verdier d’Europe ♀ (à gauche) et Verdier d’Europe ♂ (à droite). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ? Racontez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

passiflore 16/04/2020 16:06

Merci pour ton abonnement !

dominique 16/04/2020 12:20

Allez un peu d'anthropocentrisme: la loi du plus vorace..ou du plus fort ! comme dans l'espèce hélas dominante ! J'attends ta surprise du jour.... enfin d'hier, avec impatience!

Stéphane 16/04/2020 08:02

Les voir ou les manger, il faut choisir !

Jean-Louis 16/04/2020 11:35

C'est tout vu en ce qui me concerne :) !

passiflore 15/04/2020 23:36

Superbes photos! Le verdier je le reconnais à son chant et je sais qu'il est toujours perché à la cime de mon bouleau!
Bon rétablissement

Jean-Louis 16/04/2020 11:34

C'est bon : je me suis abonné...

Jean-Louis 16/04/2020 05:10

Merci Passiflore !
Trop pris par diverses activités ces derniers jours, je n'ai pas été voir votre blog : pouvez-vous me redonnez le lien (ça m'évitera de le chercher) ? Merci d'avance et prenez soin de vous aussi !

coco de schalk' 15/04/2020 18:57

Magnifiques ces photos...comme d'hab' ...mais encore plus belle quand même !!!!!!!! merci, merci pour ton affut et ta patience dont nous bénéficions tous !!!!!

Jean-Louis 15/04/2020 21:01

Yo, merci beaucoup ma chère Coco de Schalk : voilà qui me touche...

Jacky 15/04/2020 18:33

Nous n'avons pas vu de perroquets verts d'Amazonie cette année près de nos mangeoires. Nous avons beaucoup de moineaux, même pas friquets. Nous avons repris une balade journalière d'une heure. Il me semble redécouvrir les abords de notre domicile. Que la nature est belle. Quelle chance de vivre entouré de forêts. ♡♡♡

Jean-Louis 15/04/2020 21:03

Oui, c'est sûr : on peut bien se cacher quand la maréchaussée surgit pour contrôler les contrevenants !

Cléo 15/04/2020 18:22

Je me demandais ce que tu avais et j'ai compris dans le commentaire de Sylvie que tu étais pris avec des béquilles. Espérons que c'est temporaire! Merci pour ce beau partage qui fait du bien! Bises et belle journée.

Jean-Louis 15/04/2020 20:58

Non, pour le moment je n'ai pas de béquilles mais je peine à avancer !
Merci à toi...

Claire 15/04/2020 17:56

Superbes photos et, encore une fois, une belle présentation d'un joli oiseau pas très commode cependant !
Merci à vous et prenez soin de vous !

Jean-Louis 15/04/2020 21:04

Merci à vous Claire ! A bientôt pour d'autres découvertes !

Sylvie 15/04/2020 17:20

Aïe Aïe Aïe ! Courage Jean-Louis ! (je sais que c'est très dur, j'ai marché pendant des années avec des béquilles).
Malgré tout, vous nous faîtes de beaux reportages !
J'ai remarqué aussi que les verdiers ne sont pas commodes quand il s'agit de partager à la mangeoire ; l'été, on les entend chanter comme sur l'extrait plus haut, et une année, on a eu des oisillons verdiers qui frémissaient des ailes pour réclamer à manger.

Jean-Louis 15/04/2020 21:09

Je répugne à les prendre ces fichues béquilles : ce n'est pas commode pour faire de la photo... Remarquez parfois ça aide bien à se relever quand, comme moi, on se vautre souvent "à ras les pâquerettes" (c'est le cas de le dire)...
J'ai fait encore quelques "rencontres" intéressantes aujourd'hui mas, chut, on verra ça demain...

domi 15/04/2020 16:52

ce serait stupide de chasser ces petits oiseaux

Jean-Louis 15/04/2020 21:09

Et pourtant...

osswald pierre 15/04/2020 16:44

Ce blog est merveilleusement dépaysant en cette période de confinement si pénible. D'abord une superbe photo de Stonehenge au lever du soleil au solstice un matin de juin, nous retournons avant l'âge de bronze je crois, puis ces étonnants perroquets verts d'Amazonie dans une jungle fastueuse, un véritable voyage immobile qui est vraiment le bienvenu. Jean-Louis ne recule devant rien pour nous faire rêver et découvrir de belles choses. Merci.

Jean-Louis 15/04/2020 21:10

Je te retrouve bien Pierre ! Mais quelle imagination !!!

Chantal33300 15/04/2020 16:35

c'est un très bel oiseau. J'en vois de temps en temps quand je vais au pays basque

Jean-Louis 15/04/2020 21:11

A quoi les reconnait-on ? Ils ont un petit béret ?

Zoé 15/04/2020 16:32

Il fut une époque où j'avais une multitude de verdiers autour des mangeoires , bruyants et agressifs. Puis un printemps il y a quelques années, aucun ne vint: j'avais téléphoné à l LPO et on m'avait dit qu'ils étaient victimes d'une épidémie . Depuis j'en ai peu revus .
Meilleure santé Jean-Louis . Amitiés.

Jean-Louis 15/04/2020 21:12

Merci Zoé, c'est gentil...