Journal du reconfinement/Acte 3 ‘’Takaya, le loup solitaire’’

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Lorsqu'un beau jour un loup arrive tout seul sur une petite île inhabitée de Colombie-Britannique, Cheryl Alexander, une photographe locale, s'en approche…

Takaya, une rencontre extraordinaire… Images extraites du documentaire de Cheryl Alexander (Cliquez pour agrandir)Takaya, une rencontre extraordinaire… Images extraites du documentaire de Cheryl Alexander (Cliquez pour agrandir)
Takaya, une rencontre extraordinaire… Images extraites du documentaire de Cheryl Alexander (Cliquez pour agrandir)

Takaya, une rencontre extraordinaire… Images extraites du documentaire de Cheryl Alexander (Cliquez pour agrandir)

Pendant sept ans, une relation se noue entre elle et l'animal sauvage, repoussant au fil des mois les frontières entre leurs deux mondes. D'où vient Takaya ? Comment est-il arrivé sur l'île et comment s'adapte-t-il à son nouvel environnement ? À l'aide d'experts, la photographe étudie son comportement et expose au grand jour ce que ce majestueux chasseur peut nous enseigner.

Mais, l'histoire de Takaya se termine mal

‘’Un loup qui habitait seul depuis plusieurs années sur la petite île de Discovery, en Colombie-Britannique, a été tué par balle par un chasseur cette semaine, affirme les Services de protection de la faune de la province. Le loup, baptisé Takaya, a été tué mardi près de Shawnigan Lake, soit à environ 50 kilomètres de l’endroit où il avait été libéré fin janvier. Il avait été tranquillisé après avoir nagé de son île jusqu’à Victoria, la capitale provinciale.

L’habitat côtier et isolé similaire à celui de l’île Discovery avait été choisi pour donner à ce loup la meilleure chance de survie possible, peut-on lire dans le communiqué des Services de protection de la faune.

La documentariste Cheryl Alexander, qui suit la vie de ce loup depuis sept ans, dit que ses émotions vacillent entre une rage profonde et un immense sentiment de désespoirElle espère que cet événement servira de réveil pour les chasseurs privilégiés qui tuent pour le plaisir et que les lois en Colombie-Britannique pourront être durcies. « Nous devons sérieusement revoir les lois en Colombie-Britannique qui font en sorte qu’une personne puisse tuer un loup sans raison particulière », croit-elle…’’

Radio-Canada (27.03.2020)

Une relation qui dépasse les frontières | Takaya, le loup solitaire | ARTE (52 :27)

Takaya, le loup solitaire

Documentaire de Martin Williams et Mary Margaret Frymire

(Canada/Royaume-Uni, 2019, 53mn)

Disponible jusqu'au 05/06/2021

Journal du reconfinement/Acte 3 ‘’Takaya, le loup solitaire’’
Journal du reconfinement/Acte 3 ‘’Takaya, le loup solitaire’’Journal du reconfinement/Acte 3 ‘’Takaya, le loup solitaire’’

Takaya

 

‘’Je suis loup, sauvage et libre

Regarde dans mes yeux, que vois-tu?

Je veux ce que tu veux, rien de plus

Famille, nourriture et maison au bord de la mer.

Je suis sauvage, alors viens me voir

Je vis en phase avec la terre et la mer.

Tuez-moi pour le plaisir mais que gagnez-vous?

Je ne cherche que la paix, mais vous donnez souvent de la douleur.

Je suis loup, sauvage et réel

Regarde dans mes yeux, qu'est-ce que tu ressens?

Pouvez-vous voir notre connexion sur cette terre?

Veuillez comprendre que nous avons tous de la valeur.

Regarde dans mes yeux, que vois-tu?

Je veux la coexistence, alors veuillez me voir.’’

 

Cheryl Alexander

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Très beau film que j'ai adoré !
D'apprendre qu'un imbécile (comment l'appeler autrement ?) a mis fin à cette belle aventure, me rend triste et, une fois de plus, songeuse quant à mes pairs qui sont animés par ce besoin de détruire...
Répondre
Z
"Entre rage et désespoir" comme je la comprends. C'est exactement ce que je ressens .
Répondre
D
C'est beau ...et triste . Ce loup et cette dame sont des êtres exceptionnels et ils se sont trouvés. Il est magnifique ! Quand elle écrit "Regarde dans mes yeux, que vois-tu ?" la réponse qu'elle imagine est très juste et nous pourrions dire aussi que nous voyons une profonde intelligence. Quelle douleur, quelle détresse elle a pu ressentir quand il a été victime de la Bêtise? On ne peut sans doute pas l'imaginer
Un être débile, inculte et moche qui tue la beauté et l'intelligence ça n'est pas nouveau , ça s'est même fait à grande échelle !! Cet abruti qui l'a tué l'a fait pour le plaisir, là pas moyen de se réfugier derrière le fallacieux prétexte de protéger les troupeaux . Il n'est peut-être pas anodin que les rares indiens autochtones restants aient demandé à ce qu'on lui foute la paix; leur peuple aussi a été décimé, cela a peut-être développé dans leurs gènes un désir viscéral de respect des autres vivants? Une fois encore : qu'est-ce qui a pu se passer dans l' Evolution pour que l'espèce humaine se scinde en 3 sous-espèces: celle qui protège et aime, celle qui tue et détruit et entre les deux celle des indifférents . On peut se demander ce qu'est devenue la louve puisqu' apparemment elle le cherchait ...
Répondre
F
Pauvre loup ! victime de la bêtise humaine, une fois de plus
Répondre
B
Quelle tragique fin pour ce loup magnifique !!
Cela me fend le coeur...
Encore un excité de la gâchette. Pourquoi l'avoir tué ? Il ne faisait de mal à personne...Je ne comprendrai jamais cette folie meurtrière de la part de certains être humains...
Répondre
S
Un reportage magnifique Cheryl Alexander nous a permis de vivre un moment super au côté d un loup qui vivait sa vie bien tranquille
Mais malheureusement encore un imbécile de chasseur à tout gâcher
Répondre
M
Une belle aventure et un beau reportage.
Gâché par un excité de la détente, les chasseurs sont aussi stupides et méchants d'où qu'ils soit ...
Répondre
D
MERCI Jean-Louis pour ce merveilleux reportage et merci à Cheryl Alexander pour son dévouement à l'égard de ce loup solitaire. Elle a su transmettre l'authenticité, le vécu, les émotions de ce magnifique loup solitaire. C'est une communication d'âme à âme. La plupart des humains n'ont pas encore le niveau de conscience élevé pour comprendre cela. Ils sont encrés dans le train train quotidien, la
tradition, l'ignorance .... d'où les drames qui en découlent !
Très bon dimanche dans la sérénité à vous tous.
Répondre
J
Une belle histoire servie par de magnifiques images : idéal pour commencer ce dimanche !
Ce que le documentaire ne dit pas mais que j'ai appris par Radio Canada c'est qu'un chasseur sans doute en mal d'émotions fortes, a fini par flinguer le loup isolé sur cette île où il ne faisait de mal à personne... Un drame que l'on retrouve ici et ailleurs, chaque jour qui passe !
Répondre