Un cliché rare immortalise la beauté d'un lynx !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Alors que l'hexagone ne compte plus qu'une centaine de lynx, l'un d'eux a été immortalisé par l'objectif d'Adrien Favre. Le fruit d'un long travail... et d'un peu de chance ! 30millionsdamis.fr a recueilli les confidences du photographe sur sa première rencontre avec le félin.

Si la rencontre entre le photographe et le lynx n'a duré que quelques secondes, elle fut intense et magique ! Photo : ©Adrien Favre (Cliquez pour agrandir)

Si la rencontre entre le photographe et le lynx n'a duré que quelques secondes, elle fut intense et magique ! Photo : ©Adrien Favre (Cliquez pour agrandir)

« Il y a quelques jours, s'est produit l'impensable » Le photographe Adrien Favre vient de vivre l'instant magique qu'il convoitait depuis des mois : sa première rencontre avec un lynx !

« Ce jour-là, c'est lui qui est venu vers moi ! »

Adrien Favre est sur la trace du félin depuis son arrivée dans le Doubs, en novembre 2020. « J'ai commencé par identifier sa zone géographique en me concentrant sur les combes, falaises et massifs forestiers, confie ce Parisien d'origine. Puis, j'ai cherché les empreintes, crottes et marquages (urine). J'ai alors pu poser des pièges-photo dans les secteurs propices. » Un exercice d'autant plus difficile que le territoire du lynx s'étend sur des centaines de kilomètres carrés (100 kmpour une femelle et 400 kmpour un mâle) ! Il a fallu ensuite que le photographe relève, chaque semaine, les clichés capturés par la caméra séquentielle. C'est la présence –ou l'absence– du félin sur les images qui a ainsi permis d'orienter ses recherches avec, pour constante, le vœu de respecter la vie sauvage et de minimiser le dérangement.

« La quête du lynx est une sorte d'Odyssée : on court après une chimère pendant des mois sans en apercevoir son ombre. » Adrien Favre

« En mars, j'ai enfin aperçu la silhouette d’un lynx mais dans la précipitation, j'ai fait des erreurs et je n'ai pas pu l’immortaliser, regrette A. Favre. J'espérais tellement avoir une seconde chance  ! ». Il faudra donc attendre ce 18 avril 2021 pour que le moment tant espéré arrive enfin ! Ce dimanche, je cherchais des renards, en vain ; en rentrant, je décide toutefois de tenter ma chance en lisière de forêt, espérant observer des cervidés, quand soudain, j'aperçois ce magnifique lynx, s'émeut le photographe. J'étais stressé, en panique ! J'ai à peine eu temps de prendre quelques clichés et seuls deux d'entre eux sont nets ». Car une poignée de secondes plus tard, l'animal a déjà regagné la forêt. Sur le chemin du retour, l'artiste éclate en sanglots et se demande s'il n'a pas rêvé l'instant. « Je l'ai vu la seule fois où je ne le cherchais pas : ce jour-là, c'est lui qui est venu vers moi, confie-t-il à 30millionsdamis.fr, la voix encore teintée d'émotion. La quête du lynx était pour moi une sorte d'Odyssée ; on court après une chimère pendant des mois sans en apercevoir son ombre. C'est une quête obsessionnelle et c'est au moment auquel on y pense le moins que l'impensable se produit ! »

Collisions routières, destructions illégales et activités humaines menacent la survie de l'espèce...

Moins de 120 lynx sillonnent le territoire métropolitain, la plupart dans le Jura, quelques-uns dans les Alpes du Nord et les Vosges. Des effectifs faibles, à tel point que l'espèce, classée en danger par l'Union internationale pour la conservation de la nature, a été intégrée, en 2018, parmi les espèces prioritaires pour l'action publique en France. « Les destructions illégales, collisions routières et activités humaines (via la déforestation notamment) menacent la survie de l'espèce », déplore le photographe.

« Des réintroductions de lynx permettraient de renforcer le patrimoine génétique de l'espèce. » Adrien Favre

Entre mars et avril 2021, cinq lynx sont morts après avoir été heurtés par des véhicules. « On est à la fin de la saison du rut et les jeunes lynx partent généralement en dispersion pour se trouver un nouveau territoire », explique Olivier Guder, coordinateur lynx pour l'Association Ferus (Le Parisien). En 2020, trois cadavres de lynx avaient également été retrouvés, tous tués par arme à feu. « Les destructions illégales sont une grande menace pour l'espèce ; or, elles sont largement sous-estimées », avait alors déploré Antoine Rezer, chargé de mission lynx pour la Société française pour l'étude et la protection des mammifères. Des destructions pourtant passibles de 3 ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende. Moins visibles, mais non moins problématiques : la déforestation, l'urbanisation et le développement des infrastructures entraînent une fragmentation de l'habitat des lynx et, partant, un isolement des individus et une perte de la diversité génétique.

... panneaux de signalisation et réintroductions : des solutions pour la préserver

Pour éviter les collisions routières aux conséquences dramatiques, les collectivités peuvent recourir à des solutions relativement simples et efficaces, comme l'installation de panneaux signalant la présence du félin, la limitation de la vitesse et la pose de radars dans les zones concernées. « Il est également possible de soutenir le Centre Athenas qui fait un travail incroyable pour la protection du lynx en France, recommande Adrien Favre. Des réintroductions de lynx permettraient, en outre, de renforcer le patrimoine génétique de l'espèce ».

Une solution pour l'heure rejetée par l'Etat qui préfère opter pour une concertation avec les parties prenantes avant d'envisager « des mesures de conservation plus proactives et interventionnistes ». Toujours est-il qu'à court terme, la viabilité génétique du félin implique a minima le « remplacement » des lynx tués. Une solution indispensable à la survie de cette espèce si sensible et fragile…

30 Millions d’Amis

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zoé 19/06/2021 22:13

Absolument magnifique ! Et espérons que ceux qui oeuvrent à leur survie réussiront , sinon quelle tristesse!

Gérard Hequet 19/06/2021 22:04

Patience et persévérance récompensées. Bravo

Béa kimcat 17/06/2021 17:12

Magnifique rencontre !!! Immortalisée...

danièle 17/06/2021 12:57

Merveilleux Lynx ! Le hasard n'est que la main de Dieu qui passe inaperçu.

Simone 17/06/2021 10:19

Bravo au photographe ! quel magnifique animal !!! Je me répète, mais arrivera t-on un jour à cesser ces massacres, à redonner un peu de coeur à ces individus ?