Confinement J.18

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Vendredi 3 Avril. Le nombre des cas de contamination par le nouveau coronavirus a officiellement dépassé le million -au moins 1.035.386-, parmi lesquels 53.693 décès, dans 188 pays et territoires au total, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles, le 3 avril 2020. L'Italie a officiellement enregistré 13.915 morts, l'Espagne 10.935, les Etats-Unis 6.058 et la France 5.387. La moitié des contaminations confirmées ont été recensées en Europe, un quart aux Etats-Unis et le dernier quart dans le reste du monde. Et désormais, au moins 3,9 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale, sont appelées ou contraintes à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans plus de 90 pays ou territoires, selon un autre comptage de l'AFP…

Matin du 3 avril. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Matin du 3 avril. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

On essaie, malgré tout, de rester zen mais ce n’est pas évident… Ce matin du 3 avril, au réveil, elle était là ! « Elle », c’est la première hirondelle arrivée aux Joubarbes ! Nous l’attendions depuis plusieurs jours déjà et puis, sans bruit, la voilà !

Curieusement, elle s’est d’emblée mise dans le nid n°01 : l’année passée déjà, la première arrivée avait agi de même comme pour bien signifier qu’elle était bel et bien « number one » ! Généralement, ce sont les mâles qui arrivent les premiers, occupant sans délai leur territoire…

Mais, pour l’heure, c’est un juste repos que s’octroie notre « messagère du printemps » ! Dame, le petit oiseau d’à peine une vingtaine de grammes vient de réaliser un bel exploit : un périple de quelques 10 000 km depuis l’Afrique équatoriale voire l’Afrique du sud. Notre hirondelle peut donc avoir quelques courbatures dans les ailes… Cela dit, le repos ne dure pas bien longtemps car il faut aussi rapidement reprendre des forces et, pour cela, il n’y a pas trente-six solutions, il n’y en a qu’une : il faut chasser l’insecte qui en aurait presque oublié ce péril venant des cieux !

Bientôt, espérons-le, elles seront à nouveau quelques dizaines et la grange résonnera à nouveau de longs et bruyants conciliabules. Que se racontent-elles ? Des souvenirs de voyages sans doute !

Chant de l’Hirondelle rustique... Ça fait plaisir d'entendre à nouveau son gazouillis !

Les premières Hirondelles rustiques apparaissent parfois chez nous fin mars, mais c'est en avril que déferle le gros de la troupe… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les premières Hirondelles rustiques apparaissent parfois chez nous fin mars, mais c'est en avril que déferle le gros de la troupe… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le saviez-vous ?

Les Hirondelles sont des insectivores exclusifs : ce sont de fabuleux chasseurs en vol ! Toute leur morphologie est parfaitement adaptée à cette fonction : un corps fuselé, des ailes en faucille, une queue qui sert de gouvernail et une vue perçante, rien de tel pour chasser ! C’est également pour cela que les hirondelles apprécient la proximité de points d’eau : elles peuvent y chasser de nombreux insectes. Lorsqu’elle nourrit sa nichée, une hirondelle peut ramener en une seule fois une vingtaine d’insectes ! (Source : Une histoire de plumes)

L'hirondelle choisit en priorité des étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid ; l'idéal étant que le plafond comporte des solives….Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'hirondelle choisit en priorité des étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid ; l'idéal étant que le plafond comporte des solives….Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'hirondelle choisit en priorité des étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid ; l'idéal étant que le plafond comporte des solives….Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
L'hirondelle choisit en priorité des étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid ; l'idéal étant que le plafond comporte des solives….Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

L'hirondelle choisit en priorité des étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid ; l'idéal étant que le plafond comporte des solives….Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ?

Racontez-nous et… restez chez vous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stéphane 05/04/2020 07:47

Une belle hirondelle ! Merci pour ce petit moment. / Pour moi les chiffres, c'est plutôt rassurant, parce que c'est une base objective.

Claude 04/04/2020 23:15

Je trouve très violent Jean-Louis que vous fassiez comme tous ces médias qui nous abreuvent de tous ces chiffres, ce qui entretient le stress, la peur et l'anxiété, toutes émotions négatives qui affaiblissent l'immunité et donc notre résistance au virus .
Pour rappel la grippe espagnole de 1918 a fait 50 millions de morts, voire plus.
Heureusement que les hirondelles ne savent lire que les chiffres arabes, et ceci grâce à Fibonacci. Et là, nous sommes dans une spirale de beauté!

