Reconfinement Acte 2/J 03

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Cette crise occupe tous les esprits et c’est légitime, elle nous a bousculé depuis bientôt neuf mois, le temps d’une grossesse donc : et si le temps d’un premier accouchement était venu ?

Balade sous la pluie aujourd’hui : les baies d’églantines, les cenelles d’aubépine et les prunelles feront le bonheur de plus d’un… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Balade sous la pluie aujourd’hui : les baies d’églantines, les cenelles d’aubépine et les prunelles feront le bonheur de plus d’un… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Balade sous la pluie aujourd’hui : les baies d’églantines, les cenelles d’aubépine et les prunelles feront le bonheur de plus d’un… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Balade sous la pluie aujourd’hui : les baies d’églantines, les cenelles d’aubépine et les prunelles feront le bonheur de plus d’un… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Bien sûr c’est encore tôt, mais c’est peut-être l’occasion de nous interroger sur la manière dont ça nous a bousculé, avec ce nouveau tour de vis qui n’arrange rien ! Et peut-être aussi de se préparer aux prochains rendez-vous…

Oui cette épidémie est inédite, oui elle a sans doute été provoquée ou accélérée par un modèle intenable, non ce n’est pas la pire que nous aurons à connaître au cours du siècle… Malheureusement le dérèglement climatique, la pollution massive ou l’extinction de la biodiversité risquent d’être à l’origine de crises encore plus graves, et il est peut-être temps de s’y préparer et d’essayer de limiter le choc quand c’est encore possible.

La crise du Covid peut nous servir d’expérience et nous faire réaliser certaines limites de notre modèle…

Nous avons vu un modèle d’hyper mobilité, d’hyper consommation vaciller face à l’infiniment petit, confinés comme au Moyen-âge à l’heure de l’intelligence artificielle, des GAFAM, du Big data, des voyages sur Mars… un virus donc, mortel pour une partie très minoritaire, venu d’animaux sauvages si loin de nous a tout chamboulé… nous avons vu que la technologie ne pouvait pas tout en tout cas pas assez rapidement, cela peut nous interroger consciemment ou pas, et ouvrir une période fertile, ou plutôt « sensible », pour Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, le Covid nous a en quelque sorte rappelé à l’ordre, nous ne sommes pas au-dessus des lois de la nature… c’est, pour beaucoup d’entre nous, un choc…

Qu’est ce qui pourrait sortir de cette expérience inédite ?

C’est évidemment très difficile à dire mais sans doute a minima le fait de réaliser les limites du monde dans lequel nous vivons mais aussi les conséquences de nos choix en tant qu’espèce. Pour Boris Cyrulnik, trois hypothèses sont envisageables. Rien ne change et dans 3 ans un autre virus fera son apparition, si après le chaos nous ne donnons pas de sens à l’histoire nous risquons de nous réfugier dans le discours de politiques populistes qui se diront sauveurs et providentiels, et enfin, 3ème voie, un nouvel ordre social…

Valère Corréard/Social Lab (01.11.2020)

Pour aller plus loin :

Retrouver la version longue de linterview de Boris Cyrulnik, c'est sur ID (l'Info Durable)

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zoé 02/11/2020 18:44

Nous récoltons le fruit de notre course au profit et je suis loin de croire que cela va changer la façon de voir les choses de nos décideurs mais aussi de nombreux consommateurs! Mais je suis une pessimiste.

Jacky 01/11/2020 18:08

Lorsque je vois cette belle photo de baies d'églantines, je pense à toutes ces merveilles que la nature a offerte aux hommes cette année. Très peu ont ramassé les fruits innombrables aux pieds des arbres. Se baisser est trop dur, c'est plus simple de les acheter. Peut-être changerons nous dans quelques temps?

Béa kimcat 01/11/2020 17:40

Quelle issue y aura-t-il ?

Françoise 01/11/2020 15:43

Je pense que ces hypothèses ne peuvent pas être aussi distinctes dans le contexte actuel, de plus en plus chaotique. Il y aura inévitablement d'autres virus mais pourquoi dans 3 ans alors qu'ils sont peut-être déjà là... Rien ou pas grand-chose pour les freiner parce que les officiels se gardent bien de donner les bons conseils concernant la santé et l'alimentation. Ils se réfugient toujours derrière cette affirmation bien pratique : "on ne sait pas grand-chose de ce virus". Soit ils ne connaissent pas ces conseils, soit ils préfèrent les ignorer car il ne faudrait surtout pas compromettre la vente d'un hypothétique vaccin qui, quelle que soit son efficacité, rapporterait sans doute bien davantage, mais bien sûr pas à tout le monde. Les riches auront donc toujours leurs poches bien pleines, ce qui n'empêche pas un nouvel ordre social d'émerger, mais au beau milieu du chaos, si nos gouvernants ne changent pas d'attitude. D'où l'ignorance dans laquelle nous sommes et resterons sans doute encore longtemps concernant la viabilité de ce nouvel ordre social que nous voulons écologique et que nous n'arriverons peut-être jamais à instaurer. Mais nous avons de très bonnes raisons de continuer à lutter quand même...

Jean-Louis 02/11/2020 06:10

Voilà un point de vue que je rejoins complètement ! Mes craintes sont rigoureusement les mêmes quant à ces vaccins que l'ont nous promet salvateurs et, surtout, qui seront OBLIGATOIRES ! J'ai de bonnes raisons de m'opposer à ces méthodes qui, effectivement, font la fortune de certains mais qui, d'autre part, détruisent également des existences ! Je reste persuadé que nous -l'ensemble des humains- devons instamment changer nos manières de vivre pour arrêter cette folle course qui est notre lot actuellement ! Mais, les dirigeants du monde, ne semblent pas s'y résoudre quant au plus grand nombre, il ne pense qu'à jouir de son existence en se moquant de ce qu'il adviendra à ses enfants que, paradoxalement, il continue à mettre massivement au monde... La réponse universelle ne peut être que le chaos...