Bornéo, des sarbacanes contre les bulldozers

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Au cœur de la dernière forêt primaire de Bornéo, le peuple Penan tente de résister à la destruction accélérée de son lieu de vie par les industries du bois et de l’huile de palme…

Située sur la partie malaise de l’île de Bornéo, la forêt équatoriale du Sarawak abrite encore une quarantaine de peuples autochtones, parmi lesquels les Penan. En l'espace de quelques décennies, 90 % de sa superficie ont été anéantis par les industries du bois et de l’huile de palme. Les Penan, dont la culture et l'histoire s'enracinent dans cette nature luxuriante et dont le mode de vie est menacé, se sont majoritairement pliés, depuis les années 1950, à la sédentarisation imposée par le pouvoir central. Mais ils n’en continuent pas moins de résister, comme Peng Megut, l'un des derniers Penan à perpétuer le nomadisme, et son oncle Selai Sega…

Documentaire : Bornéo-Des Sarbacanes contre les bulldozers (43 :09) https://www.arte.tv/fr/videos/092195-000-A/borneo-des-sarbacanes-contre-les-bulldozers/

Disponible du 02/10/2020 au 01/11/2020

A voir également :

Vidéo : J’ai vu le scandale de l’huile de palme (24 :59)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chantal Desjardins 08/10/2020 08:51

Il faudrait boycotter tous les produits contenant de l'huile de palme....c'est possible, on y arrive.
Quand plus personne n'achètera ces produits, le marché s'écroulera petit à petit.
Mais il est difficile de convaincre la population.
Quand nous aurons pris conscience de ce grave problème, il sera trop tard. Il est donc important de transmettre l'information au plus grand nombre.
En attendant, nous perdons toutes nos forêts primaires, les peuples nomades, les animaux perdent leur habitat. Idem en Amazonie et en Afrique.
Merci de nous avoir transmis cette vidéo.

Zoé 05/10/2020 20:27

Money is money et la vie des gens ne pèse pas lourd!

dominique 04/10/2020 18:55

Ils se battent pour eux et ils ont bien raison et ce faisant ils se battent aussi pour nous tous....

Claire 04/10/2020 08:58

Un documentaire touchant que j'ai regardé avec intérêt ! Quelle émotion et quelle colère aussi contre les destructeurs...

danièle 03/10/2020 19:29

Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été pêché, alors on saura que l'argent ne se mange pas ! GERONIMO, chef amérindien des Apaches Chiricamas (1829-1909).