L’incivisme détruit la planète : la Méditerranée noyée sous les masques jetables

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Les effets du déconfinement commencent déjà à se faire ressentir sur la planète : des masques chirurgicaux ont été découverts en nombre dans la Méditerranée. Certains demandent l’application de mesures fortes ainsi que de sanctions…

« Bientôt, plus de masques que de méduses… ». Photo : Martina Badini/Shutterstock (Cliquez pour agrandir)

« Bientôt, plus de masques que de méduses… ». Photo : Martina Badini/Shutterstock (Cliquez pour agrandir)

Une catastrophe écologique

L’association « Opération Mer Propre », qui nettoie les fonds marins, a exploré les fonds de Golfe-Juan, près d’Antibes. Ils en ont retiré, en plus des déchets « habituels », des détritus spécifiquement liés à l’épidémie de Covid-19 : gel hydro alcoolique, masques chirurgicaux, gants… L’association a filmé sa plongée et l’a postée sur Facebook…

« Ça vous dit cet été de vous baigner avec le Covid-19… ? », ainsi commence Laurent Lambert, le fondateur de l’association. Il poursuit : « Sachant que plus de deux milliards de masques jetables ont été commandés, bientôt il risque d’y avoir plus de masques que de méduses dans les eaux de la Méditerranée. »

« Ça va devenir un vrai désastre écologique. Il y a une semaine, je ne voyais qu’un gant de temps en temps, ensuite, j’ai commencé à en voir de plus en plus », poursuit-il. « Ce n’est que le début. Quand il va y avoir un gros orage, tous les masques et les gants jetés sur les trottoirs ou dans les égouts vont se retrouver en mer. »

Vers une sanction des pollueurs ?

De la même manière que les couches et les serviettes hygiéniques, les masques chirurgicaux sont en polypropylène, qui est dérivé du pétrole. Cette matière met plus de 400 ans à se décomposer. Éric Pauget, député Les Républicains (LR, droite) de la 7e circonscription des Alpes-Maritimes, a déposé une proposition de loi visant à durcir la réglementation. Une amende de 300 € est proposée en ce sens…

Laurent Lambert tient à rappeler que les masques chirurgicaux sont des déchets comme les autres. Il appelle à un sursaut citoyen pour plus de responsabilité : « 80 % des déchets que l’on retrouve en mer viennent de la terre. Tout le monde doit prendre conscience que les déchets doivent être jetés dans les poubelles et nulle part ailleurs. »

Images : Laurent Lambert (Cliquez pour agrandir)Images : Laurent Lambert (Cliquez pour agrandir)Images : Laurent Lambert (Cliquez pour agrandir)
Images : Laurent Lambert (Cliquez pour agrandir)

Images : Laurent Lambert (Cliquez pour agrandir)

Le ministère de l’Écologie a, de son côté, dans un tweet, rappelé la nécessité de jeter convenablement les masques chirurgicaux : dans une poubelle non remplie, ou si elle est remplie, la conserver 24 heures dans un sac hermétique fermé, puis la jeter dans la poubelle à ordures ménagères, et certainement pas dans la poubelle à déchets recyclables…

Il est plus que jamais nécessaire de faire preuve de civisme à l’égard de la protection de la planète. Jeoffrey Peltier, co-fondateur d' »Opération Mer Propre », lance lui aussi la sonnette d’alarme : « Ce sont les prémices d’une nouvelle pollution, annoncée. Dans la mer, on retrouve tout ce dont les Français ont besoin au quotidien. Or, le masque est un nouveau besoin. Les gens le jettent dans les égouts et il se retrouve dans la mer. » La pollution marine est un fléau mondial. D’après National Geographic, en 2019, il y aurait plus de 5,25 trillions de débris en plastique dans les océans, dont 269 000 tonnes flottant en surface…

Marine Guichard/ Daily Geek show (2 juin 2020)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Terrible... Honteux...
Il faudrait que les pollueurs soient sanctionnés au prix fort.
Cela me rend très triste ces incivilités...
Répondre
E
Rien à ajouter d'autre à ce que je viens de lire.
HONTEUX un tel incivisme.
L'humain est un porc qui détruit tout sur son passage depuis de nombreuses années.
Pour ses gens là, la vie n'a aucune importance et c'est bien triste.
Que restera t-il pour les générations futures ?????????????????????????
Merci pour cet article
Répondre
E
Tout à fait, j'aurais peut-être du me relire avant de publier...
J'accepte la correction.
Avec le téléphone je me bagarre souvent !!!
Bon week-end
J
Merci Erika !
Toutefois, voilà qui n'est guère gentil pour les "porcs" qui ont déjà suffisamment de problèmes comme ça ! Je traduis donc votre écrit par : "l'humain est un gros dégueulasse"... Je pense que vous en conviendrez ! Bonne journée.
C
Je vois traîner des masques devant les supermarchés, sur les parking, sur les trottoirs, dans la rue... Les consignes pour lutter contre le Covid 19 sont, entre autres : "de se moucher dans un mouchoir à usage unique et de le jeter ensuite", "de porter un masque et de le jeter"... Comme on ne dit pas aux gens -de toute évidence décérébrés- où il faut jeter les déchets, ils les abandonnent n'importe où !
Notre société est vraiment consternante de bêtise !
Répondre
C
C'est à n'y rien comprendre : pourquoi les gens n'utilisent pas les poubelles? Au Québec, dans le stationnement d'un supermarché, un employé a photographié des masques que les gens jetaient dans les paniers d'épicerie ou par terre : pas très rassurant... Bon week-end!
Répondre
F
Et oui, c'est bien triste, mais plus rien ne peut atteindre ces gens-là, à part peut-être les amendes, et encore. Certains vont crier à l'injustice... Il est bien trop tard pour leur pauvre cerveau.
Répondre
D
Que rajouter à ce qu'écrit Denis, c'est le sentiment de tous ceux qui ne feraient jamais ça; c'est abject, incompréhensible..pas besoin de cours d'instruction civique pour "penser" et agir en fonction; l'école oui et comme Denis je n'ai manqué aucune occasion de tenter d'éveiller l'esprit civique mais si en amont il n'y a pas l'éducation à la maison , c'est souvent vain !
Je me rappelle bien mon fils 40 ans maintenant , à 16 ans il avait enguirlandé un bon copain qui jetait son petit papier de bonbon par terre; et lui avait demandé de le ramasser ; ça lui paraissait évident et ce n'est pas à l'école qu'on l'avait sensibilisé, pas spécialement ; comportements familiaux de base...mais là j'en pleure, vraiment je n'aurais pas cru pour les masques et les gants et nous avons de quoi désespérer...sommes- nous devenus une nation d'abrutis? Les canettes: je rappelle mon conjoint demandant poliment en le vouvoyant à un "jeune " de ne pas jeter sa canette vide par terre dans notre rue; lui indiquant l'emplacement de la poubelle en bas de la rue...il s'est entendu "répondre "espèce de raciste va niquer ta mère" ..et la canette est restée par terre ; pourtant ayant alerté notre maire sur les containers à déchets renversés la nuit peu avant le passage des travailleurs admirables qui les collectent, par des "jeunes"..... ben oui j'aime les jeunes pourtant , elle m'a dit que c'était à nous les témoins de ces actes de leur parler pour les éduquer...alors oui je pleure et je vais apprendre à accepter l'idée qu'on ne peut rien faire ??????
Répondre
D
Je confirme, on commence à trouver des masques et des gants un peu partout et pas seulement en mer... mais je m'empresse d'ajouter: comme on trouvait avant du PQ, des kleenex, des serviettes hygiéniques, des cannettes de bière, des paquets de clopes...
Dire que j'ai eu cette génération de gros dégueulasses en classe !
S'ils jettent toujours plus ce n'est pas faute d'avoir parlé de la chose à maintes reprises.
Donc produit nouveau arrivé en masse sans préciser comment s'en débarrasser = pollution massive car, et l'on n'a pas insisté non plus sur ce point, ce sont pendant quelques dizaines d'heures, des bombes à retardement comme les préservatifs et autres seringues l'étaient par rapport au sida.
Depuis deux mois aucun journaliste ne nous a dit comment, depuis des décennies, les Japonais faisaient avec leurs masques et leurs mouchoirs car, contrairement à chez nous, un kleenex ne revient pas dans la poche après usage ce qui pour eux reviendrait rembobiner le papier hygiénique sur le rouleau pour la fois d'après !
Ah "certains", "mesures fortes", "sanctions"… que de petits mots que j'adore, qui permettent d'écrabouiller le plus grand nombre parce qu'il y a eu des abus (utilisable à propos de tout et de n'importe quoi)
J'en ai marre des caméras, des contrôles, des restrictions, des punitions, toujours plus, au nom du bien général.
A force de vouloir mon bien on va finir par me dégoûter de l'existence.
Toutes ces mesures sont aussi inefficaces que de se mettre à genoux devant un radar et de l'insulter, que de faire un signe de croix avant de foncer à tombeau ouvert en voiture ou d'affronter un taureau dans l'arène.
Désolé, mais les gens sont ce qu'ils sont et vous ne les changerez pas ! Remarque malheureusement applicable à l'intégralité des sujets abordés sur ce blog et, notamment aussi à la dernière publication à propos de la destruction de jeunes renards à coups de pelle...
Répondre
D
c'était à prévoir ! Oû sont les cours d'instructions civiques, les cours d'hygiène, les cours de nutrition pour la santé ??? Il n'y en a pas. PREVOIR EN AMONT .... j'ai bien peur qu'il ne soit trop tard !
fin d'une civilisation , ce n'est pas la première fois !
Répondre
C
je n'arrive pas à comprendre comment les gens peuvent jeter les affaire n'importe où. Ils sont les premiers à crier que tout ce degrade, alors qu'ils font partis des fautives. Ils ne reflaichissent pas et sont je-m’en-foutistes et égoïstes
Répondre