Images de…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Partis des hauteurs de Stosswihr, la balade du jour nous mène vers le Lac Vert, puis le Tanet et, enfin, à l’Auberge du Schupferen où Michel a eu la bonne idée de nous réserver une table pour le déjeuner… végétarien bien sûr ! Le retour vers le point de départ –de la descente uniquement- n’est plus qu’une formalité pour ne pas dire une partie de plaisir…

Le Tanet. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Tanet. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le lac Vert ou lac de Soultzeren est un petit lac du versant alsacien des Vosges dans le fond de la vallée de Munster. Il se situe au pied du massif du Tanet qui s'élève entre 1000 et 1280 mètres d'altitude. Le site du Tanet domine les cirques glaciaires du lac Vert et du lac des Truites. De fin juin à fin juillet, la multiplication rapide d'une algue trouble les eaux du lac qui deviennent verdâtres… (Source : Wikipédia)

Le Lac Vert. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Lac Vert. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Lac Vert. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Lac Vert. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Tanet surplombe la combe du Valtin sur le versant lorrain, et les forêts et anciens pâturages du lac Vert et de la vallée d'Altenbach sur le versant alsacien. Ces deux vallées ouvertes vers l'orient sont formées d'anciens cirques glaciaires profondément creusés et ciselés, notamment ceux du lac Vert et du Seestaettlein. Le Tanet est situé entre le Gazon de Faîte et le Monthabeu, entre le Dreieck et le vieux col de Monthabeu.

Son sommet au nord du Haut Fourneau culmine à 1 292 mètres d'altitude. Il est recouvert de blocs rocheux, aussi les nomme-t-on communément les rochers du Tanet. Leur dénomination correspondante en alsacien ou allemand est Taneckfelsen(Source : Wikipédia)

Images de…
Images de…Images de…
Images de…Images de…
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

L’Auberge du Schupferen

Pas facile de trouver l’auberge de Christophe Kuhlmann, qui veille à préserver sa tranquillité et celle de sa petite famille. D’où des jours d’ouverture plutôt restreints… L’endroit tout comme les quelques plats servis dans un cadre qui n’a pas bougé depuis des décennies valent absolument le détour (…) L’auberge est située au bord d’un replat qui domine la vallée de Munster. En hiver, les prés aux alentours sont investis par les skieurs alpins. La vue sur le Hohneck est superbe. La nourriture qui vous est servie est simple et délicieuse. Goûtez en entrée le chèvre chaud fait maison accompagné de ses crudités. Après, on vous conseille vivement les fleishschnakas, une spécialité régionale qu’ici on concocte avec amour… (Source : Visit.Alsace)

