Dans les Asturies (Espagne), on vit en paix avec les ours

Publié le par Jean-Louis Schmitt

En France, la population des ours augmente. Ils restent cantonnés aux Pyrénées où la cohabitation avec les éleveurs est compliquée alors qu'elle se passe très bien en Espagne. Quel est le secret de cette harmonie espagnole ? 

A la recherche des ours bruns dans les Asturies… Photo : JLS

Dans les hauteurs des Asturies, sur le nord de l'Espagne, l'ours y a élu domicile depuis une trentaine d'années. L'un des rares endroits en Europe où l'on peut observer l'animal en liberté. Plus de 130 000 personnes viennent chaque année pour avoir la chance d'y observer des ours. "C'est vraiment émouvant, c'est un animal qui avait presque disparu, voir qu'il y en a tant aujourd'hui c'est un privilège", confesse un enthousiaste de passage.

Cohabitation plus simple en Espagne

Au milieu des années 90, ils n'étaient qu'une cinquantaine dans les Asturies. Ils sont aujourd'hui entre 350 et 400. Comment expliquer cette augmentation spectaculaire, quand on sait qu'en France, sa réimplantation suscite tant de controverses ? Différence de taille : très peu de brebis et de chèvres, mais des vaches, que l'ours n'ose pas attaquer. Mais c'est aussi le résultat de 30 ans de travail pour faire cohabiter l'ours et l'homme. Plus de 1 500 clôtures électriques ont été installées dans la région pour protéger les précieux enclos des apiculteurs. Des fondations œuvres pour éviter les conflits entre l'homme et l'animal, notamment en plantant des arbres pour apporter de la nourriture à l'ours…

M.De Chalvron, R.Mathe, N.Lehoueller, F.Dumont/France 2 (22.09.2021)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Même problème qu'avec le sloups , ça fonctionne bien dans les pays voisins mais en France le recours à la liquidation reste privilégié ! Quelle tristesse !
Répondre
F
En effet, très bon reportage en 4 épisodes sur la 2 aujourd'hui. Pourtant ces gens-là habitent tous dans les Pyrénées. Les Français feraient bien de prendre exemple sur les Espagnols qui ont trouvé des solutions. Preuve qu'elles existent...
Répondre
F
Désolée, j'ai lu un peu vite, les Asturies ne sont pas dans les Pyrénées, mais quand même... ce n'est pas si loin...
B
C'est un bel exemple de cohabitation entre l'ours et l'homme.
Je viens de voir l'émission en 4 volets sur la 2 "Des ours et des hommes".
Très intéressant.
Je partage cet article.
Bonne soirée de dimanche Jean-Louis
Répondre
D
Les solutions existent bel et bien pour faire cohabiter harmonieusement les ours, avec l'homme !
Encore faut-il le vouloir en France ....
Répondre
J
Vérité d’un côté, problème de l’autre. J’ai vu le reportage très intéressant sur Arte. Espérons que notre côté des Pyrénées va s’inspirer des cousins au lieu de se plaindre et de dégainer. Peut-être faut-il les aider aussi ?
Répondre
D
Les Espagnols mettent semble-t-il des protections en place et aussi de quoi permettre aux ours de se nourrir . En France on tue … les loups et parfois les ours , solution radicale .
Répondre