Confinement J.9

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Mercredi 25 mars. Comme vous le savez, les conditions du confinement ont encore été durcies : désormais, les sorties (promenades) sont limitées à une heure quotidienne maximum et dans un rayon d’un kilomètre seulement autour du domicile… C’est draconien mais, on se console en se disant que c’est pour notre bien et, une fois de plus et malgré le froid vif : vive le jardin !

Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est un oiseau commun dans une grande variété d'habitats ouverts tels que les broussailles, les haies et les terres cultivées. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est un oiseau commun dans une grande variété d'habitats ouverts tels que les broussailles, les haies et les terres cultivées. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Pour celui qui reconnait son chant particulier et plutôt monotone (écoutez ci-dessous), il repère l’oiseau assez aisément : le jaune de son plumage tranche et permet également de le distinguer relativement facilement tant qu’il n’y a pas de feuilles aux haies et aux arbres !

Chant du Bruant jaune

Une chance pour moi : le Bruant jaune aime les zones cultivées et les pâturages qui se trouvent à proximité immédiate du village ! La petite heure de sortie me permet donc quelques belles observations et, grâce au ciel bleu, quelques belles images aussi.

A noter que, comme nombre d’autres espèces, les Bruants sont en constante diminution, victimes des remembrements, de l’arrachage des haies, des pesticides et dans certaines région comme les Ardennes, de la tenderie qui est un mode capture hélas toujours toléré sous prétexte de « tradition »…

A la fois vif et remuant, le Bruant jaune est sociable, peu farouche et d’allure insouciante. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
A la fois vif et remuant, le Bruant jaune est sociable, peu farouche et d’allure insouciante. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)A la fois vif et remuant, le Bruant jaune est sociable, peu farouche et d’allure insouciante. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)A la fois vif et remuant, le Bruant jaune est sociable, peu farouche et d’allure insouciante. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

A la fois vif et remuant, le Bruant jaune est sociable, peu farouche et d’allure insouciante. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ? Racontez-nous !

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

simone 26/03/2020 21:22

quel joli petit z'oiseau !! merci !

Zoé 26/03/2020 16:08

Encore un bien joli piou-piou! Le jardin est superbe mais dommage que les pollens ne soient pas confinés , j'ai les yeux qui me sortent de la tête et... je fais psychoter tout le monde car j'éternue!!!

Jean-Louis 26/03/2020 17:13

On aurait pu penser qu'avec le froid et le confinement ce genre d'aléas seraient moins virulents ! A priori, j'ai fais fausse route... C'est vrai qu'il ne fait pas bon éternuer en public : de là à ce qu'un quidam appelle le 15, l'hélico, la grosse cavalerie quoi... il n'y a qu'un pas ! Le mieux est donc d'éviter de te montrer... Courage !

domi 26/03/2020 16:06

tu as raison d'en profiter sans nuire à quiconque

Jean-Louis 26/03/2020 17:05

Le tour du village permet certes quelques observations mais, il est loin de me satisfaire : les grands espaces (toutes proportions gardées bien sûr) me manquent d'autant plus qu'avec le printemps, c'est le retour des migrateurs et l'époque des mises-bas... Je suis frustré mais il faut se résigner !
Gardes-toi en bonne santé l'Ami...

Cléo 26/03/2020 14:59

C'est un bien bel oiseau! Nous avons des bruants au Québec, mais pas celui-là. Bises et belle journée...

Cléo 26/03/2020 15:50

Je n'ai pas beaucoup de photos de bruants et pas beaucoup de photos d'oiseaux en général. Par contre, je pourrais t'envoyer ce que j'ai pour que tu pondes un article? Qu'en penses-tu? Si tu as une autre idée, fais-moi signe. Bye!

Jean-Louis 26/03/2020 15:29

Il faudra que tu nous les présente à l'occasion !

Sylvie 26/03/2020 14:39

Quelles belles photos ! Je n'ai jamais eu la chance de photographier le bruant jaune.
Pour en revenir à cet épouvantable virus, l'humanité entière risquera encore bien davantage, lorsque le permafrost des régions proches des pôles aura dégelé à cause du réchauffement climatique : des virus et des bactéries enfouis depuis des millénaires seront libérés et ce sera peut-être la fin des fins d'une bonne partie de nos civilisations.

Jean-Louis 26/03/2020 15:28

Ben voilà qui nous remonte sacrément le moral Sylvie ! L'ennui c'est que, vu comme c'est parti, on ne va pas pouvoir profiter de sitôt de notre nature... et après, il sera peut-être trop tard ! (Vous voyez, moi aussi je peux me montrer pessimiste !).
Allez, courage !

osswald pierre 26/03/2020 14:08

Avril 2054. C'est le 12410 ème jour du confinement, soyons optimistes, une légère amélioration se dessine, le président annonce l'imminence de la mise au point d'un vaccin. Le plus dur semble derrière nous. Il était temps aussi, la population bien qu'impavide et courageuse commençait à souffrir de cette situation inédite.

Zoé 26/03/2020 16:06

2054, j'ai 110 ans , je dois être immunisée car je suis la doyenne de l'humanité. Mais les prévisions de Jean-Louis étaient exactes car je n'ai plus de dents!

osswald pierre 26/03/2020 16:04

Merci J. Louis pour ces précisions, c'était à la louche. J'avais oublié les années bissextiles qui viennent parfois lâchement s'immiscer entre deux années normales. Tout le reste est absolument véridique, j'ai vérifié deux fois.

Jean-Louis 26/03/2020 15:33

Eh bien, j'ai vérifié : le 1er avril 2054, ce sera le 12425 ème jour de confinement... et on n'aura probablement plus de dents ! Essayons malgré tout de garder le moral...

Jacky 26/03/2020 14:03

Ce matin, j'ai longuement observé dans le pré en face de mon domicile, le manège de grives draines et de quelques étourneaux. Ils se nourissent de vers qu'ils se disputent parfois. C'est tres vivant et amusant. Leur technique est efficace. Je retoune au jardin. Bon après midi.

Jean-Louis 26/03/2020 15:35

Ah, ces retraités : ils n'en ont jamais assez ! Attention quand même aux pieds gelés...
Sur ce : bonnes observations.

Anne 26/03/2020 12:31

Ah j’aime vraiment bien tous vos billets Merci

Jean-Louis 26/03/2020 15:35

Merci Anne, voila qui est plutôt stimulant...