Daintree, une forêt unique au monde (2)

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le kangourou-rat musqué est un petit marsupial d'Australie. Photo : Ken Griffiths

Le kangourou-rat musqué est un petit marsupial d'Australie. Photo : Ken Griffiths

Une faune riche et diversifiée

Dans cette forêt dense, verte toute l’année, on observe une faune exceptionnelle, à l’image de son habitat. On y trouve près d’un tiers des espèces de grenouilles, reptiles et marsupiaux d’Australie, et 90 % de ses espèces de chauves-souris et de papillons, ainsi que plus de 12000 espèces dinsectes. Le casoar à casque, un oiseau coureur arrivant juste derrière lautruche pour ce qui est de la taille, règne en maître sur les lieux et joue un rôle essentiel pour son écosystème : il est le seul animal à pouvoir disperser les graines de plus de 70 espèces d’arbres fruitiers trop grosses pour être avalées par d’autres frugivores, et participe donc à l’entretien du massif forestier. Le crocodile marin, qui peut dépasser 6 m de longueur et peser 1200 kg, surveille quant à lui les mangroves et la Daintree River, se nourrissant de poissons, de crabes et de charognes.

Le kangourou-rat musqué

Ce petit marsupial de 23 cm de longueur en moyenne est uniquement diurne. Il vit au sol, se déplaçant comme un lapin, en étirant simultanément ses membres antérieurs puis en rapprochant ses membres inférieurs, et se nourrit de fruits tombés, de graines et de petits invertébrés. Grâce à un doigt opposable sur ses membres inférieurs, il est capable de grimper aux arbres ; cette caractéristique physique semble indiquer qu’il s’agit d’un marsupial primitif, tout comme les écailles qu’il porte sur les pieds et la queue.

Le martin-pêcheur à dos bleu n'est jamais loin d'une source d'eau. Photo : Sl. Jones

Le martin-pêcheur à dos bleu n'est jamais loin d'une source d'eau. Photo : Sl. Jones

Le Casoar

Nettement moins connu que le Kangourou ou le Koala, le Casoar n’est évidemment pas l’animal le plus emblématique d’Australie. Cependant, cet oiseau a la réputation d’être l’oiseau le plus dangereux du monde mais, qu’en est-il vraiment ?

Danger Casoar… Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Danger Casoar… Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

L’oiseau le plus dangereux du monde

Le Casoar est considéré à juste titre comme l’oiseau le plus dangereux du monde ! Chaque pied à trois orteils possède une griffe en forme de poignard sur l’orteil interne, qui peut atteindre 10 centimètres de long ! Le Casoar peut trancher n’importe quel prédateur ou menace potentielle d’un seul coup de pied rapide. Grâce à ses puissantes pattes, le Casoar peut courir jusqu’à 50 kilomètres à l’heure dans les sous-bois denses. Le casoar peut également faire des bonds de près de 2 mètres dans les airs et nager comme un champion. Il est donc très doué pour repousser les menaces ou échapper au danger ! Cette longue griffe est également très utile lorsqu’il s’agit de creuser pour trouver des fruits tombés dans la litière de feuilles.

Casoar… Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Casoar… Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Que mange le Casoar?

Les Casoars sont des frugivores qui se nourrissent des fruits de plusieurs centaines de plantes de la forêt tropicale. Comme leur tube digestif est relativement court, leurs excréments contiennent des graines de fruits qui ne sont que partiellement digérées. Parfois, ces graines sont si grosses qu’aucun autre animal sauvage ne peut les avaler !

Un test a montré que les graines d’un arbre rare de la forêt tropicale australienne, le Ryparosa sp, avaient beaucoup plus de chances de germer après être passées par le tube digestif d’un casoar que celles qui étaient simplement tombées au sol. En fait, de nombreuses plantes doivent passer par le système digestif du casoar pour pouvoir germer ! A noter qu’on a déjà observé des Casoar manger de petits animaux vertébrés et invertébrés en fonction de leur habitat et des ressources qui le composent…

Le fruit préféré du Casoar (à gauche) et ce qu’il en reste une fois passé par le tube digestif de l’oiseau… Photos : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)Le fruit préféré du Casoar (à gauche) et ce qu’il en reste une fois passé par le tube digestif de l’oiseau… Photos : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Le fruit préféré du Casoar (à gauche) et ce qu’il en reste une fois passé par le tube digestif de l’oiseau… Photos : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Des graines qui germeront ensuite… Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Des graines qui germeront ensuite… Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Pour donner de magnifiques arbres ! Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

Pour donner de magnifiques arbres ! Photo : Francois Steimer (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Passionnant deuxième volet...<br /> J'ai apprécié.
Répondre
D
étonnant !
Répondre
J
Oui, très intéressant 👍
Répondre
J
La série est intéressante.
Répondre