L'abattage de renards à nouveau épinglé par la justice

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le tribunal administratif de Rouen vient d'annuler un arrêté pris en 2020 par le préfet de Seine-Maritime pour autoriser l'abattage de 850 renards. 30millionsdamis.fr se réjouit de cette décision qui confirme la tendance jurisprudentielle de ces derniers mois, favorable à la protection des goupils.

Une juridiction administrative vient d'annuler un arrêté de 2020 autorisant la destruction de 850 renards en Seine-Maritime. Photo : Alexas Fotos/Pixabay

 

Nouvelle victoire pour les renards ! Le tribunal administratif de Rouen vient d'annuler un arrêté de février 2020 qui autorisait les lieutenants de louveterie à procéder à l'abattage de 850 renards dans le département de Seine-Maritime (29/03/2022). Une note d'espoir pour la protection du goupil qui peut être chassé toute l'année, en tant "qu'espèce susceptible d'occasionner des dégâts".

Une jurisprudence favorable à la protection des renards

« Ce qui est intéressant c'est la jurisprudence qui émerge, a déclaré Richard Holding, chargé de communication à l'Association pour la protection des animaux sauvages. Ça fait des années qu'on gagne contre ce type d'arrêtés. Maintenant dès qu'on attaque, on est sûrs de gagner ». Ainsi, en juin 2021, le tribunal administratif de Rouen avait déjà annulé un arrêté -heureusement suspendu un peu plus tôt- du préfet de Seine-Maritime autorisant l'abattage de 1 430 renards.

La Fondation 30 Millions d'Amis espère que ces décisions successives inciteront les préfectures à renoncer aux politiques d'abattage. Mais pour s'assurer d'une véritable protection de l'espèce, elle réitère sa demande à la ministre de la Transition écologique et solidaire Barbara Pompili de l'exclure de la liste des "nuisibles". Une réforme indispensable pour cet animal dont la sensibilité et le rôle écologique ne sont aujourd'hui plus à démontrer.

30 Millions d’Amis (01.04.2022)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Animaux, Chasse, Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Heureusement il nous reste les tribunaux pour contrer les massacres inutiles. Mais il ne faut pas compter sur Pompili pour sortir le renard de la liste des nuisibles elle ne fera rien qui puisse contrarier même un peu ses chers chasseurs ...<br /> Si le préfets prennent à la chaine des arrêtés de ce type, sachant d'avance qu'ils seront retoqués par les tribunaux c'est parce qu'ils ont des ordres du gvt dans ce sens.
Répondre
J
Tant mieux si ça évolue dans ce sens, depuis le temps !
Répondre
Z
Que ça continue surtout pour nos amis renardeaux ! Il est grand temps d'annuler cette liste de nuisibles !
Répondre
B
Et c'est tant mieux !!<br /> Arrêtons tous ces massacres...
Répondre
M
laisser vivre les renards <br /> <br /> et pourtant j 'ai des poules d' ornements dans mon jardin <br /> <br /> kénavo <br /> ( je me suis inscrite à vos parutions )