L’Arche de Noé de la biodiversité

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Défenseur actif de l’environnement et des animaux sauvages, Laurent Vetter est un exploitant agricole et un naturaliste qui cultive la terre et concrétise sa passion pour la nature en préservant et favorisant la biodiversité.

https://cdn-s-www.dna.fr/images/F426FC66-A16F-428F-80F0-175B313EA114/NW_raw/laurent-vetter-a-construit-puis-installe-dans-la-grange-deux-nichoirs-pour-les-chouettes-effraies-avec-l-aide-de-jean-pierre-hiss-photo-dna-1629391375.jpgLaurent Vetter a construit puis installé dans la grange deux nichoirs pour les chouettes effraies, avec l’aide de Jean-Pierre Hiss. DR

Calme et tranquillité, c’est le maître mot dans sa ferme située au cœur d’Altorf. « Pour la protection de l’environnement et de la santé, 90 % de l’exploitation est tournée vers la culture extensive et bio », se réjouit Laurent Vetter.

Chez lui, les grands arbres accueillent toutes sortes d’oiseaux, même une nichée de cigognes et aussi des écureuils. Les papillons tournent autour de la mare qui a été spécialement aménagée et qui plaît beaucoup aux crapauds verts, aux poules d’eau, grenouilles, couleuvres, poissons, canards sauvages…

« La nature a une capacité de résilience »

« Les oiseaux en milieu agricole ne trouvent plus de lieux pour nicher et ils ont de moins en moins de ressources alimentaires », dit Jean-Pierre Hiss, l’ornithologue de la ligue de protection des oiseaux (LPO). Laurent Vetter n’a pas attendu ce constat alarmant pour agir : « L’entretien intensif et l’aspect destructif que l’homme peut avoir sur la vie sauvage (souvent pour des questions de rentabilité) proviennent parfois de l’ignorance que certains ont de la nature. Cette pression constante exercée sur la nature et sur l’habitat des animaux sauvages est la principale cause de perte de biodiversité, mais la nature a une capacité de résilience et de cicatrisation assez extraordinaire, et, si l’on s’y intéresse, il n’est pas trop tard », explique-t-il. Grâce à lui, la chouette effraie, appelée aussi Dame blanche ou effraie des clochers, a également trouvé son salut.

Des rénovations font perdre son logement à la chouette

« Elle apprécie les endroits tranquilles, les vieilles bâtisses, mais la rénovation des anciens corps de ferme ou l’engrillagement des clochers d’églises a pour conséquence de lui faire perdre son logement. Avec Jean-Pierre Hiss, nous avons donc construit et installé deux nichoirs dans la grange et deux couples de chouettes effraies y viennent deux fois par an. »

La chouette pond cinq œufs en moyenne. L’incubation (environ 32 jours) est assurée uniquement par la femelle. Elle se nourrit presque exclusivement de mulots et autres souris qu’elle avale en entier, puis rejette les parties indigestes sous forme de pelotes.

Des oiseaux vulnérables

Les jeunes prennent leur envol après huit semaines. La chouette adulte mesure environ 34 centimètres de hauteur, son envergure est de plus de 90 centimètres, mais on ne peut l’apercevoir que de loin, par un cri à travers la nuit.

Laurent Vetter arrive d’ailleurs à identifier tous les oiseaux au simple son de leur chant. Sa grange abrite aussi une nichée de faucons crécerelles avec quatre petits et il a également installé des nichoirs pour les chouettes hulottes et chevêches, mais pour l’instant, ils sont restés vides.

La fouine est la principale ennemie des bébés chouettes et les collisions avec les voitures lors des déplacements nocturnes de ces rapaces sont très fréquentes. Six petites chouettes sur dix meurent avant l’âge d’un an.

M.-R.K. (19.08.2021)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Merci chaleureusement à Laurent Vetter pour ce qu'il fait. Ah si seulement ... I have a dream!
Pauvres petites chouettes!
Répondre
B
Non ce n'est pas trop chouette la situation pour les chouettes...
Bravo à ce monsieur pour ce qu'il fait.
Répondre
C
C'est superbe ce qu'il fait! Bises et belle journée à vous deux...
Répondre
D
la situation des chouettes n'est pas chouette
Répondre