Trois scoops sur le chamois

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Rendez-vous en montagne avec Julien Perrot, en pleine période du rut du chamois. L'occasion d'apprendre à connaitre cet animal symbolique des massifs rocheux…

Le chamois, c’est l’emblème des Alpes. Et pourtant, cet ongulé volontiers forestier n’est pas un pur montagnard. Avant d’être décimé par la chasse, il vivait aussi en plaine, à condition qu’il y ait quelques escarpements où se réfugier en cas d’attaque… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le chamois, c’est l’emblème des Alpes. Et pourtant, cet ongulé volontiers forestier n’est pas un pur montagnard. Avant d’être décimé par la chasse, il vivait aussi en plaine, à condition qu’il y ait quelques escarpements où se réfugier en cas d’attaque… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Grand soleil dans le Jura ce matin. L'objectif du jour : observer le rut du chamois qui a lieu tous les automnes. En novembre les chamois mâles et femelles, qui vivent séparés en dehors de cette période, se rejoignent pour former une grande harde. Les mâles essayent alors de prendre le contrôle des groupes de femelles pour s'accoupler avec elles pendant qu'elles sont en chaleur. On reconnait d'ailleurs les mâles, appelés bouc, à leur cornes plus longues et plus recourbées. Pendant le rut, les mâles retroussent les lèvres en chevrotant pour mieux capter les effluves hormonales des femelles.

On pense bien connaitre cet animal symbolique des montagnes, mais vous serez surpris par nos scoops !

Pas si montagnard

Le chamois vit aussi très bien en plaine. Il lui suffit simplement de rochers, de falaises ou d'escarpements rocheux. Ces terrains sur lesquels il est très à l'aise lui offre un refuge inaccessible à ses prédateurs. On le retrouve le matin en plaine sur le plateau suisse et dans l'est de la France.

Un mammifère venu d'Asie

Les ancêtres du chamois viennent en fait d'Asie centrale, dans les montagnes d'Anatolie. Une première vague de colonisation, il y a 200 000 ans a donné une autre espèce voisine du chamois : l'isard. Les trois formes d'isard vivent dans les Pyrénées, en Espagne et en Italie. Une deuxième vague de colonisation il y a 80 000 ans a permis l'établissement du chamois proprement dit dans les Alpes et d'autres massifs montagneux.

Découvrez le dossier complet de la Revue Salamandre sur le chamois.

 

Vidéo : 3 scoops sur le chamois (La Minute Nature n°222) 4 :51

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Magnifique chamois !
Répondre
M
On y retournera bientôt, n'est ce pas Jean Louis ?
Répondre
J
Oh ! j'espère bien mon cher Michel...
Croisons les doigts pour que nous sortions bientôt de cette mouise sanitaire !
J
Emois, émois émois..... j'y pense et n'oublie pas.
Répondre
J
Joli Jacky ! Te voilà bien inspiré...
P
Quel magnifique animal ! Une vidéo superbe!
Belle soirée à vous 2.
Répondre
C
C'est un bien bel animal! Bises et belle journée à vous deux.
Répondre
D
Beau cadeau de Julien Perrot . Un régal pour les yeux mais également instructif !
Répondre
D
Superbe le chamois, merci !
Répondre
J
Merci à Julien pour ce coup de projecteur sur un animal que j’aime beaucoup et que, grâce à mon ami Michel, j’ai pu approcher de près… Pas de balade vosgienne pour moi en ce moment pour ce moment intime du joli capriné : le rut qui doit maintenant être passé (il a lieu de la fin-octobre à la mi-décembre). Une occasion de voir les ‘’boucs’’ qui ont, d’ordinaire, plutôt solitaires. L’an prochain, peut-être…
Répondre
J
Qui "sont" d'ordinaire, plutôt solitaires...