Entre Xavier et Blanchon, son pigeon, c'est l'amour tendre

Publié le par Jean-Louis Schmitt

L'histoire est insolite : à Gommenec'h, petit bourg des Côtes-d'Armor, un pigeon a pris ses habitudes chez un habitant. Xavier et Blanchon, une pigeonne blanche, vivent désormais une belle histoire d'amitié, après que l'ancien chasseur a pris soin de l'animal blessé…

Quand Xavier part faire un tour à vélo, Blanchon vient se percher sur sa tête. Photo : Pascal Cosset/France Télévisions

C'est Marie-Françoise Bouget, l'épouse de Xavier, qui a aperçu le pigeonneau mal en point dans le centre du bourg de Gommenec'h. Pour le sauver d'une mort certaine, Xavier va le prendre sous son aile, le soigner et le nourrir.

"Je l'ai nourri un mois et demi avec une seringue d'aliments cinq fois par jour" se souvient cet amoureux des bêtes, autrefois chasseur, qui a depuis longtemps abandonné son fusil pour l'appareil photo quand il observe la nature et ses merveilles.

Complicité

Au début, il pense que l'oiseau est un mâle et puis quand Blanchon grandit, elle pond un œuf. C'est donc une belle pigeonne blanche qui tient désormais compagnie à Xavier. Et ces deux-là font la paire ! Blanchon a quartier libre dans son nouveau domaine autour de la maison du couple, avec son dortoir dans l'atelier. Elle partage leur quotidien si l'on peut dire. Même si elle est libre, elle n'a jamais pris son envol loin de sa nouvelle famille pour le moment.

La complicité est évidente. Blanchon trottine à terre et soudain s'envole pour se poser sur la tête de Xavier. Et même un tour en vélo la met en joie où là aussi, elle finit perchée sur l'épaule de son ami. Parler d'amitié, le mot n'est sans doute pas trop fort pour Xavier. 

« Je n'ai jamais tenté de la domestiquer. Quand je l'appelle, elle vient vers moi. C'est un rapport de confiance. » Xavier

Blanchon est taquin. Elle rentre souvent dans la maison. Quand la fenêtre de la chambre est entrebâillée, le couple sourit en voyant d'abord sa tête qui pointe, puis une aile et puis l'autre. Et la voilà qui rentre et va se percher sur le haut de l'armoire, au grand dam de Marie-Françoise !

Quelle leçon tirer de cette belle histoire ? Xavier se veut philosophe. "Je ne sais pas si Blanchon est reconnaissante, mais je sais qu'elle ne reste pas pour la nourriture, il y a autre chose. Il faut reconnaître un certain sentiment, de l'amitié peut-être. Elle me réconcilie encore plus avec la nature". Ce qui est sûr, c'est qu'en ces temps de confinement et de morosité, Blanchon occupe les loisirs et l'esprit de Xavier.

Catherine Jauneau avec Jean-Marc Seigner/France 3 Bretagne (19.04.2021)

Vidéo : La belle complicité entre un Breton et son pigeon, l'histoire insolite de Xavier et Blanchon (2 :09)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique 10/05/2021 19:21

D’après Konrad Lorenz , elle le prend pour sa mère... ce n’en est pas moins une belle histoire , une preuve de plus qu’il peut y avoir empathie et même amitié entre individus d’espèces différentes . Amitié et respect. Moi aussi suis ravie que cet ancien chasseur ait troqué son fusil
contre un appareil photo depuis longtemps . Cela signifie que d’autres le feront...??? Il est vrai que quand il s’exprime on comprend que c’est un homme intelligent.

Béa kimcat 10/05/2021 17:12

C'est beau et touchant !
Je vais partager ce bel article.

Jacky 10/05/2021 08:18

C'est formidablement positif.

Cléo 09/05/2021 20:17

C'est adorable! Je crois qu'elle le voit comme son père d'adoption... En tous les cas, elle est heureuse! Bises et belle journée à vous deux!

Zoé 09/05/2021 11:39

J'ai adoré cette merveilleuse histoire d'amitié ! Touchant!
Et vive ceux qui troquent le fusil contre un appareil photo !

Claire 09/05/2021 11:08

Très jolie histoire que je savoure effectivement en ce dimanche matin où je prends le temps de voir les publications de la semaine que je n'ai souvent pas eu le temps d'apprécier pleinement...
Merci pour ce bon moment !

Denis 09/05/2021 10:52

Voilà qui nous change des banlieues en feu et du covid ...
de la pollution et des idiots à fusils,
des politicards menteurs, des abattoirs, de la pollution
des voitures électriques désastre de demain
et des champs d'éoliennes pompes à fric
des énarques imbus d'eux-mêmes
oui, ça nous change du quotidien...

Jean-Louis 09/05/2021 10:49

Une petite histoire tout à fait "délicieuse" pour un dimanche matin ! Comme vous pouvez vous en douter, j'ai d'autant plus apprécié cette complicité entre Blanchon, pigeon rescapé, sauvé par un Xavier, chasseur repenti qui a, de fait, toute ma considération et, j'ose le dire, mon amitié ! Longue vie à ces deux-là même si je sais que la vie de ces oiseaux est, hélas, relativement courte...

danièle 09/05/2021 08:40

L'amitié entre un humain et un animal est naturelle. Ils s'attirent mutuellement par leur âme, par leur bienveillance.

JC 09/05/2021 08:22

Il s’en passe des événements à une heure de chez moi. Mes pigeons se contentent du jardin sans tolérer plus de familiarités. Mais je me contente de leur donner à manger l’hiver sans les avoir sauvés très jeunes. Donc la méfiance est normale.

Erika 09/05/2021 08:14

Voilà une histoire qui redonne du baume au cœur de bon matin !
La faune nous apporte beaucoup à qui sait la regarder !
Protégeons-là et offrons lui des lieux où elle s'épanouira au lieu de détruire l'environnement.
Bon dimanche et bravo à Xavier

domi 09/05/2021 05:28

Une bien jolie histoire