Les dix superpouvoirs du houx

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Symbole de l'hiver et de la nouvelle année, le houx est plein de surprises. Avec Julien et sa Minute Nature, découvrez dix de ces incroyables capacités…

Il n’y a pas que les elfes et les fées qui se cachent dans les branches du Houx : les oiseaux aussi… Ils y font leur nid pour mieux protéger leurs petits et se régalent de ses baies d’un rouge si intense. Persistant, résistant, le houx est un costaud au grand cœur… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Il n’y a pas que les elfes et les fées qui se cachent dans les branches du Houx : les oiseaux aussi… Ils y font leur nid pour mieux protéger leurs petits et se régalent de ses baies d’un rouge si intense. Persistant, résistant, le houx est un costaud au grand cœur… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Superpouvoir #1 : Colorer la forêt

Les baies rouges du houx murissent en automne et persistent une bonne partie de l'hiver. En ce début d'année 2021, elles sont particulièrement nombreuses, peut-être une conséquence de la sécheresse ?

Superpouvoir #2 : Résister à l'hiver

Les feuilles du houx ne tombent pas en automne. Elles sont très coriaces et recouvertes d'une couche cireuse qui les protège des herbivores, du froid hivernal et de la transpiration en été. Ces feuilles peuvent vivre jusqu'à trois ans et font la photosynthèse toute l'année, contrairement à celles des grands arbres…

Superpouvoir #3 : Adapter ses feuilles

Le houx peut avoir des feuilles plus ou moins piquantes pour s'adapter à la présence des brouteurs. En général, celle du bas sont très piquantes et le sont de moins en moins en hauteur. Tous les intermédiaires existent et chaque plante est différente. Un houx beaucoup brouté sera plus piquant !

Superpouvoir #4 : Adapter sa forme

Buisson, arbre, arbuste ou arbrisseau ? Tout est possible pour le houx. Il peut vivre 300 ans et pousse différemment selon son environnement. En forêt il sera buissonnant et peut devenir un arbre en campagne…

Superpouvoir #5 : Abriter et nourrir la faune

Beaucoup de petits insectes vivent près du houx, où ils se réfugient dans son feuillage persistant. En automne, on peut y voir le Troglodyte mignon, la Mésange charbonnière, le Roitelet et le Rougegorge qui viennent y chasser des insectes et aussi gober des fruits. Le Merle et la Grive notamment sont friands de ses fruits en hiver. Le houx compte d'ailleurs sur ces oiseaux pour disperser ses graines.

Superpouvoir #6 : Faire de l'auto-stop

Qui dit fruits, dit fleurs. Celle du houx fleurissent en mai-juin. Chez cet arbre, les sexes sont séparés : il y a des pieds mâles et des pieds femelles. La fécondation des fleurs femelles par les mâles se fait par transport de pollen par des insectes qui jouent le rôle de taxis involontaires.

Superpouvoir #7 : Se cloner

Le houx est capable de produire des branches horizontales qui poussent au ras du sol et peuvent prendre racine plus loin pour donner un autre individu clone. On peut le faire au jardin avec la technique du marcottage !

Superpouvoir #8 : Livrer des indices

Les cerfs frottent souvent leurs bois contre le tronc du houx, laissant ainsi des marques caractéristiques et parfois des poils. Voilà qui fait de très bonnes preuves pour pister les animaux !

Superpouvoir #9 : Donner son nom à des lieux

La Houssaye, la Houssière, les Ecossats sont tous des endroits plantés de houx. Le plus connu d'entre tous ces noms reste Hollywood qui signifie… la forêt de houx.

Superpouvoir #10 : Annoncer une nouvelle année

Comme le gui, le houx avec ses feuilles toujours vertes est un symbole de renouveau et de vie qui continue qui fait du bien au cœur de l'hiver…

Julien Perrot

Vidéo : Les superpouvoirs du Houx (La Minute Nature n° 227) 7:43

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'en ai un très beau et puis sur les collines il y en a plein et du faux-houx aussi, et c'est tant mieux pour les oiseaux ! Intéressant cet article !
Répondre
S
j'ai la chance d'en avoir un !!
Répondre
B
Vive le houx !!
Je partage.
Répondre
D
Contente de savoir que j'ai une merveille dans le jardin....et qu'il est le symbole du Club Vosgien dont les cartes et les balises nous ont permis tant de moments de bonheur en randonnant dans le Massif !
Hélas trop près de la maison, il n'y vient pas de ces jolis passereaux nommés ici...mais parfois il s'anime, frissonne et piaille...car il est le QG des moineaux, nombreux ici...
Répondre
J
Nous avons à côté du village une superbe forêt de houx. J'aime beaucoup cet arbre. Les feuilles de houx sont le symbole du Club Vosgien.
Répondre
J
"Hollywood" donc tout près de Dabo ? Je demande à voir ça mon cher Jacky tout comme tu m’as fait connaître il y a peu le ‘’Wolfgrubenkreutz’’ autrement dit ‘’La Croix du Loup’’ !
A bientôt donc pour de nouvelles ‘’zaventures’’ ensemble !
D
bien dit
Répondre
A
Ouiiiii!!!! Le houx j’aime ! Avouez les amis que c’est bien plus beau que le gui (qui affaiblit les arbres).
J’en ai planté plusieurs parmi mes haies et j’en ai un très grand : je vais essayer de margotter quelques unes de ses branches ( je ne connaissais pas ce super pouvoir là !
Répondre
J
Cela dit, je cesse d'ergoter !
A
Eh eh : La génération Pollux et Margoton laisse des traces :)!!
A
Ah ah, oui merci je vais essayer de marcotter !!!
J
C'est très bien Anne mais, personnellement, j'aime également le gui qui, vous avez raison, peut affaiblir son support voire, contribuer à sa mort mais cela demeure exceptionnel et est souvent la combinaison de divers facteurs (pardon les postiers mais, j'en suis un ancien et je ne prends pas la mouche pour autant...).
Pour ce qui est de ''margotter'', il faut voir cela avec la pie ! Le houx, lui, se marcotte !
Belle journée à vous...