La domination humaine

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Que ce soit pour préserver sa santé, limiter les effets de la pollution ou encore redonner une place décente aux animaux, il est devenu primordial de repenser notre alimentation carnée en faveur de nouvelles façons de se nourrir, favorisant le végétal.

 

Photo : JLS

 

Comme le dit si bien le texte de dos de couverture (ci-dessous), d'autres livres traitent - ou ont déjà traité- ce sujet difficile et malheureusement de plus en plus d'actualité : la domination de l'homme sur l'animal et son exploitation, mais cet ouvrage est très abordable et permet d'ouvrir les yeux sur certaines pratiques dont l'animal est la première victime…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascale Corbin : Journaliste dans la presse "vie naturelle" (dont le mensuel "réussir votre santé") puis autrice de guides pratiques de santé et de sexologie, Pascale Corbin a publié deux livres de littérature générale. La domination humaine est son premier essai.

La domination humaine
La domination humaine

Vidéo : Pascale Corbin sur France Inter (1 :44)

Publié dans Lire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Louis 03/11/2017 06:08

Voilà des avis très partagés sur un sujet plutôt délicat : je ne peux qu’inviter l’ensemble des intervenants à se plonger dans la lecture de l’ouvrage de Pascale Corbin ! Il est véritablement passionnant et, le but initial de cette publication, était ni plus ni moins, de le présenter !

domi 03/11/2017 11:11

et en cela tu fais bien ton boulot d'informateur ! merci pour ce blog passionnant et qui fait travailler les méninges

domi 02/11/2017 21:48

je précise que dominique, que je salue amicalement, n'est pas la même personne que moi, domi, dont le prénom est aussi dominique ; plus sur moi en allant sur mon blog

Stef 02/11/2017 21:57

C'est toi Domi ?

Stef 02/11/2017 17:21

La domination, n'est-ce pas déjà l'idée que l'humain pose sur la nature, qui se départit de la chaine alimentaire, et qui le fait agir en conséquence ?

domi 02/11/2017 23:39

si !

domi 02/11/2017 13:42

pour alimenter (verbe bien choisi) le débat, cher Jean-Louis, j'ai trouvé cet article sur lequel je ne prend pas position mais dont voici le lien : http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/32806/nouvelle-etude-affirme-carottes-souffrent-quand-epluche à recopier dans votre navigateur
(PS : Ce matin, au petit déj, j'ai mangé une bouillie d'argile assaisonnée d'un peu de sable volcanique (du Popo), ce n'était pas mauvais, bien que j'ai hésité à y ajouter un peu d'humus, craignant que des plantules ou des animalcules ne s'y soient glissées... bien sûr ;-))

Gomez Victoria - Lynn 02/11/2017 12:44

coucou je partage cet avis; je ne mange pas d'animal et j'essaye de ne trouver que des produits veggie; cette domination de l 'homme est une horreur

domi 02/11/2017 12:41

C'est une préoccupation des hommes de bonne volonté, une préoccupation que l'on a tendance à enfouir, et qu'il est difficile d'aborder le temps d'un commentaire !
Je pourrais la résumer par des questions : pourquoi accepter de manger une vache mais pas un chien ou un singe? pourquoi accepter de manger une châtaigne, mais pas un oursin ? Pourquoi accepter de consommer du sirop d'érable mais pas du miel? est-ce que l'érable souffre quand on en recueille la sève ? Est-ce que la vache qu'on trait souffre plus ou moins que l'amande écrasée dont on extrait le lait ?

dominique 02/11/2017 11:37

Si les plantes pleurent, accouchent, allaitent, élèvent leur enfant avec abnégation, mangent.....et ce qui s'ensuit, souffrent, aiment, ont un coeur et un cerveau, ont peur, faim, froid, chaud, éprouvent amitié et reconnaissance......Alors leur vie vaut autant que celle d'un humain........Mais je ne le pense pas; et il n'est pas question seulement de vie, nous sommes tous appelés à disparaître, mais de respect et de non droit à imposer la souffrance à autrui.....à notre seul profit

Stef 02/11/2017 07:30

La vie d'une plante vaut-elle donc moins que celle d'un animal ?

corbin 26/03/2018 12:00

Vous pouvez toujours vous rabattre sur les cailloux.
Mais peut-être souffrent-ils aussi ? Qu'en dites-vous ?
Un peu de sérieux !

domi 02/11/2017 12:48

la vie d'une plante peut valoir plus que celle d'un animal unique si de cette plante dépend la vie de centaines d'animaux... ainsi en arrachant des carottes nouvelles et bio de son jardin, on provoque peut-être la mort de plusieurs dizaines de chenilles du papillon machaon !

Jean-Louis 02/11/2017 09:52

J'espère que voilà une réflexion de quelqu'un qui ne consomme ni les unes ni les autres !