Journal du couvre-feu/J 107 ‘’Images de...’’

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Est-il passereau plus populaire que le Rouge-gorge ? Assurément non ! Avec l'hirondelle et la mésange, il jouit à part égale du statut d'oiseau familier. Pourtant, qui pourrait se vanter de le bien connaître ?

Selon une légende populaire, un Troglodyte grimpa sur le dos d’un Aigle pour voler plus haut. Mais l’aigle vola tant et tant qu’il atteignit le Soleil. Et parce qu'il s'était précipité au secours du Troglodyte, un Rouge-gorge vit alors son poitrail s’embraser… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Selon une légende populaire, un Troglodyte grimpa sur le dos d’un Aigle pour voler plus haut. Mais l’aigle vola tant et tant qu’il atteignit le Soleil. Et parce qu'il s'était précipité au secours du Troglodyte, un Rouge-gorge vit alors son poitrail s’embraser… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

On peut croire ou non aux légendes : chacune a sa part de rêve et de poésie. Celle du Rouge-gorge se rattache à la mort de Jésus. En ce temps-là, ce n'était qu'un modeste oiseau au plumage brunâtre. Le jour de la Passion, il s'approcha bravement du supplicié sur sa croix ; de ses ailes, il essuya les larmes du Christ ; de son bec, il arracha les épines qui lui blessaient la tête, lorsqu'une goutte de sang tomba sur sa gorge, colorant à jamais son humble plumage. On pourra certes épiloguer sur la véritable couleur de cette tache. Inutile de chercher bien loin : le terme "orange-gorge" sonne mal ! Du coup, notre oiseau se voit crédité d'une coloration qu'il ne porte pas mais qui corrobore ce que dit la légende.

Outre ce plastron à nul autre pareil qui rend le Rouge-gorge immédiatement identifiable, la silhouette est originale : à contre-jour -c'est-à-dire en l'absence de tout détail relatif au plumage-, le Rouge-gorge se résume à une entité tête-corps d'un seul tenant, le tout monté sur de longues pattes graciles. Ce portrait s'achève par deux gros boutons de bottine qui donnent au regard un air interrogateur. Le croira-t-on ? Le Rouge-gorge relève de la même filiation que le Merle et la Grive. C'est aussi un proche parent du Rouge-queue, du Rossignol et du Traquet qui sont autant de membres célèbres de la famille des turdidés à laquelle les ornithologues se réfèrent pour désigner cette catégorie de passereaux… (Source : Oiseaux.net)

Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Rouge-gorge familier est un oiseau au comportement solitaire et territorial. Posé, il adopte une attitude dressée, relevant parfois la queue et baissant les ailes tout en faisant des courbettes sur ses jambes assez robustes. Il use de son plastron "rouge" comme avertisseur et n'hésite pas à l'exhiber en toutes occasions quand il s'agit pour lui de faire valoir ses droits, réels ou usurpés. (Source : Oiseaux.net) Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
J'adore ce petit passereau , trés familier : j'ai vu jardiner avec "mon" rouge-gorge à 50 cm de moi !
Répondre
C
J'adore ce petit passereau au chant vaguement triste ! Merci pour vos belles pages !
Répondre
D
Il est une légende similaire concernant le chardonneret dont les taches rouges seraient ses gouttes de sang provoquées par les épines de la couronne du Christ; il me semble avoir découvert cette légende en visitant l 'église de St Hugues de Chartreuse en Isère pour y admirer les peintures du dit Arcabas, de toute beauté au moins par leurs couleurs selon moi ; pas très férue d'art plastique j'ai adoré; et la légende nous avait été racontée par la personne qui assurait la visite puisqu'un chardonneret discret pouvait se remarquer dans une des peintures (on ne peut dire toiles); plus sûre à 100%....à vérifier . Mais cela ne détrône en rien notre "jolie petite flamme"
Répondre
B
Merveilleux rouge-gorge
Répondre
J
Celui de mon jardin apprécie mes graines, sans forcément grimper puisque les mésanges les dispersent. Il cohabite volontiers avec les pigeons dont il n’a même pas peur. Mais il aime bien être tranquille et n’apprécie pas beaucoup la présence d’un second congénère.
Répondre
J
En effet JC, le "sympathique" Rouge-gorge peut aussi se montrer très belliqueux lorsqu'il s'agit de défendre les limites de son territoire...
C
Un petit coucou pour venir lire cet article captivant! Bises et belle journée à vous deux!
Répondre
J
Merci Cléo... Bonnes pensées à toi aussi !
P
Toujours aussi passionnant les commentaires de Jean-Louis; juste une toute petite remarque: ta légende notée au sujet du rouge-gorge m'était connue, mais plutôt au sujet du roitelet, ce qui me semble davantage correspondre au nom du "petit" roi puisqu'il ne pouvait prétendre au titre de "roi" des oiseaux-celui qui aurait volé plus haut que les autres. Autre information, il existe un appeau spécial "rouge-gorge", que je possède, vendu par un spécialiste des appeaux: François Morel-pas celui connu par le biais de ses émissions télévisuelles. A l'époque, il était responsable d'une petite entreprise située dans la Drôme nommée "Quelle est Belle Compagnie"; ce qui donnait: petit-clin d'œil, (QBC). Cathy a d'ailleurs présenté ces appeaux lors d'une exposition au grand magasin parisien "Le printemps", jusqu'à ce qu'elle réalise que les principaux clients étaient des chasseurs!... Elle a donc arrêté cette "collaboration". Mais je possède toujours une collection complète de ces nombreux appeaux… Et ai même rendu fou un passereau qui, caché dans une haie, ne parvenait pas à comprendre l'abruti qui lui envoyait des signaux sans doute truffés de fautes de syntaxe. Je ne sais pas si cette micro-société existe encore à ce jour, mais je te laisse le soin de rechercher, puisque tu es davantage féru que moi en ce qui concerne une recherche sur Internet.
Répondre
J
Mon cher Philippe,
Je suis ravi de te voir de retour et, visiblement en très grande forme ce qui me fait encore plus plaisir ! Merci pour tes divers commentaires ! Concernant les appeaux : cette petite société existe toujours. Elle s'appelle ''Quelle est belle Company'' (http://www.qbc.fr/) et mérite tout notre soutien... L'utilisation des appeaux peut constituer un ''jeu'' passionnant à condition bien entendu de le faire dans un esprit ludique ou, éventuellement, pour essayer d'attirer certins oiseaux afin de les photographier (ce qà quoi, personnellement, je me refuse...). En revanche, utiliser des appeaux pour attirer l'avifaune et pour lui tirer dessus, je trouve cela d'une vilénie sans borne ! C'est pourtant ce que font nombre d' "écologistes" autoproclamés...
D
Je crois bien avoir vu un rouge-gorge sur ma terrasse (garde manger) quelque fois ... J'aime beaucoup sa légende qui nous rappelle qui nous sommes, des êtres incarnés temporairement. Tout comme la naissance, la mort n'est qu'un passage vers un autre monde, comme Jésus nous la montré.
Répondre
M
Le plus sympathique des passereaux, en plus il n'a pas volé l'adjectif familier, il est curieux, peu craintif, chante bien et souvent. Tout pour plaire ...
Répondre
J
J'adore la légende du "orange-gorge". L'un d'eux fréquentait régulièrement nos mangeoires cet hiver. Nous avons eu le bonheur de l'observer. Bienvenue aux hirondelles.
Répondre
J
Que ce soit au jardin ou dans la nature, le chant du Rouge-gorge m'enchante véritablement !
J'en profite pour vous annoncer l'arrivée des premières hirondelles : "rustiques" et "de fenêtre" strient le ciel depuis 2-3 jours dans de magnifiques courses poursuites... Un vrai bonheur ! Un de plus...
Répondre