Des chasseurs des Hauts-de-France filmés en train de tuer brutalement des renardeaux

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Les images sont difficiles à regarder. On y voit des chasseurs, accompagnés d’un enfant de cinq ans et d’un adolescent de 12 ans, déterrer des renardeaux pour ensuite les tuer à coup de barre de fer…

Les renardeaux sont abattus à coups de barre de fer dans la vidéo filmée par One Voice.

La vidéo a été tournée secrètement par des bénévoles de l’association de défense des animaux One Voice, qui sont parvenus à infiltrer « un équipage des Hauts-de-France », du « milieu très fermé de la vénerie sous terre », au printemps 2019.

Interrogée par France 3 Muriel Arnal, la présidente et fondatrice de l’association, est restée discrète sur les lieux précis de cette chasse. « Je ne peux pas être plus précise pour la sécurité des enquêteurs qui ont infiltré cet équipage de vénerie sous terre. Ce sont des mois de travail. Ce sont des missions extrêmement risquées de filmer dans ce genre de groupe », a-t-elle confié.

Au départ, les bénévoles de One Voice comptaient dénoncer la « pratique cruelle » mais légale de la vénerie sous terre du blaireau, du renard et du ragondin. Cette chasse consiste à traquer ces animaux jusque dans leurs terriers à l’aide de chiens, puis à creuser pour les extirper avec une pince et les tuer. Sauf qu’ici, il s’agit de renardeaux, tués sous les yeux d’un enfant et d’un adolescent, qui est lui-même incité à reproduire le geste des adultes.

« On va les dénoncer, c’est sûr »

One Voice demande « l’abolition de cette pratique de chasse » et réclame aussi que « les renards ne soient plus classés nuisibles. »

La Fédération des chasseurs de la Somme déplore cette vidéo et ce comportement. « Je n’ai vu pas la vidéo et je ne souhaite pas la voir. On ne cautionne pas du tout ce genre de comportements. On en a parlé avec le président et on est tous écœurés de cette vidéo  », a confié Bernard Mailly, l’un de ses vice-présidents à France 3.

« Le renard, c’est un prédateur pour les oiseaux et les lièvres mais on ne veut pas l’exterminer. On le tolère parce qu’il a son utilité dans la nature notamment dans les champs mais on ne veut pas qu’il soit en surnombre. On souhaite que les mises à mort soient propres. Dans la chasse comme dans n’importe quel milieu, il y a des brebis galeuses. Et ceux qui ont fait ça sont clairement des brebis galeuses. On va les dénoncer, c’est sûr  ».

Les corps des renardeaux finiront enfouis, jetés comme des déchets au fond du trou avec des dizaines de mégots de cigarettes, indique One Voice, à la fin de la séquence.

 

Courrier Picard (01.06.2020)

 

Comme le suggère Anne ci-dessous, vous pouvez, avec un simple clic, faire bouger les choses ! Surtout ne vous en privez pas : signez la pétition ICI !

