L’appel de Yana, une adolescente de 17 ans

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Il y a quelques jours, en traversant un village voisin, j’ai rencontré Yana, une pétillante jeune personne, qui, du haut de ses 17 ans, ne craint pas d’interpeller ses pairs ainsi que les divers ‘’grands’’ de ce monde dont l’inaction face aux problèmes environnementaux la laisse stupéfaite et en colère ! A l’instar de la suédoise Greta Thunberg, elle accuse et elle s’engage concrètement en participant à divers mouvements initiés par des jeunes pour mettre les adultes devant leurs responsabilités…

Yana, une adolescente très engagée… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Yana, une adolescente très engagée… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

‘’Mon indignation envers vos fourberies me permet de vous dédier cette lettre, tout comme je me permets de vous rappeler, à vous, chefs d’états, hommes et femmes politiques, multinationales et citoyens du monde le crépuscule qui s’affaisse sur la Terre Mère. Je m’adresse aux prédateurs humains que vous êtes, sans la moindre petite once de moralité qui vous permettrait pourtant de prendre conscience du génocide qui se déroule sous nos yeux.

Je m’adresse aux grands imposteurs de notre fragile société qui n’ont pour but que le profit, profit trop souvent sale qui nourrit votre orgueil et rend misérable votre humanité. Vous dévastez avec une rare arrogance et plaisir évident les terres fertiles, boisées et habitées, ne laissant à vos prochains qu’une biodiversité saccagée où règne le désordre d’une chaîne alimentaire trouée par vos actes. Comme Monsanto qui asphyxie avec sourire nos terres, les noyant de pesticides inutiles et ne laissant à nos enfants et à nos parents que des particules cancérigènes à respirer. Ou Nutella, jouant à qui détruira le premier la forêt Amazonienne, quitte à raser l’ensemble des arbres qui nous permettent de respirer.

Mais ce n’est pas tout! Vous vous vantez, sadiques comme le diable, de torturer les êtres vivants qui se retrouvent dans vos abattoirs, les emprisonnant tels des meurtriers, les empêchant de connaître le repos et l’air pur nécessaire à leurs poumons, qui sont pourtant les mêmes que les nôtres. Je ne comprendrais jamais non plus votre passion pour le gaspillage, cela est-il si plaisant de jeter la nourriture dont beaucoup d’affamés auraient besoin ? D’ailleurs, affamés que vous exploitez avec pour seule consolation qu’ils coûtent moins cher sur votre fortune. Vous vous prenez pour des héros mais laissez-moi vous faire revenir à la raison : vos portraits sont les mêmes que des aliénés courant après des billets de banque.

Je m’adresse aux hommes et aux femmes politiques des plus grands et des plus petits pays. Je vous annonce que la sieste est finie depuis bien longtemps, car l’écroulement du monde laisse des conséquences bien trop importantes pour qu’on les ignore tels des aveugles. Les indécents bourrages de crânes que vous nous faites subir n’ont pas lieux d’être. La Terre est en train de périr emportant avec elle des îles habitées par des populations et des espèces animales et végétales pourtant indispensables pour une planète saine. Mais vous préférez rester incompétents, organisant de grotesques propagandes simplement enjôleuses pour vos élections. Encore une fois, vos yeux sont aveuglés par l’argent qui n’arrivera pourtant pas à empêcher le déluge auquel nous allons avoir droit.

Je vous condamne pour inaction et égoïsme car vous êtes trop lents et repoussez sans arrêt les décisions nécessaires à notre simple survie… Mais après tout, pourquoi devriez-vous faire le moindre petit effort alors que vous vivez confortablement dans vos palais à l’abri des feux de forêts ou des inondations mortelles? Il faudrait que l’on vous rééduque une bonne fois pour toute, en vous apprenant qu’une dégénérescence de renommée mondiale créé le chaos au sein même de notre espèce humaine.

Je c’est nous, les humains des divers continents, de diverses cultures, ce sont les enfants qui grandissent dans les milieux aisés ou dans les bidonvilles. Nous avons peur, peur que l’inaction humaine causée par le confort des pays développés empiète sur notre avenir déjà bien sombre. Je souhaite vous dire une dernière chose : ce n’est pas parce que vous possédez les plus grandes entreprises que vous ne ferez pas faillite, ce n’est pas parce que votre parti politique est le plus important que vous resterez indéfiniment majoritaire et, enfin, ce n’est pas parce qu’il sera bientôt trop tard pour notre planète qu’il ne faut rien faire...

Donc agissez et agissons ensemble pour tenter de sauver l’avenir des générations futures et minimiser leur agonie face au réchauffement climatique !’’

Avec tout mon respect,

Yana

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Merci Jolie Yana : voilà qui me réjouit le cœur ! Nous autres, désormais qualifiés d'"anciens" avons fait ce que nous avons pu mais, nous n'étions pas bien nombreux... Je me désespère souvent lorsque je vois combien de ''supporters'' se mobilisent et s'enthousiasment pour des gugusses qui courent après une baballe tandis qu'à nos manifs pour dénoncer la pollution, le nucléaire, la guerre... pourtant autant de sujets capitaux pour notre survie, nous n'étions, au mieux, que quelques centaines ! Désormais, avec Greta et d'autres, comme toi, chère Yana, les choses vont, peut-être changer... Je l'espère mais, très franchement, je ne suis pas vraiment optimiste tant les grands de ce monde ne pensent qu'à se remplir les poches et à assouvir leur soif de puissance ! Nous autres anciens sommes bien sûr à vos côtés mais, la masse, elle, ne songe qu'à "consommer" et "profiter"... Comment changer tout ça ?
Répondre
R
Oh que c'est délicat de ta part de me souhaiter ma fête ! Merci chère Yana !
Merci aussi pour ta réponse qui me touche beaucoup : bien sûr que nous continuerons à vous apporter notre aide et notre soutien, à vous, les jeunes ! A près de soixante dix ans, j'en ai connu des combats... et des échecs face à une adversité redoutable et prête à tout pour ne pas céder ni des parts de marché ni perdre d'éventuels électeurs !
La politique et "les politiques" mettent volontiers un mouchoir sur l'écologie et cela arrange le plus grand nombre qui est totalement indifférent à ces questions pourtant cruciales ! Du moment qu'on ne touche pas au Nutella, aux McDo et qu'on leur laisse l'impression qu'ils peuvent faire de bonnes affaires dans les Lidl et tous les autres "temples" de la consommation, ils sont heureux...
Y
Heureusement que vous avec d'autres étiez là aux débuts pour nous permettre, nous les "descendants", de prendre conscience de ce qui se passe... Aujourd'hui tout le monde est au courant que nous sommes en pleine catastrophe écologique mais un des problèmes, de mon point de vu, c'est que les populations n'en n'ont pas réellement conscience. Donc il ne faut pas s'arrêter de partager, de faire prendre conscience ( je dis ça mais je suis certaine que la majorité des adhérents de ce blog l'on compris et le font...), c'est pour le moment ce que j'arrive de mieux à faire avec mes grands-parents, les élèves de l'école, les gens du village ou ceux que je croise. Ensuite il faut montrer l'exemple pour encourager les autres! Rose n'oubliez pas que l'ancienneté n'est pas un inconvénient, au contraire. Qu'importe l'âge, il nous faut être soudés jusqu'à ce que les mentalités changent et je suis certaine que, malgré l'énorme boulot qu'il reste, on est sur la bonne voie!
Un grand merci pour votre message, et bien sûr: bonne fête Rose!
D
Très bien Yana et vivent les jeunes qui, comme vous, s'engagent et nous rappellent que nous avons failli...
Répondre
B
Bravo à Yana !
Répondre
B
Superbe lettre : félicitations à Yana pour son engagement ! Nous n'avons aucune leçon à donner à ces jeunes qu'il nous faut au contraire soutenir impérativement dans leurs combats !
Répondre
A
N'oublions pas que nos politiques sont légitimes, je veux dire qu'ils ont été élus... Merci Yana, espérons que bcp de jeunes pensent ainsi mais j'ai un peu peur : tous sont d'accord pour soutenir l'écologie... à condition de ne pas toucher à leur pot de Nutella. Et quand ils seront grands, ils seront d'accord pour fermer les usines polluantes... à condition que ce ne soit pas celle où ils travaillent. Mais positivons, il faut bcp de jeunes comme Yana et qui sait, les partis écologistes seront peut être des partis écologiques et non des partis qui vont avec l'air du temps et dont les élus n'ont d'autres ambitions que d'être ... réélus.
Répondre
S
Je dis "bravo" ! La valeur n'attend pas le nombre des années...
Répondre
O
Bravo Yana, c'est vrai. Ce n'est pas parce qu'il est trop tard qu'il ne faut rien faire. Sinon on se réveille le lendemain avec la gueule de bois ET mauvaise conscience.
Répondre
D
