Etienne, le taureau qui s'était fait la malle devant l'abattoir de Feurs fait ses valises pour la Seine-Maritime

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Etienne, le jeune taureau qui avait échappé à son propriétaire peu avant d'entrer à l'abattoir de Feurs, a quitté le Forez ce mercredi 11 août, pour une nouvelle vie. Il a été transporté en Seine-Maritime…

Etienne, qui avait échappé à l'abattoir de Feurs, retrouvera une nouvelle vie en Seine-Maritime, auprès d'agriculteurs à la retraite. Photo : Mouloud Aïssou

Etienne, qui avait échappé à l'abattoir de Feurs, retrouvera une nouvelle vie en Seine-Maritime, auprès d'agriculteurs à la retraite. Photo : Mouloud Aïssou

Etienne, un jeune taureau de race Prim’Holstein s'était fait la malle sur le chemin le conduisant à l'abattoir de Feurs, le jeudi 6 août. Après une mobilisation des défenseurs des animaux, il a trouvé refuge en Seine-Maritime où une nouvelle vie l'attend.

Le jeune bovin, pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot, a quitté le Forez ce mercredi 11 août. Une pétition, un prénom et une cagnotte ont permis au jeune taureau d'avoir la vie sauve.

''Mission accomplie ! se réjouit Christophe Marie, directeur adjoint et porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot qui s'était rendu sur place. C’est une histoire unique. C'est très rare que des animaux échappent à l’abattoir d’eux-mêmes, et souvent les forces de l’ordre interviennent pour abattre l’animal parce qu'il représente un danger potentiel. Là, le fait que ce soit les pompiers qui soient intervenus cela a rendu possible tout le sauvetage qui a été mis en place''.

Etienne, le taureau qui s'est enfui de l'abattoir de Feurs, s'en va en Normandie. Photo : Mouloud Aïssou

Etienne, le taureau qui s'est enfui de l'abattoir de Feurs, s'en va en Normandie. Photo : Mouloud Aïssou

Etienne s'était enfui alors que son propriétaire le conduisait à l'abattoir de Feurs, dans la Loire. Le jeune bovin avait réussi à parcourir près d'un kilomètre. C'est dans le centre-ville de Feurs que les pompiers l’ont endormi à l’aide d’un fusil hypodermique avant de le capturer.

L'anesthésiant rend la viande impropre à la consommation pendant 35 jours. Le délai avait été mis à profit par les défenseurs de la cause animale qui lui ont sauvé la mise. Une cagnotte avait été lancée afin de rembourser l'abattoir. La pétition quant à elle a rencontré une forte mobilisation. La Fondation Brigitte Bardot avait alors annoncé prendre en charge le jeune bovin. Etienne finira ses jours tranquillement au sein d'une pension normande…

Fatima Bouyablane/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes (11.08.2021)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Tellement chouette pour Etienne !<br /> Belle et longue vie à lui<br /> Je partage aussi.
Répondre
Z
Je dirai comme toi jean-Louis:"Qui sauve une vie sauve l'Humanité" Merci aux acteurs de ce beau dénouement et longue belle vie à Etienne.
Répondre
D
Bravo Etienne, merci à la fondation B.B. ! Le monde de demain sera différent et, seront sauvés tous ceux qui le veulent vraiment.
Répondre
J
"Qui sauve une seule vie, sauve le monde entier"... Ce sera la phrase du jour !
Répondre