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Chasse, Animaux, Biodiversité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
C'est affreux... Horrible...
Répondre
H
Je suis surpris que ça surprenne.
C'est le principe même de la trés glorieuse vénerie sous terre.
Aprés, que ce soit des blaireaux, des ragondins ou des renardeaux, le principe est le même et le point commun est la cruauté et le sadisme de ceux qui pratiquent.
Mais le pire, c'est la réaction du président de la FDC qui se dit écoeuré par cette video (qu'il n'a pas regardé). Je pense que ce qui le contrarie, c'est de s'être laissé filmer.
Répondre
A
https://www.l214.com/lettres-infos/2020/06/04-enquete-one-voice-chasse-renard/
Les liens ne marchent pas mais vous pouvez les retrouver
Encore merci Jean-Louis
Répondre
A
Merci Jean-Louis et encore merci pour tous ces billets
J
Merci Anne : pour les liens, il suffit de les copier et le tour est joué !
Je vais néanmoins les inclure dans l'article ci-dessus...
Bonne journée à vous.
A
https://l214.us1.list-manage.com/track/click?u=d966ad21e6ae06dd7948a6c6d&id=e0dd54df17&e=298d85faaf
Vous pouvez Comme le colibri apporter votre goutte d’eau en signant la pétition L214
Répondre
C
Je connais le sujet -que j'ai découvert ici, sur ce blog- et jamais je ne vous remercierais assez de m'avoir ouvert les yeux !
Je faisais partie de ceux qui, par ignorance d'abord, par commodité ensuite, "regardent ailleurs" et, à la réflexion, c'est terriblement lâche !
Je ne suis pas une militante mais, désormais, je n'ai plus peur de donner mon avis sur ces questions ! Je diffuse également vos articles autour de moi... C'est peu sans doute mais, à force de faire connaître ces ignominies, peut-être que la société les condamnera ! C'est à espérer...
Répondre
B
C une horreur pauvre bête
Répondre
C
Ouf! Que dire de plus... :(
Répondre
C
oh quelle horreur
Répondre
L
Kel horreur
Répondre
D
lamentable, on a besoin des renards !
Répondre
J
Peut-être en avons-nous besoin Domi mais, ce n'est pas cela qui me motive dans mon combat mais bel et bien la cruauté, la bêtise indicible d'une partie de la population et puis, l'indifférence du plus grand nombre...
Nous n'avons tout simplement pas le droit de nous taire, de laisser faire ou de regarder ailleurs : nous sommes, nous aussi, des humains et, en tant que tel, nous avons le devoir d'agir... Ne pas le faire nous rend, en toute logique, complices de ces horreurs !
F
Sales gens qui font ça .... le renard n'est pas un nuisible car il chasse et autrement on aurait bien plus de rats des champs dans nos villes. Juste le plaisir de tuer ....
Répondre
S
C est une tueries dommage de ne pas voire le visage de ses hommes qui méritent juste de pourrir en prisons et montrent à des enfants des scènes horribles et qui reproduiront plus tard
Nos hommes politiques sont des lâches ils font la politique de l autruche et cela pour gagné des voix pour leur partis
Qui sont les bêtes dans tous ça
Répondre
J
Oui Sylvie : nos hommes politiques sont des lâches mais, n'oublions pas que c'est nous qui les avons mis au pouvoir ! Nous sommes donc partiellement responsables aussi ! Levons-nous et dénonçons, sans la moindre complaisance, ces actes odieux mais aussi tous les autres, communément admis par nos sociétés : toutes les chasses sont injustifiables malgré les dires de ceux qui pratiquent ce "loisir" et ceux qui les soutiennent... Il ne faut plus se taire !
F
Qui a vu Monsieur Lemauvais, chasseur ?

