Journal du reconfinement/Acte 3 ‘’Un cygne s’embroche dans un élément d’un pont…’’

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Témoins du violent accident d’un cygne qui a heurté un pont strasbourgeois durant son vol, des passants ont volé à son secours. Ils sont arrivés à extraire l’oiseau encastré dans l’ouvrage d’art pour l’emmener chez un vétérinaire de garde. Soigné aujourd’hui au Groupement ornithologique du Refuge Nord Alsace, l’animal semble tiré d’affaire…

Un cygne s’est empalé dans cet élément du pont d’Auvergne. Il ne doit son salut qu’à des passants : l’un d’eux a enjambé le pont pour lui porter secours. Photo : Philippe Dossmann (Cliquez pour agrandir)

Un cygne s’est empalé dans cet élément du pont d’Auvergne. Il ne doit son salut qu’à des passants : l’un d’eux a enjambé le pont pour lui porter secours. Photo : Philippe Dossmann (Cliquez pour agrandir)

C’est une scène pas banale à laquelle ont assisté quelques témoins : le crash d’un cygne en plein vol dans un pont strasbourgeois devant l’église Saint-Paul. Ces grands et majestueux oiseaux sont souvent nombreux à s’attrouper, en hiver, dans ce secteur situé entre les ponts d’Auvergne et Royal, face à la Gallia et à l’église Saint-Paul.

« Il s’agit d’un accident rare, mais aux conséquences potentiellement fatales », appuie Maryam Beikbaghban. Le hasard a voulu que cette juriste, spécialiste de la législation européenne de protection animale, se trouve dans sa voiture à l’angle du quai Koch et de l’avenue de la Marseillaise, samedi dernier lors des événements. Son regard, raconte-t-elle, « fut attiré par un cygne en plein vol en direction du pont d’Auvergne ».

Étonnée de ne le voir passer ni par-dessous, ni par-dessus le pont, cette passionnée de faune urbaine est immédiatement sortie de son véhicule pour se diriger au pas de course vers l’ouvrage d’art. « Le majestueux oiseau avait accidentellement frôlé un poteau situé non loin du garde-corps du pont », se remémore-t-elle. « J’ai couru aussi vite que possible, mais il était trop tard », poursuit-elle. Le cygne avait violemment heurté une partie du pont métallique.

« Comme embroché, le corps de l’oiseau était suspendu au-dessus du vide »

Une vision d’horreur s’est offerte à elle : encastré dans l’ouvrage, l’oiseau « était comme embroché : son corps suspendu au-dessus du vide. Quel effroi ! » se souvient-elle, avec émotion. Dans la foulée, une jeune fille, Maëlle, et un jeune homme, Ayman, qui avaient eux aussi assisté à la scène, se sont précipités afin de lui porter secours…

L’élément du pont dans lequel s’est « embroché » le malheureux cygne. DR (Cliquez pour agrandir)

L’élément du pont dans lequel s’est « embroché » le malheureux cygne. DR (Cliquez pour agrandir)

Un sauvetage délicat

N’écoutant que son courage « mais consciente du risque encouru », Maryam a enjambé le garde-corps du pont d’Auvergne pour s’approcher du cygne empalé dans une pièce en métal. L’animal était mal en point. Sans hésiter, la juriste a délicatement saisi le grand oiseau pour extirper la partie de son corps prisonnière de la tige métallique.

Maryam a réussi à le dégager de son piège en tirant dessus et en le soulevant. Avant de le remettre à Ayman pour qu’il puisse le ramener sur la terre ferme, pendant que la jeune fille, Maëlle, sécurisait Maryam pour lui éviter de tomber dans l’Ill.

Le cygne blessé en s'encastrant dans un pont a été secouru par des passants, soigné puis opéré par un vétérinaire. DR (Cliquez pour agrandir)

Le cygne blessé en s'encastrant dans un pont a été secouru par des passants, soigné puis opéré par un vétérinaire. DR (Cliquez pour agrandir)

Premiers soins chez un vétérinaire de garde

Le cygne, ont pu constater ses « sauveteurs », était gravement blessé. Maëlle a donc rapidement joint le vétérinaire de garde, pendant que Ayman prenait le relais en maintenant le cygne immobile. Maryam en a profité pour chercher son véhicule afin de pouvoir transporter l’animal vers la clinique vétérinaire. Là, le soignant lui a administré les premiers soins (désinfection, bandage humide et strap). Le cygne a ensuite passé la nuit à la clinique.

Maryam l’a récupéré le lendemain matin pour le confier au centre de soins du GORNA (Groupement ornithologique du refuge Nord Alsace), situé à Neuwiller-lès-Saverne. « Pris en charge par l’excellente équipe de soigneurs, il se trouve entre de bonnes mains », estime-t-elle.

L'animal est en convalescence pour plusieurs semaines au Groupement ornithologique du refuge Nord Alsace (GORNA). DR (Cliquez pour agrandir)

L'animal est en convalescence pour plusieurs semaines au Groupement ornithologique du refuge Nord Alsace (GORNA). DR (Cliquez pour agrandir)

Plusieurs semaines de soins

Du côté du GORNA, on indique que le cygne a vu le vétérinaire bénévole partenaire de l’association. Le spécialiste a pu recoudre une partie de la plaie. L’autre partie a été nettoyée et nécessitera des soins quotidiens sur place pour éviter toute infection. « Nous sommes plutôt optimistes pour sa guérison puisque, malgré la blessure, aucun dommage important n’est à déplorer », explique Graziella Tenin.

Et la responsable animalière de considérer qu’« il faudra attendre la cicatrisation complète de la plaie, qui nécessitera plusieurs semaines de soins, pour que le cygne puisse retrouver sa liberté. Une rééducation sera également nécessaire car la blessure est proche de la cuisse et empêche pour le moment l’oiseau de se déplacer ».

Philippe DOSSMANN (21 avr. 2021)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique 30/04/2021 11:58

Et voilà comment devraient se comporter tous les humains censés être des êtres sensibles et intelligents. .

danièle 29/04/2021 11:18

Très beau, merci à tous les intervenants. L'humanité grandie !

Béa kimcat 29/04/2021 11:16

Magnifique sauvetage !!
Il y a de bonnes personnes sur terre heureusement...

Claire 29/04/2021 08:31

Magnifique sauvetage ! Merci à ces bénévoles, au vétérinaire, au centre de soins...

Jacky 29/04/2021 08:21

Cette belle chaîne de solidarités réchauffe le coeur.

Jean-Louis 29/04/2021 07:38

Maryam est passée au bon moment et à magnifiquement réagi avec l'aide de deux jeunes passants ! Voilà une info et un sauvetage qui font plaisir à lire alors que nombreux sont ceux qui, chaque jour, passent devant un être qui souffre, voire qui se meurt dans l’indifférence la plus totale…