Sève de bouleau : buvez un arbre !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

J’avoue de pas m’être vraiment penché sur la question : vénérée par les uns, décriée par d’autres… le moins que l’on puisse dire c’est qu’à chaque printemps, telle la sève de bouleau elle-même, le sujet fait couler beaucoup d’encre…

Bouleaux. Photo : JLS

Bouleaux. Photo : JLS

De nombreuses et bienfaisantes vertus…

Selon le magazine Alternative Santé « La sève de bouleau constitue la cure de printemps de prédilection pour ceux qui souhaitent éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver. Depuis le XIIème siècle, les peuples de l’Europe du Nord boivent au printemps de « l’eau de bouleau» en cure. Les propriétés drainantes et diurétiques de la sève ont été confirmées depuis et les indications se sont multipliées, notamment pour l’élimination des déchets organiques comme l’acide urique et le cholestérol. La puissance de drainage de la sève est également reconnue pour améliorer très nettement les problèmes de peau puisqu’ils sont souvent liés à la saturation par les toxines des systèmes excréteurs… ».

Si la sève de bouleau constitue en priorité un excellent drainant, toujours selon la même source, « elle offre dans le même temps tous les minéraux et oligo-éléments dont nous avons besoin pour recharger nos batteries. Grâce à la présence de silicium organique bio-disponible, de calcium et de phosphore, c’est un reminéralisant hors pair. Le potassium permet en outre au cœur d’améliorer le rythme cardiaque et de réguler la circulation sanguine. Le magnésium, le lithium et autres oligo-éléments rééquilibrent l’humeur et font disparaître les moments de déprime. La vitamine C et le sélénium participent à la lutte contre le stress oxydatif. Tout ça, c'est bon pour les os, le cœur, la mémoire, le surpoids, les articulations, la peau... bref... tout ».

Enfin, l’Agence européenne du médicament (EMA) considère comme « traditionnellement établi » l’usage du bouleau pour « augmenter le volume des urines émises afin d’effectuer un lavage des voies urinaires, comme moyen adjuvant de traitement des douleurs modérées du tractus urinaire ». Elle recommande d’en réserver l’usage aux adultes et aux enfants de plus de douze ans…

Alors : la sève de bouleau serait-elle véritablement dotée de vertus quasi miraculeuse pour nos organismes ? A voir les nombreuses publications disponibles sur le sujet et l’engouement que suscite le phénomène, on pourrait le penser ! L’effet de mode semble faire le reste… au grand dam des bouleaux qui, très certainement, souhaiteraient quant à eux, garder leur précieux liquide nourricier pour leur développement personnel !

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ddelsass 15/08/2019 04:03

oups, couleur normale , moins noire, oui, noire.

ddelsass 15/08/2019 04:03

Le Tournesel ami avait proposé la cure de sève de bouleau! Hé bien, je lui ai fait confiance et l' ai faite.
Je puis vous dire , attention aux oreilles sensibles, qu' il n'y a qu'à présent que mes urines redeviennent de couleur normales! Pour le reste, j' aurai aimé avoir un peu plus la forme, moins de douleurs, c' était mon souhait, mais le bouleau ne m'a pas dit s'il souffrait. Ce qui ne m' empêchera pas de recommencer l' année prochaine.

Jacky 08/04/2018 19:29

Je commence une cure aujourd'ui. A suivre.....Les bouleaux poussent en légion autour de nous, alors autant tenter de se servir sur place.

Jean-Louis 08/04/2018 19:40

Bien Jacky : tu vas ainsi pouvoir nous faire part des bienfaits ressentis... ou pas ! On attend ton verdict ;-)) !

Chantal33300 08/04/2018 15:53

oui, ca je le savais. Je ne m'en suis jamais servi. Bonne fin de journée

Jean-Louis 08/04/2018 18:31

Merci ! A vous aussi...

domi 08/04/2018 11:47

tout va bien si le bouleau ne souffre pas du prélèvement !

Jean-Louis 08/04/2018 18:31

Comment savoir si l'arbre souffre ou pas ? Vaste débat... (encore un !).

kimcat 08/04/2018 11:00

Je savais que la sève de bouleau avait ses trésors de bienfait. Alors pourquoi ne pas en faire une cure ?
Bon dimanche Jean-Louis

Jean-Louis 08/04/2018 18:30

Eh bien, dans ce cas, vous m'en direz des nouvelles.
Bonne fin de journée Kimcat !

manou 08/04/2018 10:01

Je ne sais pas si c'est la mode mais je fais ça depuis de nombreuses années quand personne n'en parlait et que les prix n'avait rien à voir avec ceux pratiqués aujourd'hui...et nous nous en portons bien :) Il vaut mieux avoir un ami qui a un bouleau (comme c'est mon cas aujourd'hui... Je reconnais que c'est très cher, ce qui a de quoi dissuader beaucoup de gens et c'est bien dommage. Je pense que même si on a une alimentation saine, la cure dépurative est une bonne façon de se ressourcer avec un exercice quotidien évidemment...

Jean-Louis 08/04/2018 18:29

Merci pour ton témoignage Manou !
Personnellement, je suis aussi de l'avis de laisser la sève de bouleau aux bouleaux ! Nous faisons régulièrement des cures de détox (au printemps, actuellement donc...) en consommant beaucoup de jeunes plantes fraîches du jardin (pissenlits, ail des ours, orties...) et tout va bien... De toute manière, en ayant un régime équilibré, il n'y a guère grand-chose à éliminer :) !

Jpl 08/04/2018 08:39

Personnellement, je pense que l’on peut trouver dans une alimentation bien équilibrée tous les éléments nécessaires sans avoir recours à une cure spécifique et ce d’autant plus qu’avec le printemps et l’arrivée des légumes nouveaux, notre menu est de fait modifié.
Le prix d’une cure de sève de bouleau me semble aussi aller dans le sens de la mode…je préfère donc laisser la sève de bouleau aux bouleaux, mais ce n’est qu’un avis personnel !

Audrey 08/04/2018 14:09

Je suis aussi de cet avis. Je ne fais jamais de cure de sève de bouleau. Une alimentation naturelle et équilibrée suffit, même l'hiver.

Jean-Louis 08/04/2018 09:24

...que je partage !