"Nous avons tous entendu parler de Monsieur Lemauvais, chasseur de son état, mais il semble que personne n’ait eu la chance de le rencontrer, de lui parler. Pourtant, il existe sûrement, parce que chaque année, on le suit aux traces qu’il laisse de ses méfaits, tout seul en France, unique en son genre puisqu’aucun chasseur ne se reconnait dans ce qu’il fait, courant du Nord au Sud et d’Est en Ouest, présent partout à la fois, insaisissable.
C’est lui le responsable de tout, c’est lui l’infâme, qui discrédite la chasse, ce sport noble et viril, et démocratique ! Monsieur Lemauvais (chasseur) est tout ce que le bon chasseur n’est pas. Agressif, brutal, à moitié aveugle et sourd, insolent, grossier, imprudent, il ne connaît pas d’espèce protégée, il méprise la vie animale. En somme, il est tout et il fait tout ce que le bon chasseur n’est pas et ne fait jamais.
Comme il ne respecte ni les autres ni le bien d’autrui, il pénètre dans les propriétés privées, il casse les clôtures, ne referme pas les barrières, écrase les récoltes, l’insulte à la bouche et la menace dans le pli du coude. Comme il ne respecte pas le bien public, il fusille les panneaux de signalisation routière.
Comme il a un complexe de virilité, il se déguise en parachutiste de commando, comme il n’a jamais entendu parler de protection de la Nature, ou qu’il s’en fout intégralement, c’est lui qui tire sur les grèbes, les crécerelles, les buses, les milans, les hérons. C’est lui qui voudrait tant tuer un loup, un lynx, un ours, c’est lui qui tue des ânes dans un pré, qui est malade de ne pas aller tuer son léopard ou son antilope. Monsieur Lemauvais (chasseur) est un sanguinaire qui tue les animaux par plaisir.
Comme l’imprudence est fille de la stupidité, il ne décharge jamais son arme, ni pour monter dans sa voiture, ni pour franchir un obstacle, ni pour marcher sur une route ; il ne casse jamais son fusil et se contente de mettre la sécurité ; il se promène l’index sur la détente au lieu de le poser en arrière du pontet.
Comme il tire sur tout ce qui bouge, ou qu’il n’y voit rien, ou qu’il voit double, il assassine un ramasseur de champignon, il expédie un chien dans un monde meilleur, il envoie une volée de plombs dans la figure de son voisin en tirant à hauteur d’homme ou en suivant un animal à la visée, il envoie dans l’au-delà une brave femme qui cueillait des roses en la prenant pour un cerf.
C’est lui qui braconne la nuit aux phares, qui flingue les oiseaux à patte, les lièvres au gîte, les isolateurs électriques, les chauves-souris, les bouteilles vides, les pinsons, les panneaux routiers.
C’est toujours lui et partout lui. Mais pas les bons chasseurs. Il est tout seul. Car bons chasseurs, respectueux des autres, de leur vie et de leurs biens, respectueux des règlements, prudents et disciplinés, respectueux de la Nature et de la Vie, ils le sont tous, bien sûr, tous, sauf LUI."
Jean Claude Nouet
Répondre
J
Excellent et tellement vrai ! Merci à Jean-Claude que j'ai eu le plaisir de côtoyer durant mes années "ROC" et merci à toi Frédérique pour le relais !
F
La Fédération ne cautionne pas ce genre de comportements mais chaque chasseur montre l'exemple par le seul geste qui consiste à prendre un fusil pour aller à la chasse. A partir de ce moment-là, le mal est fait, aucun règlement ne pourra être imposé à tous et certains deviendront des monstres comme ceux qu'on voit ci-dessus. On sous-estime toujours la valeur de l'exemple qui est à la base de toute éducation, bonne ou mauvaise. Ensuite se pose la question grave : cet enfant et cet ado qui ont vu ce spectacle atroce pourront-ils être tenus pour responsables s'ils reproduisent ce qu'ils ont vu ? En tout cas, c'est ainsi que ce triste monde court à sa perte, par le mauvais exemple quotidien. Et chaque adulte est loin d'avoir compris cela.
Répondre
J
Vous avez parfaitement raison Françoise ! L'éducation est importante mais, le contexte familial l'est bien davantage encore et c'est là que les choses se compliquent, notre société étant loin d'être exemplaire... Les chasseurs aussi l'ont compris et, c'est sciemment qu'ils se tournent vers les plus jeunes -de plus en plus jeunes- pour les embrigader, achever de les pervertir car, avec tout ce qu'ils voient sur les écrans et autour d'eux, il faut bien reconnaître que "le ver est déjà dans le fruit", il suffit dès lors de le nourrir...
J
Les personnes ayant infiltré et dénoncé ces pratiques sont courageuses. Elles prennent de gros risques. Bravo.
Répondre
J
Comme pour L214, ces militants ont toute ma considération ! J'avoue que je serais incapable d'assister à un tel massacre sont réagir et, sans doute, très violemment ce qui en définitive ne servirait pas à grand-chose... Rapporter de tels témoignages est assurément beaucoup plus "payant"... Alors, oui, "chapeau" pour ces lanceurs d'alerte !
Z
Monstrueux! Des pervers qui ne sont animés que par le goût de la souffrance animale !
Répondre
J
Je n'ai pas de mots : "ils" sont immondes et "ils" veillent soigneusement -façon de parler- à communiquer leur "art" imbécile aux générations suivantes... Il n'y a vraiment pas de quoi être fier ! Quant à la Fédération des chasseurs du coin qui "ne cautionne pas ce genre de comportements...", quelle hypocrisie !
Répondre