Balade dans les Vosges (5)

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Suite et fin de notre périple vosgien avec le retour sur Storckensohn. Les couleurs d’automne sont de plus en plus visibles et illuminent notre parcours qui passe par le Rossberg, le Gsang (F.A.), le Belacker, à proximité du Col des Perches et le Gazon Vert…

 

Balade dans les Vosges (5)
Balade dans les Vosges (5)Balade dans les Vosges (5)Balade dans les Vosges (5)
Balade dans les Vosges (5)Balade dans les Vosges (5)Balade dans les Vosges (5)
Balade dans les Vosges (5)Balade dans les Vosges (5)Balade dans les Vosges (5)

Les Vosges changent au gré des saisons bien sûr. Mais, la population bovine évolue également : ainsi, on rencontre de plus en plus de vaches allaitantes et les "belles vosgiennes" semblent progressivement céder la place aux Charolaises et au Salers… Est-ce bien ou pas ? En tous cas l'"image d’Épinal" des Vosges et de ses marcaires* s'en trouve selon moi vaguement... écornée ! 

*Francisation du mot alsacien Malker qui signifie littéralement « trayeur de lait »

Alexander, jeune et courageux allemand rencontré sur les sentiers vosgiens puis au Thanner Hubel.Alexander, jeune et courageux allemand rencontré sur les sentiers vosgiens puis au Thanner Hubel.Alexander, jeune et courageux allemand rencontré sur les sentiers vosgiens puis au Thanner Hubel.
Alexander, jeune et courageux allemand rencontré sur les sentiers vosgiens puis au Thanner Hubel.

Alexander, jeune et courageux allemand rencontré sur les sentiers vosgiens puis au Thanner Hubel.

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

En guise de conclusion, je dirais tout simplement : "Waouh ! Quelle chouette balade" !

Un grand merci à Michel, mon compère qui, outre qu’il fut un compagnon de route des plus agréables, s'avéra par ailleurs un guide remarquable, connaissant parfaitement « sa » montagne et donc les sites remarquables à ne pas manquer ! Je ne reviendrais pas sur les gîtes d’étapes retenus en l’occurrence : sa connaissance des lieux et des gens ont été un plus considérable dans cette très bonne organisation. De plus, il a adapté son allure et ses pas aux miens -nettement moins assurés et c'est peu dire...- durant les 3 jours de cette magnifique et très enrichissante randonnée dans ces Hautes Vosges dont j'ai découvert, grâce à lui, un tout petit échantillon ! Y retourner s’avère en conséquence indispensable mais, ça... c’est une autre histoire J !

JL

 

 

Le plus dur c'est de se relever ensuite... Photo : Michel Schliffer

Le plus dur c'est de se relever ensuite... Photo : Michel Schliffer

Publié dans Balades

Commenter cet article

andy 10/10/2017 17:28

J'apprécie autant les photos que les textes (de qui ?)
L'automne insuffle une magie particulière à nos randonnées
J'apprécie les Hautes Vosges qui avec leur altitude moyennement élevé permettent de se sentir autre part, par dessus ce monde un peu fou et c'est non sans un petit pincement au cœur que mon regard se tournent vers les Alpes....
Encore merci pour ce souffle vivifiant
Bon faut que je comptabilise maintenant les terriers de blaireaux !

Jean-Louis 10/10/2017 21:16

Merci pour ce ressenti Andy : voilà qui rejoint le mien !
Pour les textes autres que ceux qui me sont propres, les sources sont mentionnées.
Autre chose : vous recensez lez terriers de blaireaux dans quel(s) secteur(s) ?
Est-ce pour le GEPMA ?

domi 09/10/2017 07:09

de bonne veine cette série qui me change des bœufs blancs dans mon étable

Etienne 09/10/2017 06:30

Au fil des étapes, sur le blog, des noms me sont revenus et même certaines images. J'avais participé -dans une autre vie où les photos étaient encore souvent en noir et blanc) à une randonnée sur 8 jours organisée à l'époque par l'Ariena. On est partis depuis Thann en remontant par le Grand Ballon, le Markstein jusqu'au Hohneck pour revenir ensuite sur la crête ouest et terminer par le Rouge Gazon, Rossberg, Belacker, Vogelsteine... On dormait aussi bien dans des dortoirs que dans le foin des granges. On n'est jamais aussi près de la nature qu'à pied…

Madelyne 09/10/2017 06:30

Beau reportage que j'ai suivi avec intérêt !

Gérald M. 08/10/2017 21:36

Voilà des images qui me rappelle un coin où j'ai fait pas mal de randonnées il y a de ça... oh, bien longtemps ! C'était du côté du lac et du col des Perches entre autres !
De bons souvenirs...
Sympa votre blog !

Claire 08/10/2017 20:28

Ohhh ! Dommage : finie la balade ! Je commençais à y prendre goût...

Michel 08/10/2017 20:14

Merci a toi Jean Louis !