Elles enlèvent le ‘’ruban’’ des arbres en signe de protestation

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Deux Narbonnaises se rencontrant par hasard ont ce matin enlevé le tissu des arbres des Barques, en signe de protestation contre ces décorations estivales, jugées dangereuses pour les platanes…

Le ruban a été réutilisé sur les bancs. Photo : Camille Souhaut (Cliquez pour agrandir)

Le ruban a été réutilisé sur les bancs. Photo : Camille Souhaut (Cliquez pour agrandir)

Il y avait de l'agitation, en fin de matinée, dans le centre-ville de Narbonne. Deux citoyennes narbonnaises étaient affairées à arracher les fameux rubans colorés des arbres qui garnissent les Barques, pour ensuite le redisposer sur du mobilier urbain. Un signe de protestation contre ces décorations qu'elles décrivent comme "absurdes et catastrophiques".

Pas de collectif ou de parti politique derrière cette action, mais un sursaut de la part de citoyennes qui ont jugé effectuer une bonne action. Tout est parti de June, professeure de yoga. "Lorsque j'ai vu ces décorations il y a un mois, cela m'a rendu presque malade, j'en ai même pleuré parce que c'est totalement idiot, on ne peut pas laisser ces arbres, qui sont des êtres vivants, en plein été comme ça."

Elle raconte le déroulé de cette action qui n'était pas organisée mais spontanée. "Moi, il m'arrive, seule, de tirer un peu sur ces rubans quand j'en ai l'occasion. Ce matin, je passais sur les barques pour aller travailler et j'ai vu cette dame, que je ne connaissais pas, regarder attentivement les platanes. J'ai discuté un peu avec elle et je me suis dit qu'à deux on pouvait faire une action. C'est pour cela que l'on s'est mis à tirer les rubans des arbres, à deux, pour ensuite aller le mettre sur des poteaux et des bancs, qui, eux ne sont pas vivants. Le mobilier urbain c'est moche, c'est ça qu'ils auraient dû décorer."

Si la mairie a assuré que le tissu disposé sur les platanes en guise de décoration d'été ne les empêchait pas de respirer, June a du mal à croire ces affirmations. Autre problème : "En été, les platanes sont censés perdre leur écorce pour effectuer leur mue. Avec le tissu, le processus ne peut pas se faire correctement. Sans parler de tous les insectes qui ne pourront pas s'épanouir."

Cette action arrive après plusieurs sollicitations au maire. "Une pétition (NDLR, ayant récolté 959 signatures) et une lettre ont été faites en direction du maire, qui avait promis qu'il allait répondre sur ces problématiques mais il ne l'a pas fait." Pas effrayée par une amende potentielle, June indique qu'elle ou d'autres collectifs pourraient répéter ce type d'actions... 

Aury Bouzar/L’Indépendant (04.07.2021)

Les poteaux ont également été recouverts. Photo : Camille Souhaut (Cliquez pour agrandir)

Les poteaux ont également été recouverts. Photo : Camille Souhaut (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cléo 20/07/2021 21:31

Elles ont bien raison, et toutes les personnes qui ont signé cette pétition!

Béa kimcat 20/07/2021 17:44

Elles ont eu raison toutes les 2
A quoi ça rime d'enrubanner ces platanes ? !!!
Et puis c'est vraiment moche...

Zoé 20/07/2021 17:04

Pourquoi faire un truc pareil: moche, coûteux et anti naturel? Franchement!

Mario 20/07/2021 07:37

Bonne initiative contre une idée stupide ,les arbres sont beaux par eux mêmes inutile d'y rajouter des colifichets de mauvais gout.On se demande parfois si les élus ont toute leur tête ....

danièle 20/07/2021 07:29

Excellente initiative de la part des deux riveraines, car les arbres sont des êtres vivants qu'il faut respecter. Mais dans le monde actuel l'homme, pour la plupart, est encore un grand ignorant et se sert de la Nature n'importe comment !
Avant de pénétrer dans une forêt je demande l'autorisation aux arbres -ce peuple debout- et je médite ... !

Jean-Louis 20/07/2021 06:20

J'ai du mal à saisir ce besoin de certaines municipalités à jeter l'argent par la fenêtre : ces mises en place de "ruban" autour des arbres sont aussi ridicules que coûteuses... Une fois encore, ce sont de "simples" riveraines qui ont réagi...