Journal du Couvre-feu/J.24 ‘’Lynx tués dans le Jura : une insupportable éradication’’

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Un nouveau cadavre de lynx –un de trop- a été découvert dans une forêt du massif jurassien. Le centre Athénas, association de défense de la faune sauvage, dénonce un nouveau braconnage et une évidente complaisance à l’égard des auteurs de ce genre de forfait…

Le cadavre du dernier Lynx découvert par une randonneuse… Image extraite de la vidéo du Centre Athénas (Cliquez pour agrandir)

Le cadavre du dernier Lynx découvert par une randonneuse… Image extraite de la vidéo du Centre Athénas (Cliquez pour agrandir)

C’est le troisième lynx retrouvé mort en quelques mois en France, dans les Vosges et le Jura. Pour le centre Athénas, pas de doute, il s’agit une nouvelle fois d’un braconnage. L’animal "a un trou béant dans la cage thoracique" explique une vidéo publiée sur la page Facebook de l’association de sauvegarde de la faune sauvage. "Pour nous, une chose est sûre, il n’est pas mort des suites d’un mauvais rhume !"

Les chasseurs sont dans son viseur. "C’est insupportable car ce sont des gens qui vivent dans le non-droit et qui se contrefichent de la réglementation et de la biodiversité" s’insurge Gilles Moyne, directeur du centre Athénas. L’association dénonce "une outrageuse complaisance" dont bénéficierait, selon elle, le monde de la chasse. Elle constate que les plaintes déposées n’ont guère de suites judiciaires. Les trois dernières sont toujours en cours d'instruction…

#balancetonbraco

Alors, parce que ce dernier acte gratuit est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, le centre Athénas a lancé un hashtag et un mail ‘’#balancetonbraco’’."Nous demandons que les gens dénoncent ce genre d’acte et que l'on crée un tribunal de l’environnement spécifique pour traiter les affaires environnementales’’.

Selon les décomptes officiels, à peine une centaine de lynx adultes vivraient à l’état sauvage en France. Chaque perte est donc une menace pour la survie de l’espèce…

Véronique Dalmaz-Nicolas/France Info (03.01.2021)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dominique 10/01/2021 01:15

plus de mots sauf un : BEURK !!!

Mario 07/01/2021 20:08

Triste mais prévisible les chasseurs savent qu'ils ne risquent rien bien protégés par le pouvoir en place.
Alors pourquoi se se priveraient ils d'éliminer tout ce qui les dérange ??

Zoé 07/01/2021 18:48

Insupportable , infiniment désespérant , un assassinat .

Béa kimcat 07/01/2021 18:46

C'est insupportable !!!
Qu'on leur fiche la paix !
Cela me soulève le cœur. Ils sont déjà si peu nombreux. Quelle tristesse...

dominique 07/01/2021 13:30

Toujours en accord avec vous tous: la bêtise humaine infinie...mais pas chez tous; hélas ce sont les nuisibles les plus forts. Et le refus d'utiliser le mot "gibier" ; moi aussi préfère l'éviter car c'est le mot des chasseurs et il traduit leur façon de considérer les habitants de la Nature !
Mais je me différencie un peu de vous tous car je me décourage et désespère !

Claire 07/01/2021 12:28

Quelle tristesse et quels lâches individus que ceux qui s’en prennent ainsi à ces magnifiques prédateurs ! Dans ce milieu, la délation a très peu de chance d’avoir cours mais, qui sait ? un différent, une jalousie, quelques verres de trop… peuvent parfois délier bien des langues !

Edouard 07/01/2021 12:22

Cette manie de tirer sur tout ce qui bouge est particulièrement misérable : de plus, pour un de ces beaux animaux découvert morts ou blessé, combien d’autres ne le sont jamais ? La grande question est : comment faire évoluer les cerveaux reptiliens des auteurs de ces actes stupides ?

Françoise 07/01/2021 17:31

Faire évoluer les cerveaux... vous avez raison, Edouard, c'est la seule solution et ce ne sont pas les méthodes qui manquent pour y parvenir. Mais la difficulté est immense lorsque le cerveau est trop atteint, car il faudrait que le porteur dudit cerveau accepte le constat et se prenne en charge en adoptant une démarche qui le ferait évoluer dans le bon sens cette fois. Et comme c'est le cerveau qui décide, on tourne en rond, une fois de plus...

Jpl 07/01/2021 09:01

Tant que la protection de la chasse sera relayée d’en haut et qui plus est par un seul individu méprisant totalement les avis pourtant experts du domaine de la protection des espèces animales et détenant tous les pouvoirs , on assistera très malheureusement à ce type de carnage imbécile.

Anne 07/01/2021 14:17

Effectivement Jean-Louis et Dominique, gibier est un vilain mot et vous avez raison mais dans le contexte de mon commentaire je ne savais comment le remplacer d’autant plus que j’avais utilisé leur vocable « réguler » « prélever ». Et pour véhiculer vos idées je m’y emploie ... depuis que je les ai faites miennes grâce à vous!

Jean-Louis 07/01/2021 12:18

Comment pourrais-je ne pas être du même avis que toi, mon cher JP : voir le sinistre Coste se pavaner sous les ors de l’Elysée et claquer la bise à Macron, voilà qui en dit long sur les influences dont notre chef de l’état est en permanence la ‘’cible’’ ! Il y a un sacré ménage à faire et c’est par un énorme coup de balai pour dégager tous ces lobbyistes qu’il faudra commencer… et le plus tôt sera le mieux !
Merci à vous Anne : voilà que vous utilisez mes arguments et j’en suis particulièrement satisfait ! Mes idées, parfois jugées comme ‘’radicales’’ par certains de mes lecteurs, font leur petit bonhomme de chemin !
Une petite parenthèse, en ce qui me concerne, je laisse le terme de ‘’gibier’’ aux seuls chasseurs qui ne jurent que par lui : pour moi, il n’y a dans la nature que des animaux qui, tous, ont un rôle bien particulier !

Anne 07/01/2021 10:46

Bien d’accord avec Jpl.
La «régulation » du gibier serait bien mieux faite par les lynx que par ces porteurs de fusils qui prétendent réguler mais qui élèvent leur proies pour les chasser. J’ai lu que la très grande majorité des gibiers tués par les chasseurs sont en fait élevés pour être libérés et tués. Alors évidemment il n’est pas supportable que le lynx puisse « éventuellement » leur «prélever » un gibier....

Jacky 07/01/2021 08:34

Tu avais fait récemment un article sur les ravages de la bêtise. Ce thème est infini.

Jean-Louis 07/01/2021 12:01

C'est exact Jacky, le breton Ernest Renan, du reste totalement en phase avec Charles Darwin pour ce qui est de l’évolution des espèces, l’a souligné il y a fort longtemps avec cette petite phrase devenue célèbre : ‘’La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini.’’

Jean-Louis 07/01/2021 07:28

Encore une conséquence de la bêtise humaine ! Tuer un animal parce-que on le considère comme un concurrent est un acte stupide qui prouve surtout que le ou les auteurs n’ont bien sûr rien compris et sont totalement insensibles à la beauté du vivant ! Que de tels individus puissent posséder un ‘’permis de tuer’’ et soient libres de se balader armés dans la nature est évidemment complètement aberrant et constitue un danger patent pour tous les autres usagers…

Cléo 07/01/2021 06:22

Je me comprends pas : c'est quoi l'intérêt de tuer ces lynx? En plus, c'est un animal qui ne dérange aucunement l'humain. C'est si triste!