Ils sont contre la chasse à moins de 200 m des habitations

Publié le par Jean-Louis Schmitt

L’interdiction de toutes les actions de chasse à moins de 200 m des habitations, telle est la revendication du collectif ‘’Pour la sérénité de nos campagnes’’. Nigel Franks et Marit de Haan, à la tête du collectif qui revendique près de 250 membres répartis dans différents territoires, se sont installés sur la place, face à la mairie pour une action pacifique.

Nigel Franks et Marit de Haan qui ont lancé le collectif ‘’Pour la sérénité de nos campagnes’’ ont manifesté vendredi sur la place devant la mairie de Bournezeau. Photo : Ouest France

« Nous sommes déterminés à rester ici, tous les vendredis après-midi, jusqu’à ce que nous obtenions de la municipalité l’arrêté municipal interdisant la chasse à moins de 200 m des propriétés et d’espaces empruntés par le public, indique le duo. Il y a des dangers spécifiques et notre collectif se veut de défendre la population mais également les animaux » et d’ajouter « notre requête se veut nationale. Nous commençons par notre commune, Bournezeau, mais sommes prêts à aider d’autres gens, nous déplacer, si des problèmes existent ailleurs. » Une pétition a été lancée en ligne sur le compte Facebook du collectif*.

La maire, Louisette Billaudeau, n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. « Il nexiste pas de distance minimale légale pour les sociétés de chasse, dans lesquelles sont regroupés les chasseurs en Vendée, indique Frédéric Farau, directeur de la Fédération départementale des chasseurs. Des mesures strictes de sécurité doivent être respectées. Les tirs ne sont pas orientés vers les habitations et les chasseurs appliquent des angles de tir de 30°. »

Ouest-France (10.05.2021)

*Facebook : Pour la sérénité de nos campagnes

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Publié dans Chasse, Animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Tout à fait solidaire de ces personnes : je déteste la chasse qui ne respecte pas grand-chose...
Répondre
B
Il faudrait soutenir leur action massivement;
C'est une évidence...
Répondre
Z
J'espère que leur action va aboutir. C'est tellement évident et un minimum !
Répondre
D
Ça devrait être évident
Répondre
M
Je leur souhaite bon courage face au hordes de tartarins locaux.
Répondre
J
Comment ne pas soutenir une telle revendication ? Chasser près des habitations devrait être très logiquement interdit de même que l'épandage de produits phytosanitaires ! Ceux qui pensent le contraire et militent pour ces ''libertés" sont des criminels en puissance...
Répondre