Vous avez dit ‘’mauvaises herbes’’ ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

On qualifie trop souvent certaines plantes sauvages comme étant des mauvaises herbes. Pourtant, elles apportent beaucoup de choses et, jadis, nos anciens les connaissaient et savaient s’en servir. Certaines de ces ‘’mauvaises herbes’’ qu’on appelle d’ailleurs plutôt des adventices, sont d’ailleurs comestibles et, de plus, donnent des informations précieuses sur la qualité du sol ! Elles peuvent également, pour certaines d’entre elles en tous cas, avoir des vertus médicinales....

Jardin ‘’Les Joubarbes’’. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Jardin ‘’Les Joubarbes’’. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

On ne le répètera jamais assez, rien de plus triste qu’un jardin avec une pelouse rase ! La biodiversité n’y a naturellement pas droit de cité et, si je dis ‘’naturellement’’ ce n’est évidemment pas par hasard : ce genre de jardin étant d’une pauvreté absolue ! Aussi, laissons croître ces fameuses ‘’mauvaises herbes’’ qui sont parfaitement adaptés à la région, au climat et au sol bien sûr… Outre le fait que ces plantes attirent une foultitude d’animaux –surtout des petits voire même des très petits !- certains de ces végétaux ont en plus l’avantage d’être comestibles ! Une façon de voir et, surtout, de faire, qui a, en définitive, de très nombreux avantages…

« Avec quelque peine qu’on prendrait, l’ortie serait utile ; on la néglige, elle devient nuisible. Alors on la tue. Que d’hommes ressemblent à l’ortie ! […] Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs ». Victor Hugo (Les Misérables)

Vidéo : Les herbes folles, un trésor méconnu (25 :48)

Assimilées à de mauvaises herbes, les herbes folles finissent souvent aspergées de pesticides. Pourtant, leurs fleurs sont parfois l'unique source d'alimentation d’espèces rares d'abeilles sauvages et de papillons. Grâce à l’herboriste Claudia Bernhardt, les présentateurs de "Xenius" en apprennent plus sur ces herbes aux allures de superaliments, pleines de bienfaits pour les humains.

Magazine (Allemagne, 2019, 26') disponible jusqu'au 08/08/2021

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Mes "mauvaises herbes " ont été écrasées par ces jours de pluies. C'est dommage.
Répondre
C
Je n'ai pas écouté la vidéo, mais je suis d'accord sur ce principe! J'imagine que votre jardin doit être le plus naturel possible! Bises et bonne journée à vous deux!
Répondre
B
Quel beau billet super intéressant...
Je reviendrai pour voir la vidéo
Bonne soirée Jean-Louis
Répondre
Z
Vive les herbes folles! Et longue vie à elles!
Superbe champ de pâquerettes comme j'aime!
Répondre
S
Génial, merci Jean-Louis ,l'humain habite un magnifique jardin nourrissier
Répondre
D
vu ce matin une abeille charpentière parmi les herbes folles fleuries, tout est dit !
Répondre
D
Comme l’Humanité s’est abêtie en aseptisant.. elle ignore et moi la première les bienfaits de ce que la Nature a créé à foison ! Ce n’est pas vraiment nouveau puisqu’autrefois on qualifiait de sorcières les femmes qui connaissaient les vertus des plantes et savaient les utiliser pour soigner . Je vois ici que «Les Joubarbes »vont devoir se rebaptiser : « Les Pâquerettes » !
Répondre