Confinement J.49

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Lundi 4 Mai. Il pleut… Je vais faire mon tour : les limaces sortent bien, elles ! Le manque de lumière ainsi que l’eau sur mon Sony ne m’incite pas vraiment à faire des photos ! Je profite toutefois d’une légère accalmie pour tenter quelques « portraits »…

Linotte mélodieuse. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Linotte mélodieuse. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Rossignol ne semble pas dérangé le moins du monde par la chute de la température et les averses parfois violentes : inlassablement, il chante signifiant à qui veut bien l’entendre, mais surtout à ses congénères, qu’il est bel et bien maître en ces lieux ! Tout le long de mon parcours, Merle noir, Fauvette grisette, Pinson des arbres, Verdier d’Europe… font de même avec toutefois, un peu moins d’ardeur que le Caruso des haies qui paraît conscient de la magnificence de ses trilles qui ne semblent pas avoir d’égales…

Comparativement, le doux gazouillis de la Linotte mélodieuse fait évidemment pâle figure ! Qu’importe, chacun se fait entendre à sa manière attirant ainsi les belles en quête de territoire et repoussant les concurrents potentiels aux limites à ne pas enfreindre sous peine de représailles se traduisant le cas échéant en prises de becs… mais cela reste fort rare, le chant suffisant amplement à marquer efficacement ces frontières invisibles !

Je croise également deux chevrettes broutant dans les herbes hautes : elles ont l’air jeune encore mais, pour autant, il n’est pas impossible qu’un faon se repose à quelque distance de là… Soucieux de leur tranquillité et, surtout de la vulnérabilité des jeunes s’il y en a, je ne m’approche guère afin de ne pas provoquer de fuite intempestive ! De toute manière, je suis limité dans le temps et ne peux donc m’attarder aussi longuement que je le souhaiterai… Cette scène aussi bucolique qu’idyllique m’a fait, l’espace de quelques instants, totalement oublier la pluie qui s’est remise à tomber drue !

Chevrettes (Femelle du chevreuil). Elles sont facile à reconnaître : le mâle ayant, en cette saison, des bois qu’il arbore sur son crâne.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Chevrettes (Femelle du chevreuil). Elles sont facile à reconnaître : le mâle ayant, en cette saison, des bois qu’il arbore sur son crâne.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Chevrettes (Femelle du chevreuil). Elles sont facile à reconnaître : le mâle ayant, en cette saison, des bois qu’il arbore sur son crâne.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Chevrettes (Femelle du chevreuil). Elles sont facile à reconnaître : le mâle ayant, en cette saison, des bois qu’il arbore sur son crâne.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Chevrettes (Femelle du chevreuil). Elles sont facile à reconnaître : le mâle ayant, en cette saison, des bois qu’il arbore sur son crâne.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ? Racontez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kimcat 10/05/2020 17:53

Superbes rencontres joliment photographiées.

Stéphane 06/05/2020 15:00

Ta plume rend cette balade en ta compagnie très réelle et d'autant plus agréable !

domi 05/05/2020 23:08

j'apprécie ta sagesse et ton approche de la faune

Claire 05/05/2020 20:35

Belle promenade malgré la pluie ! Je ne suis pas aussi courageuse et préfère souvent la bonne chaleur du foyer avec un petit café... et regarder vos photos !

Jacky 05/05/2020 19:11

Fauvettes et chevrettes sont tes découvertes. Ici, ce sont la brouette et la binette. A demain sur ton site internet.

Jean-Louis 05/05/2020 20:21

Bravo Jacky : voilà que nous comptons un poète de plus et c'est plutôt... chouette !

Cléo 05/05/2020 19:07

Eh bien, cette balade valait la peine, même par mauvais temps! Belles rencontres! Bises et belle soirée à vous deux !

Jean-Louis 05/05/2020 20:11

comme quoi, il ne faut pas se laisser intimider par la météo ! Cela dit, il est toutefois conseillé de mettre l'appareil photo hors eau...

osswald Pierre 05/05/2020 17:52

Que ne ferions nous pour attirer les belles, les rossignols font des trilles d'autres racontent des sottises au comptoir. Jean-Louis soumettait dimanche à notre réflexion l'intéressante question du jardinage nu. Il n'y pas eu semble t'il une forte adhésion à l'idée. Mais dois-je rappeler que les fleurs que nous admirons si volontiers ici ne sont que des organes sexuels ostensiblement impudiques destinés à appâter abeilles et moucherons? J'entends bien sûr les angiospermes car les cryptogames ont des ébats plus discrets. Cela dit les plantes sont peut-être sensibles à la musique mais assez peu à notre apparence, enfin je crois, donc chacun fait comme il veut. Si l'on y regarde de plus près dans la nature tous les coups sont permis pour séduire, c'est tout à fait extraordinaire, alors pourquoi pas de nouvelles stratégies innovantes.

Jean-Louis 05/05/2020 20:16

Tu as parfaitement raison Pierre : dans la nature, tous les coups sont permis ! Un autre exemple tout à fait éloquent : pour ce qui est des orchidées, il en est de tout à fait suggestives aussi. D'ailleurs, "orchis" en grec, signifie... testicule. Comme quoi, finalement, on en revient toujours au sexe !

Zoé 05/05/2020 17:11

Mélodies et beautés , des rencontres pleines de bonheur de vivre...sans nous ! Le regard de la chevrette sur ta dernière photo est magnifique .
Belle soirée à vous 2 .

Jean-Louis 05/05/2020 20:25

Merci Zoé ! J’étais parti plutôt dépité parce que trempé dès les 5 premières minutes et puis, finalement, le Rossignol a su me redonner espoir…

Sylvie 05/05/2020 16:46

Trop mignonnes ces chevrettes !
J'étais tout à l'heure au Leclerc de Geispolsheim : un monde fou ! plus de 100 personnes faisant la queue ! avec ma carte "handicapée" je n'ai pas eu à la faire ; mais j'ai constaté beaucoup de relâchement et certaines personnes parlaient le masque en dessous du menton ! il ne faut pourtant pas avoir bac+10 pour comprendre comment utiliser un masque ! c'est comme ça que l'on fait propager le virus.

Jean-Louis 05/05/2020 20:30

Et bien ça promet une belle pagaille pour le déconfinement : nous allons pour notre part rester sagement chez nous… Wait-and-see attitude

Michel 05/05/2020 16:00

Ce sont vraiment de belles chevrettes !

Jean-Louis 05/05/2020 20:33

J'attends avec impatience que tu puisses à nouveau reprendre tes chouettes balades vers le Hohneck et nous en rapporter des photos des chamois et de leurs petits...