Reconfinement Acte2/J 30-Un peu de couleur

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Lorsque le gris domine et que la brume peine à se dissiper, la moindre tache de couleur réchauffe instantanément le cœur : j’aime ce bref moment qui précède le lever du jour et où l’horizon semble soudain s’enflammer ! Instants fugaces certes mais d’une beauté véritablement surréaliste…

Ciel du matin embrasé… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Ciel du matin embrasé… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Aux arbres, les feuilles avaient vaillamment résisté : quelques nuits avec des températures négatives et voilà que le plus grand nombre a jeté l’éponge et se retrouve au sol : les bruyantes souffleuses vont pouvoir reprendre du service ce qui peut se comprendre en ville où le risque de chutes par glissade s’en trouve accrue mais, à la campagne, j’avoue que ce ‘’’nettoyage’’ parfaitement inutile puisque le vent s’en charge très bien, me dépasse complètement !

Mais, ce n’est pas le sujet du jour puisqu’au contraire, je souhaitais évoquer ici quelque chose de plus joyeux que ces pétaradants engins : la couleur de cette saison où, justement, les nuances se font rares !

Tous comme leurs chants, les oiseaux se font plus rares ou, tout du moins plus discrets… Pour l’observateur un peu attentif, ils sont pourtant bien là : le Rougegorge et son poitrail orangé, la Mésange charbonnière ou le jaune et le noir forment un agréable contraste, la Mésange bleue où le bleu –justement- et la jaune-vert s’harmonise parfaitement…

Lorsque le pic épeiche s’enfuit en un vol ondulant, c’est certes le noir et blanc qui prime mais la petite pointe de rouge de la calotte d’un jeune de l’année est probablement l’œuvre d’un peintre malicieux qui a également ajouté une petite touche de cette même couleur sous la queue !

En fait, des couleurs il y en bel et bien mais, il est vrai qu’il faut un peu les chercher ! Parfois, toutefois, elles se révèlent davantage : c’est le cas lorsqu’apparaît cette ‘’tache’’ jaune sur fond d’azur ! C’est un Bruant jaune et que j’ai tout d’abord confondu avec un Serin Cini… Mais, au fond, qu’importe leur nom : l’oiseau, superbe dans sa livrée jaune-citron, apporte une petite touche d’exotisme dans ce paysage que j’affectionne mais qui, au fil des années, se métamorphose et s’appauvrit considérablement…

Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est en régression notable depuis les années 1980 : en causes principalement la modification (l’intensification) des pratiques agricoles qui homogénéise les paysages ainsi que les pulvérisations d’insecticides… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est en régression notable depuis les années 1980 : en causes principalement la modification (l’intensification) des pratiques agricoles qui homogénéise les paysages ainsi que les pulvérisations d’insecticides… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est en régression notable depuis les années 1980 : en causes principalement la modification (l’intensification) des pratiques agricoles qui homogénéise les paysages ainsi que les pulvérisations d’insecticides… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est en régression notable depuis les années 1980 : en causes principalement la modification (l’intensification) des pratiques agricoles qui homogénéise les paysages ainsi que les pulvérisations d’insecticides… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lemcha58 30/11/2020 09:28

Comme vos photos sont belles !
Comme vos publications font du bien !
Merci

Jean-Louis 30/11/2020 10:41

C'est très gentil à vous : merci beaucoup !
Bonne semaine.

Zoé 28/11/2020 16:12

Quelles merveilles! Le ciel flamboyant, le piou-piou jaune et ton texte si poétique . Merci Jean-Louis. Bon week-end à vous 2 .

Zoé 30/11/2020 18:52

La pente est rude mais ça tu le sais , cher Jean-Louis . Je t'embrasse aussi .

Jean-Louis 30/11/2020 10:43

Chère Zoé, j'espère que, de ton côté, tu remontes la pente.
Je t'embrasse !

Françoise 28/11/2020 15:55

Magnifique texte, tout en nuances, et superbe photo d'un ciel en feu. Quel talent ! Merci Jean-Louis !

Jean-Louis 30/11/2020 10:45

Oh, ça doit être la nature qui m'inspire car je ne me sens pas particulièrement talentueux... Enfin, c'est gentil de me donner ton ressenti que j'apprécie pleinement.

Mario 28/11/2020 15:07

Merci de nous rappelle que la nature est belle ...

Jean-Louis 30/11/2020 10:47

Il y a des moments où la nature est effectivement fantastique et puis, à d'autres je la trouve affreusement laide mais... c'est évidemment toujours la faute de l'humain qui l'enlaidit dès qu'il intervient !

Jacky 28/11/2020 14:37

Je ne savais pas qu'il y a un volcan et sa lave en fusion à Rauwiller...

Jean-Louis 30/11/2020 10:48

Dabo à son magnifique Rocher et, désormais, il y aura aussi le ''volcan'' de Rauwiller à mentionner dans les guides touristiques ! Tout un programme...

Cléo 28/11/2020 14:28

Magnifique ciel et bel oiseau! Pour les feuilles, il paraît que c'est un bon engrais si on les laisse au sol. Bises et bon samedi à vous deux!

Cléo 30/11/2020 16:30

Le temps est plutôt gris, mais il ne neige pas, ni ne pleut et c'est doux. Belle semaine à vous deux.

Jean-Louis 30/11/2020 10:53

Bien sûr Cléo qu'il vaut mieux laisser les feuilles au sol : il n'y a pas meilleurs humus qu'en forêt et, là, personne ne ''s'amuse'' à les ramasser ! Merci pour ta fidélité au blog... Belle semaine à toi !
Ah, au fait : quel temps fait-il au Québec actuellement ?

domi 28/11/2020 13:35

ce matin, sur les forêts du Morvan, il y avait une lumière limpide, exceptionnelle
Nous sommes, un peu, entre Massif central et Vosges, de petites montagnes, de grands milieux naturels

Jean-Louis 30/11/2020 10:55

Aujourd'hui, nous sommes à nouveau dans un épais brouillard... et il a fait -6° quand je suis parti en balade (-3° 2 heures et demi plus tard). C'est un temps ''de saison'' mais, c'est tout de même plus agréable avec un beau ciel bleu !

dominique 28/11/2020 13:16

Quel ciel ...mais quel ciel. Et quel charmant poète....tout est régal ici.

Jean-Louis 30/11/2020 10:56

Changement total aujourd'hui comme je viens de le dire à Domi ci-dessus et découverte macabre lors de ma sortie ! Mais, j'y reviendrai...