Journal du Couvre-feu/J. 57 ‘’Fifine la renarde (suite de l’aventure)’’

Publié le par Jean-Louis Schmitt

En août 2019, je vous avais présenté l’extraordinaire histoire d’amitié qui s’était nouée entre Fifine, une jeune renarde vivant dans la forêt sur les hauteurs de Pont-à-Mousson et Bruno-Gilles Liebgott, passionné de photographie animalière. Ce récit avait été partagé ensuite dans de nombreux reportages télévisés, sur France 3 et même au journal télévisé de 20 h sur TF1…

Fifine, la renarde la plus célèbre du pays, dans la neige. Photo : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)

Fifine, la renarde la plus célèbre du pays, dans la neige. Photo : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)

L’histoire avait aussi sensibilisé les chasseurs locaux, qui s’étaient engagés auprès de Bruno-Gilles à ne plus tirer de renards sur leur chasse. Deux ans et demi plus tard, Fifine se porte comme un charme, elle a eu plusieurs portées qu’elle a nourries à grand renfort de rongeurs, participant ainsi à la régulation de ces populations. Et Bruno-Gilles continue de la photographier, et de partager cette fabuleuse histoire sur sa page Facebook, suivie par de nombreux amoureux de la nature, et des renards.

Fifine, magnifique dans sa robe d’hiver… Photos : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)
Fifine, magnifique dans sa robe d’hiver… Photos : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)Fifine, magnifique dans sa robe d’hiver… Photos : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)
Fifine, magnifique dans sa robe d’hiver… Photos : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)Fifine, magnifique dans sa robe d’hiver… Photos : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)

Fifine, magnifique dans sa robe d’hiver… Photos : Bruno-Gilles Liebgott (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anne 10/02/2021 10:24

Chez nous nous avons Foxy et Foxette filmés par notre caméra, c'est la période des amours des renards. Ils ne sont pas du tout apprivoisés et ce ne sont que des vidéos de nuit, rien à voir avec la beauté des photos de Bruno-Gilles (dont nous vous remercions tous du partage !) mais nous les voyons toujours régulièrement. Ah et aussi, nos deux petits faons, sont devenus de jeunes brocards (avec leur bois recouvert de velours) qui viennent manger les glands sous les grands chênes. Ils ne sont pas apprivoisés mais la caméra peut les filmer de jour, en fait le matin juste avant notre promenade quotidienne avec les chiens. Ils connaissent bien nos horaires !

Béa kimcat 09/02/2021 18:03

Quel bonheur !!

Cléo 09/02/2021 16:30

C'est superbe ça! Je suis si contente! Je vais aller voir son Facebook... Bises et belle journée à vous deux!

Mario 09/02/2021 16:14

Une belle ambassadrice pour la cause des renards souhaitons lui longue vie.

Dominique 09/02/2021 16:00

Du nez noir de jais ou bout de la queue touffue, plastron blanc et pattes noires, oh que oui elle est superbe. Nous lui souhaitons le meilleur comme à tous les renards et renardes .

Françoise 09/02/2021 12:14

Quelle belle histoire ! Merci à Jean-Louis et à Bruno-Gilles ! Merci à Fifine qui par l'amitié qu'elle accorde à qui la mérite plaide sa propre cause et celle de tous les renards. C'est bien connu, les animaux savent d'instinct qui les aime, qui les déteste, qui a peur, etc. Et c'est là que l'instinct est plus fort que l'intelligence. Malheureusement la plupart d'entre nous manquent d'instinct et se croient très intelligents. L'intelligence humaine sans un minimum d'instinct ou d'intuition est dangereuse. Ce qui nécessiterait un peu d'humilité et c'est pourtant l'arrogance qui l'emporte...

Gérard 09/02/2021 12:08

Magnifique histoire de reconnaissance entre un humain respectueux de la nature et un animal

Jacky 09/02/2021 08:17

Fifine est vraiment superbe dans sa robe d'hiver.

Claire 09/02/2021 07:55

Je retrouve avec plaisir cette belle histoire de Fifine ! Voilà qui remet un peu de baume au coeur et ce n'est pas de refus actuellement !
Merci à l'auteur pour ses superbes photos et à Nature d'ici et d'ailleurs de nous en faire profiter. Bonne journée à vous qui passez !

Jean-Louis 09/02/2021 07:21

"L’histoire avait aussi sensibilisé les chasseurs locaux, qui s’étaient engagés auprès de Bruno-Gilles à ne plus tirer de renards sur leur chasse..." : on peut malheureusement imaginer que dès lors qu'un renard n'est plus sur le "territoire" concerné, on continue allègrement de les abattre, toute "sensibilité" mise au rancard ! Je l'ai souvent dit ici même et je le répète volontiers : la grande majorité des chasseurs n'a toujours rien compris, d'ailleurs, auraient-ils eu une subite révélation qu'ils abandonneraient instantanément leurs sinistres tueries… et pas seulement des renards !

Anne 10/02/2021 10:18

Mon cher Jean-Louis, voyons plutôt le verre à moitié plein (ou disons qui se remplit un peu !). Tout-à-fait d'accord que les chasseurs locaux ne sont pas devenus subitement respectueux. Je pense qu'ils se sont dit que, si jamais ils abattaient Fifine, cela ferait un buzz sur le net à un moment où la contestation contre la chasse monte. Cela prouve que les chasseurs commencent à sentir la pression contre eux ! Continuons et allons "liker" les pages de Fifine pour montrer notre poids !

Sandrine 09/02/2021 06:49

Magnifique Fifine!
Et magnifiques photos!