Journal du reconfinement/Acte 3 ‘’Le retour des hirondelles’’

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Fidèles au calendrier, voilà plus de quinze jours déjà, que les premières ‘’messagères du printemps’’ ont fait leur retour aux Joubarbes… et c’est à chaque fois la même émotion de les voir et de les entendre !

Les premières sont arrivées : espérons que le gros des Hirondelles de fenêtres ne tardera pas trop… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Les premières sont arrivées : espérons que le gros des Hirondelles de fenêtres ne tardera pas trop… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les premières sont arrivées : espérons que le gros des Hirondelles de fenêtres ne tardera pas trop… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les journées qui ont suivi leur retour étaient dignes d’un vrai printemps : ciel bleu, températures douces, insectes en nombre… Comme souvent, hélas, après Pâques, la situation est devenue nettement moins agréable avec une forte chute des températures et des giboulées de pluies et de neige mêlées ! Nous avons beau nous raisonner en nous répétant que nous ne pouvons rien y changer, nous souffrons malgré tout de ces caprices climatiques qui ne font l’affaire de personne et certainement pas de nos petites amies ailées qui, chaque année, sont moins nombreuses…

L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

L'Hirondelle rustique Hirundo rustica entreprend son grand retour migratoire en Europe durant la seconde moitié du mois de mars jusque début mai. Des millions d'individus rejoignent leurs sites de reproduction en France et en Europe du Nord et du Nord-Est. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Insecticides et bétonnage

Depuis plus d’une décennie maintenant, la chute des effectifs de ces oiseaux semble s’accélérer ! Si la tendance est la même pour pratiquement l’ensemble de l’avifaune, elle est davantage visible pour les Hirondelles qui ont élues domiciles tout près des humains… Cette proximité pourtant généralement favorablement accueillie ne l’est malheureusement pas toujours et, certains propriétaires n’hésitent pas détruire les nids et à en chasser les petites architectes par crainte des salissures qui résulteraient de leur présence ! Cela est évidemment interdit mais, qui s’en soucie réellement ?

Un autre facteur de réduction des effectifs c’est l’usage toujours considérable des produits phytosanitaires par les agriculteurs : pour les particuliers et les collectivités, cette pratique est en principe interdite ! Toujours est-il qu’il en résulte une diminution drastique des insectes, nourriture essentielle des Hirondelles…

On n’y pense guère mais le bétonnage de nombreux chemins agricoles, constitue une autre entrave à l’installation des Hirondelles qui, pour construire leurs nids, n’utilisent pas de branches mais ont besoin de boue ! Nos campagnes de plus en plus ‘’aseptisées’’ s’avèrent finalement bien peu amènes à nos chères petites messagères !

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique 14/04/2021 13:00

Une info qui nous étonne; nous croyions que tout un chacun savait que certaines espèces d'oiseaux sont voie d'extinction et était convaincu d'arrêter les bêtises; et bien même pas chez les décideurs censés savoir et se responsabiliser: je respecte infiniment le besoin des parents de la petite Estelle disparue il y a longtemps et dont le bourreau et assassin dont je ne sais pas le nom, je ne veux pas le savoir, un monstre, a dû donner des indices ...les recherches n'aboutissant pas on va déboiser autour du lieu supposé de son ensevelissement; nous sommes en pleine nidification, reproduction ...Je compatis mais on pouvait certainement attendre encore un peu pour ne pas sacrifier plein de petites vies..! destructions localisées qui s'ajoutent aux destructions de masse mondiales!! Et l'espèce humaine prétend être la plus intelligente !

Jean-Louis 15/04/2021 07:44

Je pense qu'il ne faut pas compter sur la justice pour s'arrêter à ce genre de considérations : la nidification des oiseaux est certainement de cadet de ses soucis ! Ce sont là des actes "ordinaires" qui ont lieu en permanence tout autour de nous et dans l'indéfférence générale...

Béa kimcat 13/04/2021 16:38

Quel bonheur de les voir nos petites messagères de printemps !
De retour sur la toile !
Bonne fin de journée Jean-Louis

Dominique 13/04/2021 12:34

Ah voilà de quoi donner une pêche d'enfer à Jean-Louis ! Espérons que les insectes vont être au rendez-vous !

Zoé 13/04/2021 10:30

Longue vie à vos petites pensionnaires! Merci de leur offrir un hâvre de paix.

danièle 13/04/2021 09:53

Des notes de musique qui s'envole pour revenir ... hélas pas toujours, en 2011, année de la construction, j'avais un nid dans la cave ouverte à l'époque, mais avec 3 chats dans la maison, elles ont préférées déménager. J'en vois passer quelques unes ... en été ...

Jacky 13/04/2021 07:45

Ces oiseaux sont magnifiques. Chapeau à vous pour votre investissement dans leur protection depuis toutes ces années.

domi 13/04/2021 05:53

de mon côté je les attends