Quatre mois de prison ferme pour avoir dépecé un veau vivant

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Un homme de 35 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Strasbourg à quatre mois de prison ferme pour avoir dépecé et décapité un veau vivant (voir ICI). La Fondation 30 Millions d'Amis était partie civile au procès…

L'homme qui avait dépecé et décapité un jeune bovin dans son garage en août 2021 a été reconnu coupable et condamné à 4 mois de prison ferme… Photo Kadres /Pixabay

L'homme qui avait dépecé et décapité un jeune bovin dans son garage en août 2021 a été reconnu coupable et condamné à 4 mois de prison ferme « assortis d'une interdiction définitive de détenir un animal », a indiqué sur Twitter la police nationale du Bas-Rhin. Le trentenaire devra également régler « la somme de 300 euros de dommages-intérêts » aux sept associations de défense des animaux qui s'étaient portées parties civiles, parmi lesquelles la Fondation 30 Millions d'Amis.

Des signalements concernant les hurlements de l'animal

Les faits s'étaient déroulés dans le quartier de l'Elsau, au sud-ouest de Strasbourg. La police avait reçu plusieurs appels évoquant des hurlements d'animal provenant d'un garage. Sur place, les forces de l'ordre avaient trouvé « un veau, agonisant et partiellement décapité, les quatre membres sectionnés et un individu attelé à dépecer la bête », avait indiqué la police dans un communiqué…

30 Millions d’Amis avec AFP (08.12.2021)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Publié dans Animaux, Bidoche, Consommation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
C'est très peu puni !!!<br /> Acte abominable...
Répondre
D
‌4 mois fermes c'est presque un encouragement à recommencer, une sorte de prime à l'inhumanité !
Répondre
Z
4 mois : trop peu pour une horreur pareille! Ecoeurée !
Répondre
H
Pour moi, il n’y a pas de différence entre torturer un petit veau de 9 mois dans un garage et un taureau de 700 Kg dans une arène.<br /> Et ne me dite pas que "c’est inhumain". C’est au contraire typiquement humain.<br /> Trouvez-moi un exemple, un seul, d’une espèce qui ferait souffrir une autre espèce (ou la même) en ayant conscience de ce qu’elle fait. Moi, je ne vois que l’espèce humaine.<br /> <br /> Deuxième point : Lu sur l’article du 09/09/21, "Il encourt jusqu’à deux années d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende".<br /> A l’arrivée, 4 mois de prison ferme et 300 euros de dommage-intérêts (je ne sais pas si c’est à chaque association ou pour l’ensemble).<br /> J’espère que pendant ces 4 mois, ces codétenus lui feront regretter d’être encore sur terre.<br /> Excessif ? Peut-être ! Mais au moins, ça lui ferait comprendre ce que l’on ressent quant on est à la merci d’un bourreau avec aucune possibilité de s’échapper.
Répondre
Seulement pour une horreur pareille.
Répondre