En balade avec la peur au ventre

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Lors d’une balade que l’on espérait bucolique et ressourçante, il est particulièrement désagréable et considérablement angoissant de se retrouver au milieu d’une battue de chasse avec des coups de feu qui résonnent tellement près qu’on se demande s’ils ne vous sont pas destinés… L’équipée, déplaisante au possible, nous prouve une fois de plus que la campagne n’est pas toujours équitablement partagée et, surtout, qu’il n’est pas sans risque de s’y aventurer…

Photo : JLS

« Un tour dans ma campagne chérie. Paysage hivernal… Impossible de parcourir les chemins habituels sans risquer de se casser la figure sur la glace ou de s’enfouir dans la neige jusqu’aux genoux. C’est sportif certes, mais hasardeux pour des citadins désireux de profiter de la nature, d’un bol d’air pur, simplement sans raquettes aux pieds, juste d’une balade du côté de ceux du Mont Ste- Odile, là où habituellement je trouve une sérénité sans pareille.

Sauf, sauf qu’hier, après avoir tenté de m’aventurer, envers et contre tout, j’ai fini par renoncer, non pas à cause d’un périlleux périple m’exposant à une fracture du coccyx ou à la luxation d’une épaule, mais encore et encore, j’ai été dégoûtée par les tirs intempestifs des chasseurs. Ils étaient tout près…

Eux, décidément, ne renoncent jamais, ne laissant pas la moindre chance aux animaux de la forêt qui, en ce moment, ont déjà bien du mal à se protéger du froid, à se nourrir aussi, les obligeant à gratter désespérément des plaques de glace sans pouvoir demander grâce… »

Monique Isnard (Strasbourg)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Publié dans Chasse, Balades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Béa kimcat 09/02/2021 18:02

C'est inacceptable !
Je suis de retour sur la Blogosphère.
Belle soirée Jean-Louis

Zoé 09/02/2021 17:53

C'est intolérable! Aussi bien pour les promeneurs que pour les animaux! Abolition!

Françoise 09/02/2021 14:02

Et cela me rappelle également de trop nombreuses balades ponctuées de coups de feu, plus ou moins proches, mais tous insupportables.

Domi 09/02/2021 12:59

Je connais "ca"