Pluies de sable du Sahara jusque sur l’Est de la France

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Une grande partie du sud et de l'est de la France, des Pyrénées aux Alpes en passant par l'Alsace, s'est réveillée sous un ciel orangé ce samedi 6 février. La faute à un air chargé de poussières de sable remontant du Sahara…

Samedi à 17h30, le ciel au-dessus de l'école et de la mairie de Choisey (Jura). Photo : Benoit Faivret (Cliquez pour agrandir)

Samedi à 17h30, le ciel au-dessus de l'école et de la mairie de Choisey (Jura). Photo : Benoit Faivret (Cliquez pour agrandir)

Pas de panique, ce temps apocalyptique est un phénomène météorologique bien connu dû aux vents du Sud qui remontent sur l’Europe en transportant du sable du Sahara. La couleur du ciel est donc jaunâtre, voire ocre. De Lyon à Grenoble, en passant par le Nord-Isère, les images de temps si spécial fleurissent sur les réseaux sociaux.

Ce phénomène, déjà observé par le passé et aussi appelé sirocco, est associé à une hausse des températures. Selon Météo France, 18°C sont attendus à Grenoble dans l’après-midi et 11°C à Bourgoin-Jallieu. Par ailleurs, des pluies de sables sont prévues en fin de journée ce qui projetterait ces minuscules grains sur le sol, les vitres et les voitures.

En Suisse, également, ce ciel ocre pouvait être observé ce samedi. Mais l'image la plus marquante est sans doute celle des montagnes dans la principauté d'Andorre, avec une neige entièrement recouverte d'une pellicule de sable. En octobre 2017, un important épisode de ce type avait atteint la Bretagne, après avoir également survolé le Portugal, alors frappé par des feux de forêt, transportant donc des cendres en plus du sable, rappelle le prévisionniste. 

Selon le centre de surveillance espagnol, après avoir balayé l'est de l'Espagne, le sud et l'est de la France dans la journée de samedi, les particules se déplaceront dimanche vers le centre du continent en perdant peu à peu en intensité. Leur trajectoire devrait toucher l'Italie, la Suisse, une bonne partie de l'Allemagne, l'Autriche, ou encore la République tchèque…

Au pied des pistes de la Dôle. Photo : François Lahu (Cliquez pour agrandir)

Au pied des pistes de la Dôle. Photo : François Lahu (Cliquez pour agrandir)

A Salins-les-Bains, on peut apercevoir le Mont Poupet voilé par une pluie de sable. Photo : Benoit Faivret (Cliquez pour agrandir)

A Salins-les-Bains, on peut apercevoir le Mont Poupet voilé par une pluie de sable. Photo : Benoit Faivret (Cliquez pour agrandir)

«Le sable est monté en haute altitude et a été amené jusque dans l’est de la France par des vents de sud puissants. Et quand il pleut, le sable se mêle à la pluie. C’est un phénomène que l’on observe généralement plutôt au printemps ou en automne mais il arrive qu’il se produise aussi en hiver » explique-t-on chez MétéoNews.

Pluies de sable du Sahara jusque sur l’Est de la France Pluies de sable du Sahara jusque sur l’Est de la France
Pluies de sable du Sahara jusque sur l’Est de la France
Photo : Stéphane Nino (Cliquez pour agrandir)

Photo : Stéphane Nino (Cliquez pour agrandir)

Au centre ville de Strasbourg. Photo : Nicolas Blanchard/DNA

Au centre ville de Strasbourg. Photo : Nicolas Blanchard/DNA

À Wettolsheim. Photo : Vanessa Meyer/L'Alsace

À Wettolsheim. Photo : Vanessa Meyer/L'Alsace

Photo prise par Charlotte Germanaz sur la route qui monte à Saint-Gervais (Haute-Savoie). (Cliquez pour agrandir)

Photo prise par Charlotte Germanaz sur la route qui monte à Saint-Gervais (Haute-Savoie). (Cliquez pour agrandir)

(Cliquez pour agrandir)(Cliquez pour agrandir)
(Cliquez pour agrandir)

(Cliquez pour agrandir)

Une langue d'air froid

Il s’agit d’une langue d’air froid, en altitude, qui s’étend du Sahara jusqu’à nos latitudes, en transportant une importante quantité de sable. Les poussières se dispersent, retombent sur les voitures et dans les rues. Dans le ciel, elles créent cet étonnant phénomène de coloration orangée que des photographes ont captée ce samedi matin. Des photos de ces cieux ocres ont été faites en Bourgogne, en Franche-Comté, en Provence. Le phénomène a aussi été observé du côté de Toulouse.

Mulhouse, puis Strasbourg

Ce midi, le ciel de Mulhouse a à son tour pris des tons inhabituels, puis celui de Strasbourg vers 13h. Au-dessus du vignoble d’Alsace, on observe aussi cette coloration étrange. La neige sur les hauteurs se couvre de poussière ocre…

Photo prise aux Contamines par Fabien Triverio (Cliquez pour agrandir)

Photo prise aux Contamines par Fabien Triverio (Cliquez pour agrandir)

(Cliquez pour agrandir)

(Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonsoir je suis content de voir mes photos,, Sur votre lien
Répondre
B
Superbes photos !
C'est impressionnant...
Répondre
Z
Une lumière assez fantastique !
Pour avoir vécu plusieurs années au Maroc , je peux vous assurer que les jours de vents de sable , vaut mieux se protèger les membres et le visage car ça cingle fort.
Répondre
C
Étrange phénomène en effet ! Moi aussi, n'ayant eu aucune nouvelle du vaste monde hier, je me posais de nombreuses questions sur cette curieuse teinte orangée, ocre… Me voilà renseignée : merci à vous !
Répondre
D
A Hultehouse nous étions dans les nuages, mais étrangement d'une couleur jaune ... J'étais très interrogative sur ce phénomène, merci pour la réponse : le sable du Sahara grâce au Sirocco, quelle puissance ! C'était très beau.
Répondre
F
Alors c'est fini la vie en rose ? On va la voir en jaune de plus en plus souvent ?
Répondre
J
Si nous n'avons rien remarqué, la voiture en est couverte.
Répondre
D
mais quel impact sur la santé ?
Répondre
C
C'est étrange ce phénomène, et si beau! Quand tu comprends c'est quoi, ce n'est pas inquiétant! Les photographes s'en ont donné à cœur joie! ;) Bises et bon dimanche à vous deux!
Répondre
C
Merci pour cette info. Cette lumière jaune dans laquelle Strasbourg a baigné toute la journée était pour moi d'une inquiétante étrangeté.En fait le sirocco qui a transporté ce sable du Sahara jusqu'en Alsace est un beau souvenir d'enfance puisque j'ai habité en Algérie enfant.
Et tout ça sans Freud mais avec Jean-Louis!
Répondre