Jean-Louis 05/04/2020 05:48

Oui Claude, c'est en effet "violent" comme vous dites mais, c'est cette réalité-là dont je voudrais que mes lecteurs se défassent le temps de quelques lectures autres, dont mes pages, mon "journal du confinement" ! C'est à chaque jour un (tout) petit rappel de ce dont les médias nous bombardent faute de mieux... Pourtant, il y a autre chose, la preuve ! Non pas que ces chiffres ne soient pas importants -ils le sont assurément- mais, plutôt que la grippe espagnole, j'aime pour ma part rappeler que la pollution atmosphérique tue chaque année quelques 100 000 individus en France... et, non seulement on n'en parle pas mais, on ne fait strictement rien pour réduire ce fléau ! il y a là un insupportable paradoxe !
Bon dimanche à vous malgré tout !

Jpl 04/04/2020 19:11

Ça c’est super, il va y avoir des naissances , et puissent-elles revenir un jour chez nous où elles sont devenues rares.

Jean-Louis 05/04/2020 05:50

Je sais que, chez toi, elles seraient également bienvenues ! Au fait, tu nous raconteras tes observations à l'occasion ?

kimcat 04/04/2020 18:47

Merveilleuses hirondelles !

Jean-Louis 05/04/2020 05:51

Toujours très attendues et accueillies avec émotion lorsqu'elles finissent pas arriver, l'une après l'autre...
Bon dimanche Kimcat.

Sylvie 04/04/2020 16:35

Ces hirondelles accomplissent des exploits prodigieux : traverser l'Afrique, le Sahara, puis la Méditerranée. Chapeau !
Notre geai est resté muet hier soir, snif ! il n'y avait que le coassement de la grenouille.
On espère qu'il nous gratifiera encore de belles imitations nocturnes.

Jean-Louis 04/04/2020 18:41

Je suis aussi impatient que vous !
Ce soir, peut-être ?
Bon WE et à demain.

Cléo 04/04/2020 15:39

Superbe pour l'hirondelle! Et j'ai vu dans une de tes réponses qu'une seconde était arrivée! Bon week-end!

Jean-Louis 04/04/2020 18:40

Ce soir, quand il fera nuit, on ira les compter : peut-être qu'entre temps d'autres sont arrivées ! A suivre...

pascale corbin 04/04/2020 14:57

Ah bon, les hirondelles, à existe encore ?

Jean-Louis 04/04/2020 18:38

Ouuuiiii ! Et c'est un vrai bonheur de les revoir !

Zoé 04/04/2020 14:09

Merveilleuse nouvelle! et merveilleux oiseau! Beau printemps à elles et à vous !

Jean-Louis 04/04/2020 14:44

Merci Zoé ! A toi aussi beau printemps malgré les aléas de nos petites existences !

domi 04/04/2020 12:45

notre hirondelle a pris de l'avance sur la tienne, mais l'essentiel est dans l'annonce du renouveau, on se ressource au jardin à défaut de grands espaces, prenez soin de vous

Jean-Louis 04/04/2020 14:43

Merci Domi ! Toujours au Mexique ? Si tel est le cas, il est probable que votre séjour soit prolongé !
Portez-vous bien également !

Jacky 04/04/2020 12:41

Ce retour est une bonne nouvelle. C'est aussi signe que les hirondelles savent lire; prendre une place numérotée ne leur pose pas de problèmes.

Michèle 04/04/2020 14:36

Voilà qui mérite bien un petit dicton ! Pour le 3 avril, on dit que "Si le coucou n'est pas là, sa femme est malade... et l'année aussi " !
N'ayant pas encore entendu le coucou, on en déduit que le Covid 19 a frappé là aussi !
Misère... Espérons que le prochain dicton sera de meilleure augure !
Bonnes pensées à vous deux...

dominique 04/04/2020 12:21

Quelle belle nouvelle; ce serait le moment pour vous les Alsaciens de reprendre en choeur votre chant régional "Les cigognes sont de retour" en la paraphrasant: "Les hirondelles sont de retour".

Jean-Louis 04/04/2020 14:41

C'est toujours la même émotion que ce retour ! On y peut rien, nous sommes ainsi fait... Maintenant, croisons les doigts pour qu'elles reviennent plus nombreuses que l'an passé...

Anne 04/04/2020 12:19

Pas encore dans l’Ouest
L’an passé elles étaient venues mais en petit nombre et l’année d’avant pas du tout
J’espère qu’elles vont arriver bientôt je les guette !
La fenêtre d’un vielle petite dépendance qui sert de jardinerie reste ouverte pour elles à l’année pour être sure de ne pas oublier d’ouvrir au printemps

Jean-Louis 04/04/2020 14:40

Ici, j'ai préparé leur arrivée dès le début du confinement : nettoyage des crottes sur planchettes, toiles d'araignées, ouverture du carreau qui leur permet un libre accès... Tout à l'heure j'ai vu qu'une seconde hirondelle était arrivée ! Il fait beau : elles vont pouvoir chasser et donc reprendre des forces !
Bon WE à vous dans l'Ouest.