Pour lutter contre l'abandon estival, la SPA de Strasbourg emmène un molosse en vacances

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Ce samedi 26 juin 2021, c'est la journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie. Pour montrer qu'on peut passer de belles vacances avec un chien, la SPA de Strasbourg prépare un tour de France. trois bénévoles vont sillonner plages et campings avec un chien de catégorie.

Pride ira peut-être à la plage cet été avec Quentin et Salomé. Photo : Corinne Fugler/Radio France

Pour nous démontrer qu'on peut passer de bonnes vacances avec son chien, la SPA de Strasbourg organise un tour de France pour l'un de ses molosses, de la mi-août à la mi-septembre.

L'heureux élu voyagera en camping-car, avec trois bénévoles, de campings en refuges de la SPA (Société protectrice des animaux) soit une boucle 5.000 km, de la mi-août à la mi-septembre. 

Emmener son animal explorer de grands espaces

"On peut partir en vacances ! " assure Catherine Bronner, l'une des responsables du refuge strasbourgeois. "Il suffit de choisir les endroits où on va. Si j'ai un chien, je ne vais pas passer ma journée à 30° sur la plage. Je vais aussi choisir d'aller faire de grandes promenades, découvrir de grands espaces."

Le chien, un animal dit "de catégorie", Rottweiler, pitbull ou Staff, sera choisi une dizaine de jours avant le départ, parmi les pensionnaires du centre strasbourgeois candidats à l'adoption.

Une cinquantaine de chiens attendent un maître à la SPA à Srasbourg. Photo : Corinne Fugler/Radio France

Des boules d'amour

"On va vraiment axer sur un chien qui a de bonnes bases, qui sait se comporter en société et interagir avec les autres chiens, pour faciliter son adoption par la suite", précise Salomé Denefeld, l'une des trois bénévoles qui participera à ce tour de France.

"On essaie de montrer que les chiens de catégorie sont des chiens comme les autres. Ils peuvent être impressionnants, mais, pour la plupart, ce sont quand même des boules d'amour!"

On pourra suivre le périple de ce pensionnaire strasbourgeois de la SPA cet été sur les réseaux sociaux. Le refuge de la SPA de Strasbourg accueille actuellement 50 chiens en attente d'adoption, dont une vingtaine de chiens de catégorie, et 150 chats. Sans oublier une poignée de lapins et de cochons d'Inde.

Corinne Fugler/France Bleu Alsace (26.06.2021)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonne idée… espérons que cela soit suivi d’effet. A la base il faut interdire la commercialisation des chiens ; leur production totale . Les imbéciles achètent le chien «  à la mode » comme ils achèteraient le téléviseur dernier cri . Actuellement c’est le berger australien. Pour avoir été bénévole dans un refuge ( où j’ai adopté mon adorable Félix croisé épagneul… anti chasse!!! et mon affectueux Titou croisé colley) , je puis l’affirmer . Après la rediffusion des 101 dalmatiens , nous avons eu des dalmatiens au refuge, plus loin en arrière la mode des jack russel, des labradors etc etc a produit les mêmes abus , imbéciles et irresponsables pour les acheteurs , lucratifs pour les éleveurs . C’est ça qu’il faut combattre ardemment , s’attaquer à la cause même si l’initiative de ces jeunes gens et le dévouement de bien d’autres doivent se poursuivre en attendant .
Répondre
Z
Une bonne initiative , j'espère que le message passera, au moins auprés des plus jeunes. Quant à ceux qui abandonnent leurs animaux , je leur souhaite tout le mal possible!
Répondre
C
Avec tout mon soutien aux SPA en général qui, chaque année, doivent faire face à la bêtise et à l'irresponsabilité de "propriétaires" qui ne méritent que mon mépris !
Bravo à la SPA de Strasbourg pour cette belle initiative...
Répondre
C
C'est une bonne idée et espérons que ça portera fruits! Bises et belle journée.
Répondre
J
Bonne initiative pour tenter d'enrayer ces lâches abandons qui, chaque année, provoquent une recrudescence de prise en charge par les divers refuges !
Catherine -qui travaille depuis un paquet d'années à la SPA de Strasbourg- est une amie très appréciée ici : l'entendre ce matin sur France Inter nous a mis un peu de baume au cœur et j'en profite pour saluer son engagement pour la protection des animaux, de TOUS les animaux !
Répondre