Qui veut la peau de L214 ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Sébastien Arsac, cofondateur et directeur des enquêtes de L214, a reçu deux convocations devant le tribunal correctionnel de Brest…

Militant pour la protection des animaux d’élevage, Sébastien Arsac est le cofondateur de l’association L214, à l’origine des images montrant les pratiques cruelles des abattoirs… DR

La première convocation le concerne directement : il est convoqué au tribunal pour ‘’violation de domicile’’ et ‘’atteinte à la vie privée’’, suite à une enquête de 2019 sur les veaux mâles des élevages laitiers en Bretagne. On lui reproche notamment de s’être « introduit [...] sans le consentement [des] propriétaires » et d’avoir « porté atteinte à l’intimité de la vie privée [..] en filmant les entrepôts des élevages agricoles de la SICA Ouest Elevage. »

Il s’agit-là de délits sévèrement punis et l’activiste risque jusqu’à 1 an de prison et 45 000 € d’amende.

La deuxième concerne L214 : l’association est convoquée pour la diffusion d’images tournées dans les sites d’élevage, sans l’autorisation du propriétaire, et risque notamment jusqu’à 225 000 € d’amende.

Mais quel propriétaire aurait accepté de montrer des veaux frappés à coups de pied, des veaux jugés trop maigres piqués par un vétérinaire complaisant, des veaux enfermés toute leur vie, des élevages dans un état sanitaire déplorable ?

C’est précisément parce que les élevages et les abattoirs sont des lieux opaques que le travail d’enquête de l’association L214 est si indispensable et que notre soutien, moral et financier, est si précieux !

Des moyens démesurés pour traquer le militant de la cause animale

« J’ai fait l’objet d’une procédure d’enquête ahurissante. Quelques mois après la sortie des images, j’ai été convoqué à la gendarmerie, en août 2020 » explique-t-il. « J’ai découvert que les gendarmes ont demandé à mon opérateur mes relevés téléphoniques entre juillet et octobre 2019, pour tenter de débusquer les lanceurs d’alerte à l’origine de cette enquête. Ils ont épluché tous les numéros de téléphone avec lesquels j’ai eu des appels ou échangé des SMS, durant 4 mois ! Ils ont aussi vérifié le bornage de mon portable. Où j’étais, à quelle heure… »

Il poursuit : « Les enquêteurs ont aussi étudié mes déplacements durant ces 4 mois. Les trains que j’ai pris pour me rendre à Brest, ceux pour revenir à Paris. Ils n’ont pas lésiné sur les moyens déployés, dans l’espoir d’identifier qui nous informe des horreurs que subissent les animaux, qui nous fournit des images. »

« Ma détermination à défendre les animaux n’est pas ébranlée par les menaces qui planent sur moi et sur L214. Nous continuerons à montrer ce que l'industrie s'évertue à nous cacher, nous continuerons à faire reculer les souffrances des animaux. D’ailleurs, nous travaillons en ce moment même sur la prochaine enquête que vous pourrez découvrir d’ici quelques semaines. » Sébastien Arsac

L’audience est prévue en avril 2022. « J’ai confiance en nos avocates. J’essaye de prendre du recul. Le travail de L214 dérange : plus nous montrons la réalité, plus les résistances et les menaces sont fortes. Mais votre soutien est, lui aussi, de plus en plus fort ! Grâce à vous, à vos dons, nous pouvons continuer nos actions. Je sais qu’on peut compter sur votre soutien » écrit-il à Francis Grosse du groupe « Les Animalistes ».

Plus que jamais, soutenez L214

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
TOTAL SOUTIEN à L214 et aux autres organismes de défense pour les animaux !
Répondre
Z
Absolument lamentable et révoltant!
Soutien total à L214!
Répondre
B
Que de courage !
Bravo à lui...
Répondre
J
Qui veut la peau de L214 ? Inutile d'être énarque pour répondre à cette question...
Cette forme d'activisme -celle de L214 et des autres mouvements de défense de l'environnement et des animaux- est plus que jamais nécessaire et à soutenir... puisque ceux qui devraient veiller au grain, ceux-là même qui font les lois, ne font pas leur boulot et ne veillent nullement à l'application de la législation !
Alors, oui : total soutien avec L214 !
Répondre
C'est pourtant une association indispensable. Ils ont ouvert les yeux de beaucoup sur l enfer que vivent beaucoup d animaux
S
Juste révoltant !!! comment des pouvoirs publics, un gouvernement, peuvent ils cautionner ces horreurs ?
Alors que L214 et d'autres mériteraient une médaille pour leur travail ! Courage à eux..
Répondre
M
C'est là qu'on voit toute la puissance de nuisance du lobby agricole et d'un gouvernement aux ordres des industriels de la malbouffe.
Répondre
J
Deux poids, deux mesure selon le camp dans lequel l’on se trouve…
Répondre