Des chasseurs s’introduisent sur son terrain malgré une interdiction, un couple s’indigne

Publié le par Jean-Louis Schmitt

La propriétaire du domaine avait posé des panneaux « chasse interdite » après avoir prévenu l’association de chasse locale…

Brigitte Stalenq faisait sa sieste samedi dans un hamac, au cœur de sa propriété, accompagnée d’une de ses chevrettes, quand elle a entendu les chasseurs et leurs chiens tout près. DR

Un couple d’oléiculteurs de Seillans (Var) en a ras le bol des chasseurs. Les époux possèdent des chèvres, ânes et chevaux. Et ils craignent qu’un accident de chasse ne leur coûte la vie. Ils ont demandé à la société de chasse locale de cesser leur activité sur leurs parcelles, situées en pleine forêt.

L’association a répondu par l’affirmative, tout en regrettant leur choix. Les oléiculteurs ont alors posé des panneaux « chasse interdite » sur leur domaine. Mais samedi 16 octobre, la propriétaire a été dérangée dans sa sieste par des chasseurs qui s’aventuraient là, sans autorisation, rapporte Var-Matin.

Le couple veut protéger ses animaux contre les chasseurs

L’oléicultrice a confié avoir eu peur, pour elle-même et pour ses animaux. « Outre les panneaux, il existe une application avec un géoportail pour savoir où on se trouve. Et si ce sont des Seillanais, ils connaissent le secteur », s’est-elle agacée dans les colonnes de Var-Matin.

Le couple compte bien continuer de protéger sa forêt des chasseurs. Ils ont même envisagé de créer un refuge pour animaux…

20 Minutes (18.10.2021)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Publié dans Chasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Inadmissible !
Inacceptable !!!
Répondre
C
C'est dommage ce manque flagrant de respect... Bon dimanche à vous deux!
Répondre
S
Ces libertés prises par certains et tolérées par d'autres pouvoirs, sont de plus en plus fréquentes:
il en est ainsi des CPL LINKY EneDiS qui violent 24 H/24 nos domaines privés après le disjoncteur EDF.
Une honte également non sans risques sanitaires pour certains occupants !
Répondre
J
Ben voyons, pourquoi se gêneraient-ils ? Ils se savent soutenus en haut-lieu et ne sont jamais inquiétés pour leurs excactions alors...
Ils n'empêche que ce sont de méprisables individus... Voilà, c'est dit !
Répondre
D
Quand « on » donne tous les droits à des individus ils les prennent … et même au-delà. Le grand responsable est tout autant condamnable …
Répondre
Z
les cahsseurs se prennent pour les seigneurs d'autrefois! Il ne sont que des saigneurs d'animaux!
Soutien total à ce couple .
Répondre