Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Lundi dernier, sur les indications de Pascale, une promeneuse, je me suis rendu sur les lieux d’un charnier rassemblant les restes divers d’animaux tués à la chasse ! Spectacle certes peu ragoûtant mais également révélateur quant à l’état d’esprit de ceux qui en sont à l’origine…

Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !

Les restes –ossements, peaux, têtes, viscères, pattes…- de deux ou trois sangliers et de cinq chevrettes, voilà le triste spectacle découvert par Pascale au hasard d’une de ses balades ! Jetés dans un bosquet, les sous-produits animaux en question n’étaient nullement dissimulés et donc à la vue de quiconque susceptible de passer sur le chemin situé à une quinzaine de mètres !

Le jour où je me suis rendu sur place, il gelait assez fort et l’odeur était, pour le coup supportable ! En revanche, en période de dégel, ça ‘’fouette’’ bien évidemment… Je ne connais pas la réglementation en vigueur concernant ces ‘’déchets’’ mais, j’imagine que les textes prévoient le recours à un service d’équarrissage : c’est du reste ce que préconise le règlement européen n°1069/2009 ! Le service étant payant, je pense que la majorité des sociétés de chasse hésitent à y faire appel, préférant tout bonnement les jeter dans la nature, sans le moindre enfouissement, comme je le constate régulièrement…

Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !
Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !
Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !Reconfinement Acte II/J 36-Beurk !

Naturellement, ces restes attirent toute une ribambelle de charognards divers : il y a les corvidés bien sûr, certains rapaces, et… les renards et les blaireaux ! Tout ce petit monde effectue un travail de nettoyage efficace et totalement gratuit ! On pourrait lui reconnaître cette aide précieuse et lui être reconnaissant d’assurer ce rôle d’éboueur… Eh bien, pas du tout : voilà ce que suggère un site de chasse à ses adeptes au sujet de ces charniers à ciel ouverts : « C’est une excellente façon de réguler les nuisibles en mettant en périphérie des pièges car Maitre Goupil adore aller fouiner dans ce type d’endroit. On peut même y voir de temps à autres des sangliers, ces derniers étant volontiers carnivores voire cannibales ! ».

Ben voyons : non seulement on se débarrasse à bon compte de déchets encombrants mais, en plus, il y a possibilité d’y faire d’excitantes prises par pièges ou par tir ! C’est lamentable…

Me croirez-vous si je vous dis que de telles attitudes me font ‘’apprécier’’ un peu plus encore le milieu cynégétique ?

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michelle Petit 07/12/2020 13:59

C'est bien de s'émouvoir mais il ne faut pas s'arrêter là!
Si je peux me permettre, il faut signaler cette atteinte à la Nature et au Vivant. Il y a un site dédié à ces cas : https://sentinellesdelanature.fr/
Je sais qu'on entend tout et son contraire mais ça bouge vraiment. Des référents prennent en charge ces dossiers et les font remonter vers les autorités compétentes pour agir concrètement. Il faut vraiment tenter le coup! C'est toujours mieux de le seul constat. Enfin, c'est mon avis!

Jean-Louis 07/12/2020 17:58

Bonsoir Michelle,
J'ai déjà évoqué sur ce blog -et à plusieurs reprises- le site des "sentinelles de la nature" et vous avez raison de le rappeler !
Concernant le charnier présenté ici : je suis repassé sur place pas plus tard que ce matin ! Les "charognards" ont fait un magnifique travail de nettoyage ! S'il reste encore plein d'ossements, de poils et une peau de sanglier, tout ce qui pouvait être consommé l'a été ! Si seulement les chasseurs reconnaissaient l’utilité de ces nettoyeurs (renards, blaireaux, buses, corbeaux, pies...) et, en échange, leur foutaient la paix !

Béa kimcat 05/12/2020 18:11

C'est révoltant et lamentable !!!!!!!!!!!
Cela me soulève le coeur...

crisman 05/12/2020 15:20

Des images révoltantes qui encourage à accentuer encore nos combats contre la chasse, pour une interdiction totale !

dom 05/12/2020 08:51

l'ASPAS recense ce genre de trouvailles (j'ai moi-même trouvé des têtes de sangliers par le passé), bien d'autres cas sont signalés sur le site de cette association très active. Sans doute avez vous déjà songé à communiquer auprès de cette association.... Ce qui est étrange ici c'est qu'on trouve des squelettes décharnés!!!

Françoise 04/12/2020 22:07

Consternant !

Michel 04/12/2020 20:38

Je ne comprends pas, autrefois les paysans pouvaient tuer et récupérer leurs bêtes chez eux
Puis y'a eu des normes, fallait passer par un abattoir "officiel"

Pourquoi les chasseurs n'ont pas les mêmes obligations que les éleveurs ?
Pourquoi les normes d'hygiène ne sont pas pareilles que pour les éleveurs
De quel droit les chasseurs ont-ils une dérogation ?

C'est vraiment scandaleux d'agir de telle sorte, en parfaite impunité

Erika 04/12/2020 18:39

Juste dégueulasse ! La gendarmerie attend quoi pour réagir !!!
La police municipale s'est déplacée car on donnait à manger aux oiseaux l'hiver. Interdit de donner à manger nous a t-on dit !!! et là personne ne bouge, juste honteux.
Dans quel monde vit-on ?

Cléo 04/12/2020 18:12

Bof! C'est décourageant... :(

stephen panevel 04/12/2020 18:11

a ce que je vois malgrer avoir prevenu l ONF ainsi que la gendarmerie il y a plus d une semaine RIEN A BOUGER

Zoé 04/12/2020 16:46

Doublement Immonde! Mais peut-on s'attendre à autre chose !

JC 04/12/2020 16:28

Lamentable en effet. Mais ça ne passionne sans doute pas les gendarmes. Il faudrait peut-être faire intervenir l’hygiène et la santé publique pour le public.

Jacky 04/12/2020 14:32

Lamentable.

dominique 04/12/2020 14:17

Oui immonde ; en effet il faudrait le signaler voire porter plainte, si la société est dans son ensemble insensible au sort des animaux, elle se sent obligée de préserver les humains et là il y a agression sur les promeneurs qui ont le droit de ne pas subir ça; c'est le moment ..pour une écoute éventuelle après deux accidents de chasse en 2 jours !

domi 04/12/2020 13:43

C'est évidemment dégueu, tu as raison de pousser ce coup de gueule, il faudrait verbaliser, car on doit savoir quel groupe a chassé là, allez MM les gendarmes, au boulot!