Hier désespérée, je reprends espoir grâce à cette lettre admirable qui dit tout avec talent, conviction, détermination. Je suppose qu'il s'agit d'une lettre ouverte ? Comment faire pour qu'elle soit amplement diffusée dans la population et qu'elle parvienne à ces décideurs qui tuent la Planète et ses habitants. Elle est d'autant plus légitime qu'elle émane d'une de ceux qui n'en sont qu'au début de leur vie et vont connaître le désastre que nous leur laissons . Formidable jeune fille tiens bon !
Répondre
M
Bravo pour ton engagement ,en espérant que ton exemple soit suivit par beaucoup d'autres jeunes.
C'est à vous de vous battre pour sauver le monde car il ni a plus grand chose attendre des plus âgés.
Perso j'ai commencé à militer pour le respect de l’environnement il y a plus de 50 ans ...et nous avons échoué sur toute la ligne. J'espère que vous, vous arriverez à changer le monde mais le combat sera rude devant l'indifférence,la cupidité, la lâcheté et la stupidité du plus grand nombre.
Il va vous falloir beaucoup de courage et de volonté pour arriver à bouger les choses. Je vous souhaite de réussir, la survie d'une planète vivable en dépend.
Répondre
J
Cette jeune fille porte au cou une libellule, symbole du changement et de la lumière . Devons nous y voir un signe?
Répondre
Y
Je l’espère !!
E
Super ! J'adhère...
Je suis du même âge et également engagé dans diverses associations de protection de la nature ! Ne baissons pas les bras et, comme Yana, mettons les responsables devant leur inconséquences !
Répondre
R
Un grand bravo... Elle a tout dit !
Répondre
S
Bravo à Yana... son regard sur la situation actuelle est très juste ... elle fait preuve de beaucoup de maturité et d’analyse du haut de ses 17 ans ! C’est également très courageux. Espérons que les consciences vont se réveiller très vite... car comme elle le dit, ce n’est pas parce qu’il sera bientôt trop tard pour notre planète qu’il ne faut rien faire ! Il est encore temps de réagir...
Merci Jean Louis pour ce partage...
Bon dimanche à tous,
Répondre
Y
Bonjour à tous!
C’est extrêmement encourageant de voir de bons retours sur cet article et des « bravos » pour mon engagement qui est le même que le vôtre. Un grand merci et ne perdons pas espoir !
Répondre
E
Ouah ! beau texte plein de bon sens !
Je pense que la haute sphère qui brasse le pognon et se sert très largement au passage ne sera jamais prête à agir et c'est bien regrettable.
Courage à cette demoiselle qui j'espère entrainera la jeunesse et les moins jeunes avec elle.
Répondre
D
OUAAW,.........Bravo et merci Yana !
Répondre
L
Bravo à Yana : peut-être que nous autres "anciens" n'avons pas su nous engager assez tôt dans cette bataille qui pourtant, est essentielle !
Répondre
E
Merci Mademoiselle, continuez votre combat !
Répondre
C
Bravo à cette jeune personne au joli et insolite prénom ! On ne peut que se réjouir face à cette génération qui se soulève et se rebiffe : il s'agit de leur devenir, de l'avenir d'une planète que nous leur léguons dans un bien triste état...
Répondre
J
Yana à la fraîcheur de la jeunesse et la volonté de changer le monde... un peu ce que nous autres, vieux briscards, n'avons plus ! Nous sommes désenchantés et, pour ce qu'il en est de la volonté, elle est à l'image du reste : considérablement décatie... même si, personnellement, je fais ce que je peux et, malgré l’usure du temps, je continue à me battre ! Merci à Yana de nous donner un souffle nouveau et de rallier d’autres jeunes comme toi à la seule lutte qui vaille : le changement climatique et l’indifférence générale qui va avec…
Répondre
D
avant d'accuser et de condamner, agir !
Répondre
Y
Je suis complètement d’accord avec vous... et comme l’a dit Jean-Louis je participe au maximum à des actions qui lutte contre le réchauffement climatique et tout se qui s’en suit. Mais malheureusement, et je crois comme beaucoup, j’aimerai en faire encore plus.
J
Du haut de ses 17 ans, Yana se bat ! Au quotidien, chez elle et dans son village : elle participe à des opérations de nettoyage de déchets (que de gros dégueulasses laissent derrière eux). Dans son entourage : en sensibilisant les jeunes de son âge, à l'importance de ce qui en en jeu... En militant activant dans diverses associations et collectifs qui agissent concrètement sur le terrain... et les esprits !
Honnêtement Domi : tout le monde ne peut pas en dire autant !
Avant de juger... il faut connaître.