Chasse à la tourterelle des bois : la France tente de pigeonner l’Europe

Publié le par Jean-Louis Schmitt

A peine arrivée, Barbara Pompili va-t-elle ouvrir le feu sur la tourterelle des bois, espèce en voie d’extinction, malgré l’injonction de la Commission Européenne d’y mettre fin ?

Tourterelle des bois. Photo : © Fabrice Cahez

Le Ministère de la transition écologique s’apprête à laisser tuer 17 460 tourterelles des bois dès la rentrée de septembre. Alors qu’une infraction a été ouverte par la Commission Européenne contre la France qui laisse chasser cette espèce en danger, et que le candidat Emmanuel Macron s’était engagé à stopper la chasse des espèces en mauvais état de conservation.

La LPO invite ses sympathisants à participer à la consultation publique ouverte jusqu’au 12 août afin de s’opposer à ce projet d’arrêté incompréhensible. Inscrite sur la liste rouge de l’UICN, la Tourterelle des bois est menacée d’extinction au niveau mondial. Ses effectifs en Europe sont en chute libre (-80% depuis 1980). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France. Des pays comme le Royaume Uni pleurent déjà sa disparition. Et ce ne sont pas les milieux favorables qui manquent.

Le 2 juillet dernier, la Commission Européenne a pourtant adressé un avis motivé à la France afin qu’elle prenne des mesures urgentes contre la chasse des espèces en mauvais état de conservation et en premier lieu la Tourterelle des bois.

L’an dernier, consulté par le Ministère en charge de la transition écologique, un comité d’experts scientifiques a conclu à la nécessité de stopper au moins provisoirement la chasse de cette espèce afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme. L’Etat a quand même cédé au lobby cynégétique et accordé un quota de 18.000 oiseaux, jurant que les « prélèvements » seraient encadrés, rapportés et analysés. Las, les chasseurs n’ont pas déclaré toutes leurs prises et personne n’est en mesure de dire si ce quota a été respecté ou non faute de contrôles suffisants. Le recours de la LPO contre cet arrêté ministériel du 30 août 2019 n’a toujours pas été examiné sur le fond. Le chiffre de 17.460 proposé cette année à la place de 18.000 prend simplement en considération une baisse de population estimée à 3 % par an.

Pour Allain Bougrain Dubourg : « Le Premier Ministre Jean Castex a annoncé la main sur le cœur une prise en compte des enjeux écologiques par le nouveau gouvernement. Le voici devant l’épreuve du feu. Les Français sauront vite à quoi s’en tenir »

LPO (24 juillet 2020)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vingtdeux Nelly 09/08/2020 12:55

Comme le dit Bougrain D. nous saurons vite à quoi nous en tenir!

Bertrand Camus 09/08/2020 12:00

Barbara Pompili avait bien commencé en s'opposant à Schraen au sujet de la chasse à la glu. Elle va avaler une couleuvre car Castex va évidemment donner à ces salopards de chasseurs ce qu'ils sont venus demander.
Au sujet de la tourterelle des bois, j'espère qu'elle ne va pas laisser faire comme avaient fait avant elle les incapables notoires de de Rugy et Borne. Si elle a une vraie conscience écologique et une vraie position contre toutes les chasses et les maltraitances animales, elle doit monter au créneau même contre l'avis du monarque, soumis aux lobbys de la chasse, de la pestichimie et de la finance mondiale. Elle sera soutenue par plus de 86% de Français.

Rotari Laura 07/08/2020 13:11

C'est abominable, tout court.

Claire 06/08/2020 05:35

Ces chasses soit disant "traditionnelles" sont révoltantes et n'ont absolument aucune raison d'être si ce n'est qu'elles permettent à certains de se défouler et de s'amuser ! Aucun écologiste digne de ce nom ne devrait agir ainsi et plomber un peu plus encore la biodiversité...
J'ai participé à la consultation !

Jpl 05/08/2020 19:43

Probablement une personne de plus à inscrire sur la liste rouge de ceux qui n’entendent pas, restent muets quant au désastre de plus et ne voient rien sauf leur carrière accompagnée de retour sur investissement...

