Un jeune aigle royal abattu en Ardèche

Publié le par Jean-Louis Schmitt

La Ligue de Protection des Oiseaux va déposer plainte auprès de l'Office français de la biodiversité après avoir découvert, tout près du Mont Mézenc, l'un des rares aigles royaux ardéchois abattu par plombs. Le jeune aigle portait une balise GPS…

Le jeune aigle royal lors de la pose du GPS. Photo : Florian Veau

Un aiglon équipé au printemps dernier d'une balise GPS pour un suivi scientifique a été retrouvé mort fin septembre au Mont Mézenc. Une radio effectuée chez un vétérinaire a révélé que l’oiseau a été tué par plombs. Une plainte contre X va être déposée par la LPO auprès de l'Office français de la biodiversité pour destruction d'espèce protégée.

"La personne qui fait les suivis s'est aperçu à la mi-septembre que l'aiglon ne bougeait plus sur le GPS" raconte Louis Granier, le président de la délégation territoriale de la Ligue de Protection des Oiseaux en Drôme Ardèche, "un salarié de la LPO s'est rendu sur place et a retrouvé l'aiglon mort. Il a été emmené chez un vétérinaire, pour voir s'il ne s'agissait pas d'un empoisonnement. En passant une radio, il s'est aperçu qu'il était criblé de plombs".

« Il y a sept ans, on se félicitait que l'aigle royal soit revenu dans les parcs des monts d'Ardèche, avec la naissance d'un aiglon. Et là, en 2021, on en a un qui est abattu. On est catastrophé. » Louis Granier, LPO Drôme-Ardèche

Cinq couples d'aigles royaux vivent actuellement en Ardèche. "Je ne m'avancerai pas en vous disant que c'est par malveillance. Peut-être, parfois, par méconnaissance. Toujours est-il qu'un rapace, surtout de la dimension d'un aigle, ce n'est pas si commun dans le ciel de l'Ardèche. On le reconnaît !" estime Louis Granier…

Damien Triomphe/France Bleu Drôme Ardèche (22.10.2021)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Tellement triste...
Répondre
Z
Triste et révoltant ! Mais il en sera toujours ainsi tant que n'importe quel abruti ou/et pervers pourra se balader avce un fusil et tirer à tout va!
Répondre
D
bien triste à tous points de vue
Répondre
T
Si c est sur la commune limitrophe chaudeyrolles -Ardèche
Y a un mec qui s amuse souvent avec son fusil …! Il devrait être identifiable.. à voir les douilles de son fusil correspondante
Faites suivre
Répondre
D
Les «  préleveurs » prélèvent . Au gré de leurs pulsions d’abrutis … comme quoi, même s’il est irresponsable de laisser des individus parcourir la campagne armés , le port de fusil devrait être interdit à vie à certains…. Et oui le QI serait un bon seuil ! Mais il nous faut respecter la dignité de chacun même ceux qui ne respectent rien , même pas la vie des autres !
Répondre
J
Là on est sur du QI au ras des pâquerettes, et encore, c’est trop d’honneur.
Répondre
J
Aïe, aïe, aïe, sont-ils maladroits ou malfaisants !
Certainement un peu des deux...
Répondre
D
"pas de la malveillance", bien timide ce rapporteur... mais il est vrai que l'aigle royal est facile à confondre avec le pigeon ramier ou le pedreau d'élevage ...
Répondre