Reconfinement Acte 2/J 45-Libres ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Régulièrement, lorsque j’écoute la radio, j’entends une pub complètement surréaliste : je n’ai pas encore eu droit aux ‘’chapons’’ ni au ‘’foie gras’’ malgré l’approche des fêtes de fin d’année : il est vrai que, cette année, l’ambiance est vaguement plombée et ternie par la crise sanitaire…

Des poules (et un coq) libres, pardi, je sais ce que c’est ! Je ne suis pas sûr que les acteurs de ce spot publicitaire, le sachent, eux… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Des poules (et un coq) libres, pardi, je sais ce que c’est ! Je ne suis pas sûr que les acteurs de ce spot publicitaire, le sachent, eux… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Mais, revenons-en à la pub en question qui met en scène non pas des agriculteurs mais, paraît-il, d’authentiques ‘’fermiers’’ et leurs familles qui ne font RIEN ! Rien que d’élever des poulets en ‘’liberté’’ disent-ils d’une seule voix, parce que, évidemment, chez L… « On ne fait rien comme les autres ».

Ben voyons, comme j’aimerai les croire ces braves ‘’fermiers’’ qui semblent si heureux de ne pas faire grand-chose hormis d’élever leurs volailles dans le strict respect des règles et en veillant scrupuleusement sur le bien-être de leurs oiseaux ! J’aimerai les croire mais j’ai comme un doute car, des poulets « libres par nature » et donc non issus d’élevage en batterie, avouez que ça interpelle surtout lorsque lesdits poulets alimentent les rayonnages des super et des hypermarchés…

Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

En fait, pour les suppliciés –les poulets élevés en batterie ou non-, la destinée est bien entendu la même : pour un très grand nombre, ils finiront sur une table quant aux invendus, soit ils seront cédés à bas prix à des rôtisseurs soit ils seront tout bonnement jetés à la benne et aspergés d’un quelconque produit les rendant impropres à la consommation (il ne faudrait tout de même pas que les ‘’gueux’’ prennent l’habitude de se servir dans les poubelles des supermarchés !)… Beaucoup d’animaux naissent, vivent (dans des conditions atroces) et meurent (en étant préalablement maltraités…) ainsi chaque jour pour être, en définitive, jetés !

Le gaspillage alimentaire est un scandale abominable mais… ce n’est pas le sujet du jour qui porte plutôt sur ces ‘’fermiers’’ heureux et nullement débordés par l’activité ! Une vie quasiment de rêve, non ?

Aussi, régulièrement choqué par la condition de précarité d’agriculteurs souvent poussés au suicide, je lance donc cet appel solennel à tous les désespérés de la profession : faites comme les poulets de L… : vivez libres !

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zoé 13/12/2020 17:04

Quel tissu de mensonges ces pubs! Et ce gaspillage alimentaire est scandaleux!
Bises à vous 2 .

LUC HOMMEL 13/12/2020 16:51

Monsieur SCHMITT,
Chaque agriculteur doit payer des cotisations et rembourser des prêts : NON nous ne sommes pas des jardiniers qui sommes libres de nous amuser dans la nature le weekend !
La liberté a un prix et il est difficile de sortir d'un système voulu par l'agroindustrie et défendu par le syndicat majoritaire. De toute façon tout le monde ne peut pas manger bio et local, alors il faut aussi répondre à la demande des gens simples... et des cantines qui veulent faire des reaps à 2 € !!!Allez convaincre vos élus locaux de mettre les budgets au lieu de dénigrer systématiquement les agriculteurs ! Bonne soirée et joyeuses fêtes

Jean-Louis 13/12/2020 17:10

Mr Hommel,
Soit je me suis mal fait comprendre, soit vous avez mal interprété mon propos : je ne dénigre nullement les agriculteurs mais le système et une certaine désinformation qui pourrait faire croire que la vie des éleveurs de poulets -qui travaillent pour L...- est magnifique ! On sait pertinemment que ce n'est pas le cas et que TOUS, sont pris dans un engrenage débile qui en conduit chaque jour au suicide ! Cela me révolte et je supporte tout aussi peu le fait que la FNSEA, ce syndicat majoritaire que vous citez sans le nommer, soutienne ce système insensé...

Béa kimcat 13/12/2020 16:03

Oui le gaspillage alimentaire est un scandale abominable !!
Pauvre volaille...

Claude 13/12/2020 15:22

De mieux en mieux dans l'humour !!!!
J'aime bien la conclusion.

Cléo 13/12/2020 13:59

Vive la liberté! ;) Bises et bon dimanche à vous deux!

osswald pierre 13/12/2020 13:23

C'est vrai J. Louis, le chapon est devenu rare sur les antennes et les producteurs de foie gras sont peut-être momentanément tétanisés par la grippe aviaire. Mais chaque jour j'entends M. Loué vanter le goût de la liberté de ses poules dressées sur des barricades de ballots de paille la poitrine fièrement exposée avec derrière le drapeau tricolore tenu par un Gavroche de la FNSEA. Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre.