Reconfinement Acte 2/J 20

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Voilà une sortie qui s’annonce sous les meilleurs auspices : la lumière est belle, il règne un calme propice à la contemplation, la température est douce pour la saison et, pour couronner le tout, un Rougegorge me gratifie de son doux babil…

Deux chevrettes lèvent leur jolie tête vers moi dans un bel ensemble : je suis repéré mais, qu’importe, l’image est belle et cela suffit à mon bonheur… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Deux chevrettes lèvent leur jolie tête vers moi dans un bel ensemble : je suis repéré mais, qu’importe, l’image est belle et cela suffit à mon bonheur… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Il y a des matins comme ça où rien ne semble pouvoir altérer un moral au beau fixe : « les petits bonheurs » s’additionnent effrontément les uns aux autres et c’est un réel enchantement ! Lorsqu’un petit groupe de trois chevrettes traverse lentement une pâture sans vraiment se soucier de moi, je suis, l’espace d’un court instant, l’homme le plus heureux du monde ! Le bonheur tient vraiment à peu de choses… encore faut-il savoir l’apprécier !

Il y le bonheur mais aussi de grands moment de tristesse

Lors de cette même balade, je rejoins un lieu que j’apprécie beaucoup : il y a environ deux semaines que je ne suis pas venu par là car un grand troupeau de bovins y était parqué et je n’avais aucune envie de le perturber… C’est un immense parc pentu, bordé sur deux côtés par une magnifique haie où, au printemps, je sais retrouver la Pie-grièche écorcheur, fidèle à ce site idéal pour elle !

C’est avec une beaucoup de peine que je constate que le propriétaire a entrepris des travaux, sacrifiant sans ménagement un morceau de haie ! J’ignore si le carnage va s’étendre davantage encore : je ne connais hélas pas le maître des lieux qui est un exploitant agricole d’un village voisin…

Que faire ?

Dans l’immédiat, je fais des photos ! Je vais ensuite essayer d’alerter quelques associations en espérant qu’elles puissent prendre le dossier en charge et éventuellement engager une réflexion avec l’exploitant sur le besoin de préserver ce genre de sites qui, hélas, disparaissent de plus en plus avec, évidemment la biodiversité qui en est tributaire… A suivre donc !

Pour le moment, ce sont quelques mètres de haies qui sont parties en fumée ! Je doute cependant fort que l’exploitant en reste là ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)
Pour le moment, ce sont quelques mètres de haies qui sont parties en fumée ! Je doute cependant fort que l’exploitant en reste là ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)Pour le moment, ce sont quelques mètres de haies qui sont parties en fumée ! Je doute cependant fort que l’exploitant en reste là ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)Pour le moment, ce sont quelques mètres de haies qui sont parties en fumée ! Je doute cependant fort que l’exploitant en reste là ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Pour le moment, ce sont quelques mètres de haies qui sont parties en fumée ! Je doute cependant fort que l’exploitant en reste là ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Quelle tristesse ! Je pense qu'il ne va pas être simple de convaincre l'exploitant puisqu'il va arguer être chez lui et donc revendiquer le droit d'y faire ce qu'il veut ! Qu'il s'agisse d'un site sensible risque de n'avoir pas beaucoup d'impact... Alors, oui, il faut essayer de faire intervenir des personnes disposant de "bons" arguments ! Je croise les doigts !
Merci pour vos (toujours) belles et intéressantes pages...
Répondre
F
Encore un qui n'a rien compris à l'absolue nécessité des haies... ou qui ne veut rien comprendre.
Répondre
Z
Une belle rencontre que ces 3 petites chevrettes. Je comprends ton bonheur.
Wait and see pour la haie , espérons qu'il replante ...
Répondre
C
Oh! C'est une journée d'émotions contradictoires! À suivre donc pour la haie... Bonne journée... meilleure!
Répondre
B
Très belle rencontre !
Quel désastre pour cette haie saccagée...
Répondre