Engagement historique de la Commission européenne pour la fin de l’élevage en cage

Publié le par Jean-Louis Schmitt

C’est une victoire historique pour le mouvement de la protection des animaux et les citoyens européens : la Commission européenne s’est engagée le 30 juin 2021 à mettre fin à l’élevage des animaux en cage. En réponse à l’initiative citoyenne européenne (ICE) « Pour une ère sans cage » portée par Compassion in World Farming et 170 ONG partenaires depuis 2018, dont la LFDA, la Commission a annoncé qu’elle présenterait une proposition législative en ce sens en 2023.

Source : Compassion in World Farming (CIWF)

Décision historique pour les animaux d’élevage

La décision de la Commission européenne d’interdire progressivement l’élevage des animaux en cage s’inscrit dans la lignée de la stratégie « De la ferme à la fourchette », qui prévoit une révision la législation sur la protection des animaux. L’étude d’impact qui sera réalisée par la Commission dans le cadre de la révision de la législation devra inclure une analyse des conséquences d’une interdiction progressive de l’élevage en cage à partir de 2027.

Les animaux qui seront concernés par cette interdiction sont :

  • les poules pondeuses et les poulettes,
  • les lapins,
  • les cailles,
  • les canards,
  • les oies,
  • les poulets reproducteurs (ceux qui permettent aux poulets destinés à la consommation de voir le jour),
  • les truies,
  • les veaux.

Au total, ils représentent plus de 300 millions d’animaux élevés en cagedans l’UE.

Fin de l’élevage en cage : « Une victoire collective sans précédent »

Cette annonce de la Commission a été faite en réponse à l’ICE « Pour une ère sans cage » (End The Cage Age) lancée en 2018 par l’ONG CIWF et 170 organisations partenaires à l’échelle européenne. L’objectif était de récolter les signatures d’un million de citoyens européens ; objectif largement atteint avec la collecte de près de 1,4 millions de signatures. La Commission européenne semble avoir pris la mesure de l’intérêt des citoyens européens pour le bien-être animal.

C’est aussi le cas du Parlement européen, qui a voté le 10 juin une résolution demandant à la Commission d’interdire l’élevage des animaux en cage. Il restera désormais à convaincre le Conseil de l’UE, autrement dit les 27 États membres, que cette décision va dans le sens de l’Histoire. D’ailleurs, certains pays de l’Union ont déjà adopté des mesures interdisant l’élevage en cage pour certaines espèces. Devant une telle mobilisation des citoyens, de la société civile et d’institutions européennes et étatiques, qui oserait s’y opposer ?

Source : LFDA

Vidéo : Enquête dans l'enfer d'un élevage de poules en cages (1 :44)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Cela va dans le bon sens mais que c'est long pour ces animaux en enfer!
Répondre
C
C'est un très grand pas cette victoire! :)
Répondre
B
Il est grand temps !!<br /> Pauvres animaux encagés
Répondre
D
Ce n'est qu'une bataille et, encore jusqu'en 2027 ? c'est long pour les animaux qui souffrent en silence.<br /> Tous ne sont pas concernés ..., je pense aussi aux animaux transportés sur de longues distances,<br /> Actuellement WELFARM protection mondiale des animaux de la Ferme, lance son "ACTION TRANSPORT" Si vous voulez participer au bien-être animal, aller sur le groupe Facebook des bénévoles. CANICULE : dans les camions, ils souffrent en silence. AGISSEZ ! L'application TRUCKALERT à charger sur votre portable, vous permettra de signaler un camion transportant des animaux par plus de 30° Bonne route à tous !
Répondre
S
Il est grand temps, mais la France s'y conformera-t-elle? Elle traine toujours la patte et préfère payer les amendes (->avec l'argent du contribuable)....
Répondre
F
Belle victoire mais pourquoi cela ne concerne-t-il pas toutes les espèces élevées en cage ?
Répondre
J
Les truies sont concernées mais pas les verrats et les porcelets?
Répondre
D
des poulets reproducteurs? J'appelle plutôt cela des poules et des coqs...
Répondre