Béa kimcat 05/08/2020 16:42

Bien sûr j'ai participé à l'enquête.

Béa kimcat 05/08/2020 16:39

C'est scandaleux !!!!!!!!!!!!!!!

Zoé 05/08/2020 16:17

Le lobby de la chasse ne laissera rien faire et c'est bien triste de voir Pompili avoir accepté ce ministère, mais elle doit avoir les dents qui rayent le parquet!

dominique 05/08/2020 13:32

Participation à l'enquête effectuée; en effet grâce au lien de l'article , c'est vite fait !

dominique 05/08/2020 13:23

Depuis sa nomination, je pense que B Pompili, une opportuniste notoire, n'aura pas le cran de s'attaquer au lobby chasse.....je ne demande que constater l'inverse ! Je lis ici, en voie d'extinction ou pas, pourquoi s'acharner sur ces petites vies; nous ne pouvons évidemment pas comprendre ...et pas accepter. Mais le nombre de tourterelles des bois est bien en nette régression, nous le constatons, naguère au mois de,juin il fallait être très vigilant sur les routes de campagne car elle étaient nombreuses à s'y poser, je n'ai d'ailleurs jamais su pourquoi; désormais: plus personne !!! Un des aspects d'un monde que nous avons laissé détruire !

Anne 05/08/2020 11:29

J"ai mème mis un 2ème commentaire car qui peut croire que l'article 2 sera suivi : "Article 2I. -Tout chasseur ayant prélevé une tourterelle des bois l’enregistre en temps réel, dès qu’il est en possession de l’oiseau capturé, sur l’application mobile « ChassAdapt » mise à sa disposition par la Fédération nationale des chasseurs. À défaut d’enregistrement, le chasseur se trouve en infraction"....Ben voyons... ils sont où les Bisounours ???

Anne 05/08/2020 11:06

Récemment j'ai vu que B. Pompili s'attaquait aussi à la chasse à la glu. Je l'ai vu par une vidéo d'un certain Richard de Terre qui avec une mauvaise foi évidente expliquait que cette chasse n'était plus faite que par qq papys et il mettait en regard l'extermination des gorilles dans les mines de coltan (Niobium et tantale utilisés en électronique et donc notamment pour les ordis)... Il expliquait que la chasse à la glu ne tuait pas "tous les corvidés" en utilisant le fait que sur les réseaux sociaux les gens lisent en diagonale et liront surement "ne tuait pas tous les oiseaux". Je me suis dit que pour en arriver là c'est qu'ils se sentent cernés par l'opinion publique. Mais suivons bien pour voir si l'opinion publique commence à faire bouger les choses et si ce nouveau gouvernement prendra bien en compte ces enjeux écologiques. A suivre donc....

Michelle Petit 05/08/2020 10:04

C'est fait pour ma participation à l'enquête publique et je relaie au plus grand nombre. J'ajoute que c'est d'une simplicité enfantine et que tout le monde peut participer! Il n'y a qu'à cliquer et à apposer son commentaire à la fin.
Plus généralement, il s'agit d'une tuerie organisée... A qui profite le crime?
C

Anne 05/08/2020 10:54

Merci Michelle, c'est fait également et très facile à faire.

Jacky 05/08/2020 08:16

Les plus forts en g..... passeront toujours. Je souris à la lecture du terme " prélèvements encadrés ".

domi 05/08/2020 06:34

pourquoi s'acharner sur ces petits oiseaux ?

Jean-Louis 05/08/2020 06:08

Espèces menacées ou non, cette pratique consistant à vouloir "gérer" à la place d'une Nature qui le fait fort bien toute seule, est hautement discutable ! Barbara Pompili aura-t-elle le cran de s'opposer à ce lobby destructeur ? J'en doute fortement... D'autres ont essayé et se sont cassés les ailes !
Heureusement que des associations comme la LPO veillent...
Appel à soutenir vivement... même si je demeure très critique face à ces consultations qui, malgré un nombre de participations opposées à ces pratiques, ne tiennent aucun compte des avis émis !