Le pré des papillons…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans cette prairie, des papillons extraordinaires : azurés du serpolet, cuivrés et toute une vie insoupçonnée grâce au serpolet, aux mauves, aux scabieuses...

Images extraites de la vidéo de Dominique Schmitt « Le pré aux papillons » (Cliquez pour agrandir)
Images extraites de la vidéo de Dominique Schmitt « Le pré aux papillons » (Cliquez pour agrandir)Images extraites de la vidéo de Dominique Schmitt « Le pré aux papillons » (Cliquez pour agrandir)

Images extraites de la vidéo de Dominique Schmitt « Le pré aux papillons » (Cliquez pour agrandir)

Pourquoi ? Parce que l'éleveur, laisse sa place à la nature : ses animaux pâturent au printemps, puis vers mi-juin, la nature s'épanouit... et permet à l'éleveur de remettre ses animaux sur une belle prairie fin août !

« Partager les espaces avec la nature, voici une des clefs pour faire face aux futures canicules et participer à la sauvegarde de la biodiversité ! » Dominique Schmitt

Vidéo : Le pré des papillons, azurés du serpolet, cuivrés mauvins et autres merveilles. (7 :19)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
bravo
cette vidéo est claire et explicite.
tous mes encouragements.
Répondre
C
C'est superbe ça! Ce serait bien que plusieurs prennent exemple sur lui. Jolie vidéo! Bises et belle journée.
Répondre
J
Nous avons beaucoup de thym serpollet et je n'ai pas remarqué de fourmilière sous ces plantes. Est ce que Dominique Schmitt est de notre région ? Son film est superbe.
Répondre
C
Très beau et pédagogique documentaire : j'adore...
Merci pour le partage !
Répondre
J
Magnifique vidéo ou j’ai particulièrement apprécié de découvrir le stratagème de l’Azuré du serpolet pour se reproduire, aidé en cela par… les fourmis ! Merci à Dominique Schmitt pour ces belles et réconfortantes images !
Répondre
D
un pré où broutera aussi l'entomologiste !
Répondre