Images de…
Images de…Images de…
Images de…Images de…
Images de…
Images de…Images de…
Images de…Images de…
Images de…
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Balades, Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Des photos absolument superbes ! Merci pour la balade en images ! Et ce déjeuner avait tout pour plaire! <br /> bon ça fait un peu loin de chez moi !
Répondre
J
Merci chère Zoé : nous avons effectivement passés, mon ami Michel et moi, un excellent moment lors de cette très belle balade et, bien sûr, à l'auberge du Schupferen qui, d'après l'affluence de ce mercredi-là, semble très prisée : la majorité de la clientèle était constituée d'habitués, venus là en voiture... Michel me l'a d'ailleurs confirmé : beaucoup de connaissances ou de têtes connues de la vallée proche, se donnent régulièrement rendez-vous là ! Nous y avons également fait la connaissance de nos voisins de table : un charmant couple, originaire de... Phalsbourg (c'est à côté de chez moi) ! Comme quoi, ''les grands esprits...''
D
Merci Michel; pas sûre que ce soit elle que nous avons vue il y a 2 ans...en revanche Gaertlesrain , je me rappelle nous y être arrêtés en descendant vers le lac vert mais j'ai oublié d'où venant; il y a si longtemps, environ 25 ans ! Mais je n'ai pas oublié la tarte aux cerises que nous y avions dégustée.
Répondre
J
Ta mémoire, Dominique, est remarquable ! D'autant plus que les noms locaux ne sont vraiment pas faciles à prononcer ! Il est d'ailleurs toujours intéressant d'essayer d'en savoir un peu plus quant à l'étymologie mais, là, je préfère que ce soit Michel qui s'y colle...
C
C'est magnifique! Merci de nous montrer ce superbe endroit! Et vous semblez avoir bien mangé! ;) Bises et bon jeudi à vous deux!
Répondre
C
Tant mieux si vous vous êtes régalés dans tous les sens! Je suis un peu moins tous tes messages : je fais un genre de pause "été blogues"! Bisous du Québec!
J
Nous avons, en plus, bénéficié d'une météo idéale : ni trop chaud, avec toutefois un beau soleil et quelques nuages "pour faire joli dans le ciel" ! Avec mon ami -qui, lui, est un habitué de ces sentiers et des auberges et fermes-auberges- nous nous sommes régalés... dans tous les sens du terme ! <br /> Belle journée à toi, chère canadienne qui suit fidèlement mes pages depuis un bon moment déjà !
E
Merci de nous inviter dans ces lieux magnifiques que nous aimons viscéralement et ou nous avons passé des moments magiques.
Répondre
J
Le plaisir, chère Evelyne (et Georges), est évidemment dans le partage de ces pages et je suis heureux que, toi aussi, tu y sois fidèle !
J
"La meilleure façon de marcher, c'est encore la nôtre, c'est de mettre un pied d'vant l'autre et d'recommencer!" Y'a pas d'jambes de bois dans votre beau périple vosgien!
Répondre
J
Pas de jambe de bois en effet même si, les miennes me jouent souvent des tours assez désagréables... Mais, je n'ai pas failli et j'en suis très content !
B
Magnifique balade !!
Répondre
J
Tu l'as dit Béa : l'avantage des Vosges -en ce qui me concerne- c'est qu'en très peu de temps on peut y être ! Pour aller à Stosswihr, chez Michel, il y a 2 heures de route... Mais, il a aussi beaucoup plus proche... Seulement, le quotidien fait qu'on prend (trop) rarement le temps de la découverte...
C
j'irais bien faire un tour !
Répondre
J
Une idée de destination à noter pour plus tard, pourquoi pas ?
M
Pour répondre à Dominique, il s'agit du Gaertlesrain, ancienne ferme auberge dont la partie auberge est maintenant fermée Les anciens ayant des problèmes de santé, la fille n'est pas intéressée et le fils célibataire ( un coeur à prendre ) ayant assez de boulot avec sa ferme pour s'encombrer encore avec de la restauration!
Répondre
M
Je rajoute aux commentaires de Jean Louis que le Schupferen n'est "qu'une" auberge et pas une ferme auberge alors que du fait de son authenticité et des produits utilisés venant de la ferme , elle le mérite 100 fois qu'une autre<br /> Vous aurez compris que Marie et Christophe n'ont pas envie de s'embêter ni avec des réglementations, ni avec des normes<br /> A quoi bon, ils sont dans le vrai !<br /> C'est ouvert les mercredi, samedi et dimanche<br /> Réservations fortement conseillées
Répondre
D
Un repas végétarien dans une ferme-auberge: un exploit !!! Quel bonheur de traverser ces paysages en images ....comme si on y était, puisque ne pouvant plus guère le faire en marchant, merci Jean-Louis. Cette ferme-auberge nous ne la connaissons pas et pour cause si je lis bien.....mais il me semble reconnaître, surtout grâce aux oies, un lieu que nous avons découvert il y aura bientôt 2 ans, voulant rejoindre à pied le lac des Truites depuis le lac Vert; ça commençait par une grimpette rocailleuse alors nous avons abandonné peu après cette maison qui semblait fermée ce jour-là ; mais les Vosges c'est aussi les cures thermales et pourquoi pas soigner ses rhumatismes à Vittel pour pouvoir repartir sur ces sentiers qui nous ont donné tant de bonheur: la vue, les senteurs, les fleurs , les animaux de rencontre, l'oubli de la société trépidante; notre grand qui courait devant et la petite qui traînait derrière ...souvenirs souvenirs !
Répondre
S
...quant au gazon du Faing il surplombe le Lac Noir, et est constellé de myrtilles, qu'il faut bien nettoyer à défaut de s'exposer à la leptospirose.
Répondre
S
leptospirose --> rongeur. Un médecin m'avait averti de ce risque.
J
La leptospirose ? Non, je ne pense pas qu'il y ait le moindre risque de ce côté-là... L’échinococcose alvéolaire menace peut-être davantage mais, à cette altitude, ce serait vraiment jouer de malchance que de tomber sur des fruits contaminés par un renard...
J
L’Alsace et les Vosges un paradis pour la randonnée et en plus on mange bien dans les fermes-auberges et gîtes. Des photos pour rêver et faire des projets.
Répondre
J
Je confirme JC ! Et j'espère pouvoir récidiver bientôt...
C
Merci pour cette nouvelle balade qui me comble : j'aime beaucoup les Vosges !<br /> Vos photos sont -comme à chaque fois- superbes...<br /> Bonne continuation.
Répondre
J
Merci Claire, fidèle d'entre les fidèles ! J'ai toujours grand plaisir à ces partages et, si les photos sont appréciées, j'en suis doublement heureux !
D
voilà qui donne envie d'y aller
Répondre
J
Sans travailler pour les offices de tourisme -qui font très bien leur boulot- c'est un plaisir de partager de tels coups de cœur...