L'urgence de ralentir

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l'urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d'initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.

Image extraite du documentaire d’ARTE « L’urgence de ralentir »

Image extraite du documentaire d’ARTE « L’urgence de ralentir »

"Course suicidaire et inconsciente", selon Edgar Morin, l'accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l'homme, mène notre système à l'épuisement et vers des catastrophes tout à la fois écologiques, économiques et sociales. Mais alors que des algorithmes accentuent de manière exponentielle et hors de tout contrôle la spéculation financière, des citoyens à travers le monde refusent de se soumettre aux diktats de l'urgence et de l'immédiateté, pour redonner sens au temps…

Reprendre le contrôle

Au Rajasthan, le Barefoot College fondé par Bunker Roy recrute des femmes de milieux ruraux pour les former à l'ingénierie solaire ; les villes de Romans-sur-Isère et de Bristol ont mis en place une monnaie locale pour résister à la toute-puissance des banques ; à Ithaca, au nord de New York, des coopératives contribuent à relocaliser l'économie... À rebours du "train fou" du modèle dominant, ces alternatives citoyennes, qui rejoignent les analyses de philosophes, de sociologues, d'économistes et de scientifiques, pourraient bien être les pionnières du monde de demain. Autant de gestes qui remettent l'homme au cœur du système…

Vidéo : L’urgence de ralentir/ARTE (1 :24 :21)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claire 04/06/2020 05:49

J'ai regardé ce documentaire : il date de 2014 mais rien n'a changé et, malgré la crise sanitaire actuelle, on s'apprête à continuer "comme avant" et comme si de rien était !
je suis moi aussi pour un retour à une certaine "lenteur" qui ferait du bien à tout le monde...

Françoise 03/06/2020 19:20

Vive la décroissance !

kimcat 03/06/2020 16:04

Il est urgent de ralentir...
J'ai vu plusieurs documents sur la décroissance communiqués par ma fille...
J'ai bien peur qu'il soit déjà trop tard...

Jacky 03/06/2020 09:53

Ce super reportage date de 2014. Entretemps, nous avons eu le Covid 19. La base de personnes refusant ce monde actuel s'élargit. Quand nos décideurs prendront les mesures nécessaires ?

Jean-Louis 03/06/2020 05:30

Je n'ai pas encore pris le temps de visionner intégralement ce documentaire mais, les dix premières minutes m'ont donné envie de le partager sans tarder... La décroissance est, pour moi, une réalité incontournable même si la finance, l'économie trépignent et appellent à une relance rapide comme s'il ne s'était rien passé.
Sans doute faudra-t-il d'autres "catastrophes" sanitaires, écologiques... pour que quelque chose change enfin !
S'il n'est pas trop tard !