Quatre fours géants pour nourrir les sans-abris de Beyrouth

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Au Liban, une organisation caritative cuisine des milliers de repas pour venir en aide aux sans-abris et promouvoir la paix dans le pays…

Tout le monde met la main à la pâte autour du four livré par grue. Photo : @greatoven

Créé il y a à peine deux ans, The Great Oven, qui signifie “Le Grand Four” en anglais, mêle convivialité et créativité.

Des années de conflit

L’histoire du Grand Four commence dans la ville de Tripoli, sur la côte nord du Liban, à 90 km au nord de Beyrouth. Malheureusement, la ville reste très marquée par l’histoire récente, bon nombre de ses quartiers ont été dévastés par des années de conflit. Aujourd’hui encore, trente ans après la fin de la guerre civile libanaise, les tensions intercommunautaires sont encore palpables.

Une grande cuisine communautaire

C'est le chef cuisinier espagnol-irlandais James Gomez Thompson et la productrice d’émissions de télévision Nour Matraji qui en ont eu l’idée. Afin de rassembler la population autour d’un projet fédérateur pour atténuer les tensions, ils ont mis en place une grande cuisine communautaire organisée autour d’un four de plus de deux tonnes qui permet à n’importe qui de se former à la cuisine et de confectionner des repas pour les plus pauvres.

Un projet aussi artistique 

À Tripoli justement, l’objectif était de pacifier les relations entre anciens combattants rivaux et jeunes militants. Et le tout est saupoudré d’une belle dose artistique. Des artistes participent, ils sont musiciens, peintres, écrivains...

Producteurs locaux 

Les fours de The Great Oven ont vocation à être utilisés durablement par les communautés bénéficiaires : plutôt que de recevoir leurs repas “passivement”, elles mettent la main à la pâte ! Pour ce faire, l’organisation propose non seulement des formations gratuites mais elle met aussi en lien la communauté avec des acteurs de l’aide alimentaire et des producteurs locaux afin de créer une chaîne d’approvisionnement durable qui puisse en plus booster l’économie locale.

4 fours géants à Beyrouth

The Great Oven a déployé ses activités dans d’autres zones sinistrées. Et particulièrement à Beyrouth après la gigantesque explosion qui a détruit les logements de plus de 300 000 personnes le 4 août dernier. L’équipe a décidé d’installer quatre fours géants dans la capitale. Ils ont dû être livrés à l’aide d’une grue avant d’être soigneusement décorés par des artistes bénévoles.  Maintenant, des DJs viennent régulièrement mixer pour animer la préparation des repas !

Emmanuel Moreau*

 

Plus d'explications avec Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau*

 

*Esprit d’Initiative, du lundi au vendredi à 6h18 sur France Inter

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
On se réjouit de voir que les projets et actions de tous ces bénévoles qui viennent en aide aux Libanais ont de multiples objectifs. Car les Libanais souffrent de tant de maux...
Répondre
Z
Une belle initiative solidaire qui réchauffe les cœurs.
Répondre
B
Bravo pour cette belle initiative !!
Répondre
C
C'est une superbe initiative et une bien bonne cause! Je me demande jyste comment iks font pour payer la nourriture, mais iks semblent se débrouiller. Bonne journée!
Répondre
D
Une fois encore on constate qu'il y a ceux qui détruisent et parfois au plus haut sommet et ceux qui réparent, aident, construisent; il semble que ces derniers soient de plus en plus nombreux...bravo et merci à eux
Répondre
E
Bravo à toutes ses personnes bénévoles pour leur travail !
Bonne journée
Répondre
M
Bravo à ces organisations bénévoles pour leur formidable travail.
Heureusement qu'elles prennent le relais des officiels qui eux sont complètement défaillants ...
Répondre
J
Mardi dernier, Arte a diffusé dans Théma, un excellent reportage, "Liban l'épreuve du chaos". Il explore le pays depuis le début du siècle jusqu'à aujourd'hui. La situation actuelle du pays est dramatique. Bravo à tous ces bénévoles qui tentent de relever les habitants. Retrouvez ce reportage en replay. Arte diffuse ce soir dans la même émission " la face cachée des énergies vertes".
Répondre
D
Exemple "VOIX LIBRES" la terre des enfants, en Bolivie, ONG créée y a 20 ans, par Marianne Sébastien, prix international des Droits Humains. C'est une démocratie active qui oeuvre pour les plus démunis.
A voir +++. OUI, grâce à de belles personnes, le monde évolue. merci !
Répondre
J
Nos sociétés se montrent souvent sans cœur, d'un féroce individualisme, parfois même cruelles ! Il est donc d'autant plus réconfortant de constater que, "Ici et Ailleurs" de belles personnes se démènent pour venir en aide aux plus défavorisés ! Merci à tous ces anonymes qui sont véritablement fantastiques...
Répondre