Chants d’oiseaux, leçon 17 : les fringilles

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Continuons à apprendre les chants d'oiseaux avec la Minute Nature. Au programme : Pinson, Verdier, Serin, Chardonneret et Linotte mélodieuse…Vous en conviendrez : ça se complique un tantinet !

Les cinq vedettes du jour avec, dans l’ordre : le Pinson des arbres, le Verdier d’Europe, le Serin cini, le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Les cinq vedettes du jour avec, dans l’ordre : le Pinson des arbres, le Verdier d’Europe, le Serin cini, le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Les cinq vedettes du jour avec, dans l’ordre : le Pinson des arbres, le Verdier d’Europe, le Serin cini, le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Les cinq vedettes du jour avec, dans l’ordre : le Pinson des arbres, le Verdier d’Europe, le Serin cini, le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Les cinq vedettes du jour avec, dans l’ordre : le Pinson des arbres, le Verdier d’Europe, le Serin cini, le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les cinq vedettes du jour avec, dans l’ordre : le Pinson des arbres, le Verdier d’Europe, le Serin cini, le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les fringilles sont des petits passereaux mangeurs de graines qui sont souvent très colorés et assez communs tout près de chez nous. Certains sont des visiteurs réguliers des mangeoires en hiver. On peut les entendre très facilement. Apprenez à reconnaitre les 5 plus communs !

1. Le Pinson des arbres

C'est un de nos oiseaux les plus courants, on le trouve partout où il y a des arbres. Ce musicien minimaliste répète inlassablement le même chant, vous n'aurez aucun mal à le retenir tellement on l'entend. Le pinson des arbres répète son chant des milliers de fois par jour ! Cette strophe caractéristique commence par quelques notes séparées, puis les notes accélèrent en descendant et la dernière note est plus aiguë.

2. Le Verdier d'Europe

Assez rependu dans les zones résidentielles, il doit son nom à son plumage verdâtre. Ce passereau chante un peu comme un canari en répétant des trilles à différentes hauteurs. Son cri est lui plus nasillard. "zzziiiuuu", voilà la signature caractéristique du verdier.

3. Le Serin cini

Celui-ci est plus rondouillard est plus jaune. Il aime se poser dans les arbres et est donc plus difficile à voir. Par contre son chant est très typique. Il fait de longues strophes avec des notes très précipitées et très aigues. Ce chant ressemble beaucoup à une cassette audio que l’on rembobine.

4. Le Chardonneret élégant

C'est un de nos passereaux les plus colorés avec son costume noir, jaune et rouge. Il est très sociable et on le voit souvent en grandes bandes. C'est un excellent chanteur qui fait des strophes plus ou moins longues et variables. On peut cependant le reconnaitre à coup sûr grâce à son cri qu'il inclut toujours dans ses strophes. C'est un cri en trois syllabes au timbre assez métallique.

5. La Linotte mélodieuse

Ce dernier oiseau n'est pas le plus facile à reconnaitre au chant. Ce beau petit passereau à la poitrine rosée, est discret et de plus en plus rare dans nos campagnes. Son chant, proche de celui du chardonneret, s'en distingue par son cri différent. Il est en quatre temps et plus monocorde…

 

Julien Perrot

Vidéo : Chants d’oiseaux, leçon n° 17 (La Minute Nature n°245) 6 :38

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Magnifiques observations et clichés de nos oiseaux bien-aimés ! Il m'en manque, j'ai aperçu un verdier et des merles en couple ainsi que des piverts qui ont leurs habitudes ici sans parler des mésanges et des sitelles mais je n'ai pas ta patience ni ton talent !
Répondre
J
Merci Marine ! Il est vrai que, pour la photo, il faut de la patience mais il y a aussi le facteur ''chance'' ! Je ne pratique qu'exceptionnellement l'affût lui préférant la balade et le hasard des rencontres... Actuellement, c'est un vrai concert dans les bois ou autres lieux plantés d'arbres : notre jardin par exemple ! Le Rossignol y est en ce moment mais, s'il se fait beaucoup entendre, le coquin ne se montre pas... C'est un vrai jeu de cache-cache entre lui et moi...
Bonne journée et au plaisir !
C
Je suis complètement larguée mais tant pis : comme le souligne Jean-Louis -merci à lui au passage pour son magnifique travail !- 'important est d'apprécier et tant pis si on ne sait pas reconnaître les jolis oiseaux qui nous entourent !
Bon dimanche...
Répondre
Z
Trés intéressant à écouter , mais j'ai beaucoup de mal à m'y retrouver dans la nature ! lol!
Répondre
J
Rassures-toi Zoé : on ne te demande pas de reconnaître les chants qui te parviennent ! Les apprécier suffira !
J
"Houhouyaquelqun"; c'est le chant de 13h de Jacky.......
Répondre
J
Tu as raison Jacky : je crois bien que tous abonnés et autres lecteurs habituels du blog, sont partis... se mettre au vert !
J
Très intéressant, comme d'habitude. Son outil d'identification des chants d'oiseaux est sympa.
Répondre